Le site officiel du football européen

Introduction

Introduction
Rapport technique

Introduction

Pour la première fois de son Histoire, la phase finale d'un Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA se déroulait en Azerbaïdjan. Élargie à 16 équipes l'année dernière pour la première fois depuis 2002, la phase finale version 2016 voyait toutes ses délégations et équipes techniques loger dans un même hôtel situé à Bakou.

Quatre stades de la capitale azérie accueillaient les rencontres : le Stade Olympique de 68 000 places, le Stade Qarabağ, capable d'accueillir 4 735 spectateurs, la Dalga Arena et le Stade 8km, pouvant quant à eux abriter respectivement 6 700 et 10 500 supporters.

©Sportsfile

Avant la finale

Précédé d'une cérémonie haute en couleur, le match d'ouverture entre l'Azerbaïdjan et le Portugal, auquel assistait le président national Ilham Aliyev, réunissait 33 000 spectateurs, nouveau record d'affluence de la compétition, au Stade Olympique. Cependant, un stade d'une telle dimension ne convenant pas idéalement à la catégorie d'âge U17, la décision était prise de jouer les demi-finales et la finale dans des stades plus petits à l'issue de la phase de groupes.

©Sportsfile

Le Stade Olympique a accueilli la cérémonie d'ouverture

Quelque 7 253 personnes ont assisté au match pour le titre, pour un total de 61 606 spectateurs sur l'ensemble du tournoi (1987 par rencontre en moyenne). Les 30 matches menant à la finale étaient disputés par séries de deux sur l'un des quatre stades hôtes, avec de trois à cinq heures d'intervalle entre les deux coups d'envoi. Les conditions climatiques n'ont posé aucun problème, alors que les pelouses et les centres d'entraînements étaient de très bonne qualité sur l'ensemble du tournoi.

Huit arbitres et 12 arbitres assistants de pays non-qualifiés étaient sélectionnés pour vivre l'expérience d'une phase finale d'une compétition UEFA, aux côtés de quatre arbitres assistants additionnels, dont deux originaires du pays hôte. L'aspect éducatif du tournoi était une nouvelle fois mis à l'honneur, les joueurs - dont la plupart découvraient les joies d'une compétition internationale - étant avertis contre les dangers du dopage et du trucage de matches.

L'équipe technique présente en Azerbaïdjan était composée de Savvas Constantinou (Chypre), John Peacock (Angleterre), Dany Ryser (Suisse) et Ghenadie Scurtul (Moldavie), rejoints par l'officier en chef des observateurs techniques Ioan Lupescu (Roumanie). Leurs observations forment la base de ce rapport technique qui, en plus de servir d'archives, offre aux entraîneurs de cette catégorie d'âge de précieuses informations.

https://fr.uefa.com/under17/season=2016/technical-report/index.html#introduction