Le site officiel du football européen

Présentation

Présentation
Rapport technique

Présentation

La première phase finale du Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA exclusivement disputée par des joueurs nés au XXIe siècle était également la première organisée en Croatie.

Depuis que la phase finale est revenue à son format à 16 équipes en 2015, elle était organisée en un seul et même lieu. En Croatie, les participants étaient répartis entre deux lieux : Zagreb et la ville côtière d'Opatija. Dans cette dernière, les rencontres avaient lieu à Rijeka ou Kostrena, tandis que les rencontres des Groupes B et D étaient réparties entre quatre stades : Lucko, Velika Gorica, Sesvete et Zapresic.

©Sportsfile

La finale a eu lieu à Varazdin, à 80 km au nord de Zagreb

Une fois la phase de groupes terminée, les quarts de finalistes se retrouvaient à Zagreb et le stade de Varazdin recevait trois des huit rencontres de la phase à élimination directe, dont la finale. La capacité des stades allait d'un peu moins de 1 000 places à Sesvete à un peu moins de 9 000 à Varazdin.

Le match de barrage servait à déterminer le cinquième représentant de l'UEFA à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA qui aura lieu en octobre 2017 en Inde. Les deux quarts de finalistes battus présentant les meilleurs bilans en phase de groupes disputaient un match de barrage à Sesvete, où la France battait difficilement la Hongrie pour rejoindre les demi-finalistes (Angleterre, Allemagne, Espagne et Turquie) sur la scène mondiale.

Le tournoi en Croatie devait également être utilisé pour tester les innovations proposées par l'International Football Association Board (IFAB) par rapport à l'ordre des tireurs lors d'une séance de tirs au but. Ce nouveau format n'était pas utilisé jusqu'au match nul et vierge entre l'Allemagne et l'Espagne en demi-finales, les Espagnols l'emportant 4-2 après avoir procédé à la première tentative de la séance. L'Espagne remportait la finale de la même manière mais, cette fois, c'était l'Angleterre qui débutait.

©Sportsfile

L'ambassadeur du tournoi Niko Kranjčar avec le trophée

Niko Kranjčar, sélectionné 81 fois en A par la Croatie entre 2004 et 2013, était l'ambassadeur de l'UEFA pour l'évènement aux côtés d'Eni Jurišić, l'interprète de la chanson officielle du tournoi.

Huit arbitres et douze arbitres assistants issus de pays non participants étaient retenus pour engranger de l'expérience lors d'une phase finale d'une compétition UEFA, aux côtés d'un quatuor de quatrièmes arbitres issus de l'association hôte, dont un, Fran Jović, avait été sélectionné parmi les membres de l'équipe d'arbitres lors de la phase finale de l'année précédente en Azerbaïdjan.

Comme de coutume ces dernières années, le tournoi était également l'occasion de sensibilisations sur les contrôles antidopage et les dangers du trucage de match à l'attention des joueurs qui, pour l'ensemble, vivaient leur première expérience de phase finale d'une compétition de l'UEFA.

L'équipe technique de l'UEFA lors du tournoi en Croatie était constituée de Dušan Fitzel (République tchèque), Dany Ryser (Suisse) et Patricia González (Espagne), cette dernière entrant dans l'histoire en devenant la première entraîneure observatrice technique de l'UEFA lors d'un tournoi masculin. Ils étaient rejoints pour la finale par le responsable technique de l'UEFA, Ioan Lupescu (Roumanie).

Leurs observations ont été compilées dans ce rapport technique qui, en plus de laisser une trace indélébile de l'évènement, vise à offrir des informations utiles aux entraîneurs travaillant à tous niveaux du développement du football.

https://fr.uefa.com/under17/season=2017/technical-report/index.html#presentation