Le site officiel du football européen

Les M17 néerlandais à nouveau couronnés

L'EURO M17 en Slovénie a été remporté par les Pays-Bas, qui ont battu l'Allemagne aux tirs au but dans la 3e finale en 4 ans entre les deux équipes.
par Dan Ross
de Ljubljana
Les M17 néerlandais à nouveau couronnés
Les Pays-Bas fêtent leur titre de l'EURO M17 à Ljubljana ©Getty Images

Les M17 néerlandais à nouveau couronnés

L'EURO M17 en Slovénie a été remporté par les Pays-Bas, qui ont battu l'Allemagne aux tirs au but dans la 3e finale en 4 ans entre les deux équipes.

La finale du Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA 2012 a été un microcosme du tournoi en Slovénie : de la patience, de la confiance en soi, des défenses au top et des buts de dernière minute. Un résultat surprise, vu que l'Allemagne était à deux doigts de gagner le titre, qui venait conclure une quinzaine tout aussi surprenante.

La tête du capitaine Leon Goretzka semblait avoir donné une victoire méritée à l'Allemagne, mais les Pays-Bas étaient poussés par leur vedette Nathan Ake et égalisaient dans le temps additionnel par Elton Acolatse. Pendant la séance de tirs au but, Nick Olij repoussait la tentative décisive et devenait le héros des Jong Oranje, qui obtenaient leur deuxième titre M17 de suite.

Pourtant, les garçons d'Albert Stuivenberg avaient emprunté un chemin semé d'embûches. Après une première victoire 3-1 contre le pays hôte, les Pays-Bas ne marquaient plus et concédaient des nuls sans but avec la Belgique et la Pologne. Ils terminaient toutefois premiers du Groupe B, la Pologne restant juste derrière pour se qualifier en demi-finales.

Le succès sur la Géorgie dans le dernier carré n'était pas aussi rassurant que le score (2-0) le prétend. Leurs adversaires étaient lestés d'un joueur, exclu après 16 minutes de jeu, mais défendaient superbement. Le match semblait devoir se terminer par les tirs au but quand les Pays-Bas prenaient vie et marquaient deux buts sur le tard pour offrir une troisième finale en six saisons à leur sélectionneur Stuivenberg.

Leurs adversaires allaient à nouveau être les Allemands. L'équipe de Stefan Böger restaient sur une belle série d'invincibilité et s'étaient montrés impressionnants avec Goretzka, Oliver Schnitzler, Pascal Itter et Max Meyer. Après une frayeur en première période contre la Géorgie, ils dominaient le Groupe A, battant sur le score de 1-0 la Géorgie et l'Islande.

Ils se débarrassaient ensuite de la France 3-0 dans ce qui fut sans doute le match le plus fascinant du tournoi, au cours duquel le meilleur buteur Meyer brillait. En demi-finale, les Allemands étaient accompagnés des Géorgiens qui avaient obtenu un nul contre la France et avaient battu l'Islande pour doubler les Bleus. Ainsi, une équipe de Géorgie se qualifiait pour les demi-finales d'un tournoi pour la première fois de l'histoire du pays.

En demi-finale, l'Allemagne battait la Pologne en produisant du beau jeu offensif. La finale passionnait les locaux puisque 11 674 supporters venaient remplir les travées du ŠRC Stožice pour constituer la troisième meilleure affluence de l'histoire de la compétition, la plus forte pour un match sans le pays hôte. Alors que l'Allemagne semblait toute proche de faire oublier sa défaite 5-2 contre les Pays-Bas en Serbie en 2011, la chance lui échappait et elle était forcée de regarder les Néerlandais fêter un nouveau titre.

http://fr.uefa.com/under17/history/season=2012/index.html#les+pays+bas+gagnent+slovenie