Le site officiel du football européen

Bueno trop fort pour l'Écosse

La domination de l'Espagne sur le Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA s'est poursuivie en 2006, puisque les jeunes Espagnols ont remporté le titre pour la troisième fois en cinq ans en Pologne.
par Andrew Haslam

Ce contenu est transféré de telle façon qu'il est protégé et disponible uniquement au format Flash. Votre appareil ne semble pas être compatible avec notre lecteur de vidéo Flash.

Bueno trop fort pour l'Écosse

La domination de l'Espagne sur le Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA s'est poursuivie en 2006, puisque les jeunes Espagnols ont remporté le titre pour la troisième fois en cinq ans en Pologne.

La surprise française
L'intrigue commençait dès les éliminatoires avec la déroute de l'Italie, mais une plus grosse surprise allait intervenir lors du tour Élite. La France, qui avait pour objectif de devenir le premier pays à remporter le Championnat d'Europe des moins de 17 ans puis l'EURO des moins de 19 ans, enregistrait trois victoires en éliminatoires, puis faisait match nul face au Belarus et à l'Écosse qui se qualifiait pour la phase finale.

La Pologne éliminée
En Pologne, les espoirs des locaux étaient entamés dans le Groupe A après un but d'Erwin Hoffer qui donnait la victoire à l'Autriche dans le match d'ouverture. La Belgique s'imposait 4-2 face à la République tchèque. Les deux équipes battues réagissaient cependant rapidement. Les Tchèques s'imposaient 3-1 face à l'Autriche, tandis que Dawid Janczyk inscrivait un triplé pour la Pologne qui l'emportait 4-1 face à la Belgique. Les espoirs belges étaient anéantis par une autre défaite 4-1, cette fois face à l'Autriche et son buteur Hoffer qui portait son total de buts à quatre. Les Tchèques prenaient la première place grâce à leur victoire face à la Pologne.

Succès espagnol
Le Groupe B débutait par une avalanche de buts. Ílhan Parlak marquait deux fois pour la Turquie, mais l'Espagnol Juan Manuel Mata réalisait un triplé pour offrir une victoire 5-3 aux siens. Dans le même temps, le Portugal marquait par deux fois dans les 18 dernières minutes pour arracher le nul 2-2 face à l'Écosse, qui était ensuite écrasée par l'Espagne 4-0. La Turquie et le Portugal nous offraient un autre festival de buts, mais les deux équipes se quittaient sur le score de 4-4. Ces deux équipes décevaient lors de la troisième journée, l'Écosse profitait d'un match nul 1-1 avec le Portugal, tandis que l'Espagne, déjà qualifiée, se défaisait de la Turquie 3-2.

L'Autriche éliminée
Consolation pour la Pologne et le Portugal puisque leur troisième place leur assurait une qualification pour la Coupe du Monde des moins de 20 ans de la FIFA 2007. Dans le dernier carré, l'Autriche, privée de son buteur Hoffer, suspendu, était opposée à l'Espagne qui ne faisait qu'une bouchée des Autrichiens. Javi García marquait par deux fois et le score final était de 5-0. La deuxième demi-finale était plus serrée. L'Écossais Calum Elliot marquait l'unique but du match face à la République tchèque en début de seconde période.

Bueno fait la différence
Bien que l'Espagne ait battu son adversaire de la finale dans la phase de groupes, la finale était une toute autre histoire. Disciplinés et déterminés, les Écossais sur la défensive frustraient les Espagnols. Mais Alberto Bueno marquait deux buts en seconde période et rejoignait Ílhan en tête du classement des buteurs, avec cinq réalisations. Graham Dorrans réduisait le score, mais l'Espagne tenait bon et remportait à nouveau la compétition.

http://fr.uefa.com/under19/history/season=2006/index.html#bueno+trop+fort+pour+lecosse

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA ainsi que le logo et le trophée du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droit d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.