Le site officiel du football européen

2014/15 : Edouard propulse la France

Avec un record de huit buts à l'UEFA EURO M17, Odsonne Edouard a largement contribué au triomphe de la France en Bulgarie.
2014/15 : Edouard propulse la France
Les Bleus fêtent leur victoire sur la pelouse du stade Lazur ©Sportsfile
SSI Err

2014/15 : Edouard propulse la France

Avec un record de huit buts à l'UEFA EURO M17, Odsonne Edouard a largement contribué au triomphe de la France en Bulgarie.

La première phase finale du Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA à 16 équipes depuis 13 ans a souri à la France : les Bleus ont tout balayé sur leur passage en Bulgarie.

L'équipe de France M17 n'avait plus goûté au triomphe européen depuis 2004 et le sacre de la génération des Karim Benzema, Kevin Constant, Hatem Benarfa, Jérémy Menez et Samir Nasri. À Burgas, les garçons entraînés par Jean-Claude Giuntini ont dominé l'Allemagne, qui disputait sa quatrième finale, sur le score de 4-1 pour offrir à la France un second titre dans cette catégorie. Comme tout au long de la compétition, un homme a incarné l'inspiration à la française : Odsonne Edouard, premier joueur à inscrire un triplé en finale M17.

L'équipe de Giuntini avait pourtant envoyé un signal fort à ses adversaires dès la première journée de la phase finale, enfilant cinq perles à l'Écosse dans le Groupe C. Auteur du troisième but, Edouard était lancé vers le record de huit réalisations en phase finale. Dans le Groupe B, l'Allemagne prenait ses marques avec un succès 2-0 contre la Belgique en manque de réalisme.

La première sortie du pays hôte, dans le Groupe A, attirait une foule record dans les travées du stade Beroe à Stara Zagora, un record pour un match autre qu'une finale. Mais les 10 640 spectateurs repartaient déçus, leurs protégés s'étant inclinés 2-0 contre la Croatie. Enfin, dans le Groupe D, l'Angleterre prenait le meilleur sur l'Italie 1-0.

Pour la seconde journée, l'Allemagne et la France poursuivaient sur leur lancée, quoiqu'avec plus de retenue : victoire 1-0 contre la Slovénie et la Russie respectivement. La Belgique restait en lice en infligeant un 3-0 à la République tchèque à Sozopol, grâce notamment à un penalty arrêté par Jens Teunckens alors que le score n'était que de 1-0. Un peu plus tôt dans le même stade, la Croatie validait son billet pour les quarts en tombant l'Autriche 1-0.

Français et Allemands terminaient leur phase de groupes en beauté, avec le maximum de points et sans avoir encaissé le moindre but. Les Bleus écartaient la Grèce, faisant les affaires de la Russie, victorieuse de l'Écosse 2-0 et qualifiée en deuxième place. Le capitaine Felix Passlack inscrivait un doublé pour l'Allemagne en démonstration face aux Tchèques (4-0).

Les deux premiers quarts se jouaient aux tirs au but : la Belgique écartait la Croatie et l'Allemagne sortait l'Espagne. Le lendemain, la Russie mettait fin au règne de l'Angleterre grâce à un but d'Aleksei Tataev seulement quatre minutes après un penalty raté de Nathan Holland. Edouard continuait à démontrer tout son talent en inscrivant un doublé du talon lors du large succès 3-0 des Bleus contre l'Italie.

Le dernier carré était bien plus disputé : la France encaissait finalement son premier but, sur une tête du Belge Rubin Seigers, mais survivait à une séance de tirs au but haletant, où sept des 10 tireurs ont échoué dans leur tentative. Luca Zidane, fils de l'illustre Zinédine, se révélait au monde en stoppant trois tirs, laissant à Edouard la possibilité d'inscrire le but de la victoire. Dans l'autre match, l'Allemagne mettait fin au beau parcours de la Russie grâce à Janni Serra et s'offrait un cinquième match de suite sans prendre de but.

En finale, c'est Odsonne Edouard qui allait ravir les 13 000 spectateurs du stade Lazur, record absolu pour un match M17 où le pays organisateur ne joue pas. La défense allemande, jusque-là impénétrable, ne trouvait pas de solution pour contrer la vitesse, la puissance et la finition de l'attaquant français. Pour son entraîneur, le jeune joueur du Paris Saint-Germain peut "nourrir de grandes ambitions".

http://fr.uefa.com/under17/history/season=2015/index.html#edouard+record