Le site officiel du football européen

L'Espagne de Santisteban reste au sommet

Juan Santisteban fêtait ses 20 ans à la tête des jeunes Espagnols et, pour l'occasion, il est devenu le premier technicien à conserver son titre au Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA.
L'Espagne de Santisteban reste au sommet
Juan Santisteban et Ginés Meléndez (Espagne) ©Sportsfile
SSI Err

L'Espagne de Santisteban reste au sommet

Juan Santisteban fêtait ses 20 ans à la tête des jeunes Espagnols et, pour l'occasion, il est devenu le premier technicien à conserver son titre au Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA.

Juan Santisteban fêtait ses 20 ans à la tête des équipes de jeunes Espagnols et, pour l'occasion, il est devenu le premier technicien à conserver son titre au Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA.

Avant la phase finale, qui s'est tenue dans la ville turque d'Antalya, l'Espagne partait moins forte que lors de l'exercice précédent, avec Bojan Krkić à la baguette. Mais elle a dominé son groupe, malgré un 3-3 d'anthologie concédé à la France, avant d'écarter les Pays-Bas en demi-finale et de surclasser les Français 4-0 en finale grâce notamment à Keko, Thiago et Sergi. "Je suis un homme âgée et j'ai vu beaucoup de matches, mais c'est la meilleure performance à laquelle j'ai assisté chez les jeunes," admirait Santisteban.

Les Ibères ont tranquillement débuté en s'imposant 2-0 devant la Suisse sur un doublé de Sergi, pendant que la France s'imposait difficilement 2-1 face à la République d'Irlande. Face aux Mini-Bleus, l'Espagne revenait 3 fois au score, avant de battre les Irlandais pour s'emparer de la tête du Groupe B devant les Français.

Dans le Groupe A, les hôtes turcs ont d'abord battu les Pays-Bas 3-0 pendant que la Serbie prenait le meilleur sur l'Ecosse. La Turquie se qualifiait en vertu de son 0-0 final contre la Serbie, accompagnée par les Bataves, qui se défaisaient 2-0 de l'Ecosse après avoir vaincu les Serbes.

Les Néerlandais prenaient contre toute attente l'avantage sur l'Espagne en demi-finale sur un but de Rodney Sneijder, le frère de Wesley, mais Pulido égalisait au retour des vestiaires, avant qu'Ángel Martínez, entré en cours de match, n'inscrive le but vainqueur en prolongation. L'autre demi-finale, entre la France et la Turquie, se jouait aux tirs au but, Thimothée Kolodziecziak ayant répliqué à l'ouverture du score du Turc Abdülkadir Kayalı. Le portier français Anthony Mfa Mezui stoppait la tentative de Batuhan Karadeniz, et Alexandre Lacazette qualifiait les siens.

L'équipe de France était submergée et Sergio Gontán ouvrait le score, bientôt imité par Sergi, puis Thiago, avant que Manu ne clôture la marque d'une finale à sens unique.

http://fr.uefa.com/under17/history/season=2008/index.html#lespagne+santisteban+reste+sommet