Le site officiel du football européen

La France savoure son premier triomphe

La réputation de la France en tant que l'un des meilleurs pays d'Europe au niveau junior a été une fois de plus confirmée avec sa victoire lors du Championnat d'Europe des moins de 19 ans 2004/05.

La France savoure son premier triomphe

La réputation de la France en tant que l'un des meilleurs pays d'Europe au niveau junior a été une fois de plus confirmée avec sa victoire lors du Championnat d'Europe des moins de 19 ans 2004/05.

La réputation de la France en tant que l'un des meilleurs pays d'Europe au niveau junior a été une fois de plus confirmée lors du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA 2004/05 lorsque son équipe a soulevé le trophée pour la première fois avec une victoire en Irlande du Nord.

Parcours de la France
L'équipe de Jean Gallice avait atteint la phase finale avec brio en remportant ses six matches de qualification mais elle entamait son parcours de façon décevante avec un match nul 1-1 contre l'Angleterre au stade The Oval de Belfast. Également dans le Groupe B, la Norvège s'imposait 2-0 face à l'Arménie, jouant pour la première fois de son histoire dans une phase finale, tandis que les organisateurs, l'Irlande du Nord, dans le Groupe A, commençait mal leur parcours avec une défaite serrée contre la Grèce sur le score de 1-0. C'est à Lurgan que se jouait la rencontre la plus mouvementée de la première journée, où l'Allemagne prenait deux buts d'avance sur la Serbie-et-Monténégro avant d'être remontée puis finalement battue avec quatre buts inscrits dans les 33 dernières minutes, Borko Veselinović marquant à deux reprises pour aider son équipe à décrocher une victoire mémorable. Le capitaine de la Serbie-Monténégro marquait à nouveau lors du match suivant de son équipe, une victoire 1-0 face aux organisateurs, tandis que l'Allemagne revenait dans la compétition avec un triomphe 3-0 contre la Grèce.

Excitation anglaise
Dans le Groupe B, la France trouvait sa voie avec une victoire 3-1 face à la Norvège à Windsor Park, Yohan Gourcuff inscrivant les trois buts, dont deux penalties, tandis que le but égalisateur de Carl Lombe à la 87e minute offrait à l'Arménie un match nul 1-1 contre l'Angleterre, ce qui laissait planer le doute sur ce groupe. Les espoirs des Anglais se réduisaient encore plus à dix minutes de la fin de leur dernière rencontre, contre la Norvège, puisque les Scandinaves menaient alors 2-1, mais des buts de dernière minute des remplaçants Dexter Blackstock et David Wheater assuraient à l'Angleterre une qualification pour les demi-finales et réduisaient à néant les espoirs norvégiens. La France terminait en première place grâce au but de Cédric Cambon en première période contre l'Arménie. Les résultats du Groupe A étaient bien plus clairs, avec Veselinović qui ajoutait deux buts supplémentaires à son total personnel et offrait à la Serbie-et-Monténégro sa troisième victoire en trois rencontres en dominant la Grèce 3-0. Deux buts inscrits dans les cinq dernières minutes permettaient à l'Allemagne de vaincre l'Irlande du Nord et de s'offrir la deuxième place.

Victoires en demi-finale
Les deux équipes qualifiées dans le Groupe A voyaient leurs espoirs réduits à néant en demi-finale. Le coup du chapeau de Matthew Fryatt mettait fin à la série de victoires de la Serbie-et-Monténégro et amenait l'Angleterre en finale, tandis que le doublé d'Abdoulaye Baldé offrait à la France une victoire 3-2 contre un équipe d'Allemagne diminuée par de nombreuses blessures. L'avalanche de buts français continuait de s'abattre sur la finale au stade Windsor Park de Belfast où l'Angleterre s'inclinait sur le score de 3-1. Celle-ci ouvrait pourtant le score juste avant la mi-temps lorsqu'un tir dévié de Lee Holmes venait s'échouer dans les filets français, mais cet avantage n'était pas conservé bien longtemps. Mohamed Chakouri égalisait à la 56e minute et Baldé offrait l'avantage à la France à 15 minutes de la fin de la rencontre. Yohan Gouffran mettait la touche finale à cette belle remontée avec un troisième but dans les dernières minutes de jeu. Veselinović pouvait malgré tout se consoler avec son titre de meilleur buteur puisqu'il avait marqué cinq buts au cours de la phase finale et onze au total sur l'ensemble de la saison.

http://fr.uefa.com/under19/history/season=2005/index.html#la+france+savoure+premier+triomphe

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA ainsi que le logo et le trophée du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droit d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.