Le site officiel du football européen

Les Russes à la détermination

Les Russes ont dû battre des adversaires coriaces pour remporter le Championnat d'Europe des moins de 17 ans au Luxembourg.
par Paul Saffer
Les Russes à la détermination
Russia 2006 ©UEFA.com

Les Russes à la détermination

Les Russes ont dû battre des adversaires coriaces pour remporter le Championnat d'Europe des moins de 17 ans au Luxembourg.

La Russie ne s'était jamais qualifiée pour une phase finale de Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA avant de décrocher son billet pour le Luxembourg en mai dernier. Mais c'est une sélection bien organisée qui a remporté son premier titre international de l'ère post-soviétique.

Le Luxembourg, pays organisateur, disputait sa première phase finale de l'UEFA. Mais aucun des huit concurrents de l'édition 2005 ne s'était qualifié, même la Turquie, tenante du titre. Le Luxembourg avait débuté péniblement sa campagne dans le Groupe A face à l'Espagne. Devant un public record de 3 550 supporteurs à Hesperange, les locaux étaient balayés 7-1, notamment sur un triplé du remplaçant Bojan Krkić (15 ans). De son côté, la Russie avait battu la Hongrie 1-0 grâce à la tête de son défenseur géant Sergey Morozov en fin de match. Les Russes s'étaient ensuite inclinés 3-0 face à l'Espagne avant de battre le Luxembourg 2-0. Un résultat qui leur permettait de se qualifier, puisque la Hongrie avait enregistré entre-temps un succès 4-0 face au pays organisateur, puis un revers 2-0 contre l'Espagne.

L'Allemagne, auteur des meilleurs performances en éliminatoires, entamait sa campagne dans le Groupe B par une victoire 4-0 contre la Belgique, tandis que la République tchèque battait la Serbie et Monténégro 2-1 en remontant au score en seconde période grâce à un doublé de Tomáš Necid. Les Tchèques imposaient ensuite difficilement le nul 0-0 aux Allemands. Darko Karadžić égalisait à la dernière minute contre la Belgique, mais le répit était de courte durée pour la Serbie et Monténégro qui s'inclinait 4-0 devant l'Allemagne, après un triplé de Manuel Fischer en première période. Les Tchèques terminaient seconds après leur succès 3-1 contre la Belgique grâce à un doublé de Necid, auteur de quatre réalisations, comme Bojan et Fischer.

Malheureusement, Necid recevait son second avertissement et était suspendu pour la demi-finale contre l'Espagne. Bojan était enfin titularisé. Mais c'est Tomáš Pekhart, le remplaçant de Necid, qui ouvrait le score en créant la surprise à la 31e minute. Un carton rouge privait les Espagnols de Roberto García. Jan Vošahlík doublait la mise pour les Tchèques sur un tir lobé juste avant l'heure de jeu (2-0). L'autre demi-finale était tout aussi surprenante, puisque l'Allemagne s'inclinait devant la Russie sur un but in extremis du remplaçant Aleksandr Prudnikov, jusqu'alors pas très en forme dans la compétition. L'Espagne sortait victorieuse de sa "petite finale" contre les Allemands aux tirs au but, après les réalisations de Bojan et Fischer.

La finale au stade national Josy Barthel du Luxembourg ne s'animait pas avant le but de Prudnikov en début de seconde période. Pekhart égalisait vers la fin du temps additionnel. Aleksandr Marenich redonnait l'avantage 2-1 à la Russie en prolongations, mais Necid - remplaçant car malade - marquait rapidement son cinquième but de la compétition de la tête, rattrapant ainsi Bojan et Fischer, auteurs de 13 réalisations (qualifications incluses). La finale se jouait donc aux tirs au but. Evgeni Pomazan, impressionnant dans les cages russes, était décisif sur le tir de Petr Wojnar, puis le remplaçant Evgeni Korotaev transformait le penalty de la victoire. Selon les mots du capitaine Vadim Gagloev : "C'est une sensation tellement incroyable, c'est fantastique".

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/under17/history/season=2006/index.html#les+russes+determination