Le site officiel du football européen

Capello aime l'UEFA Youth League

Publié: jeudi, 30 mars 2017, 16.34HEC
Fabio Capello explique sur UEFA.com que l'UEFA Youth League apporte une expérience inestimable aux jeunes joueurs en devenir.
Capello aime l'UEFA Youth League
Fabio Capello ©UEFA.com
 
Publié: jeudi, 30 mars 2017, 16.34HEC

Capello aime l'UEFA Youth League

Fabio Capello explique sur UEFA.com que l'UEFA Youth League apporte une expérience inestimable aux jeunes joueurs en devenir.

Sept fois champion national en Italie et en Espagne, mais aussi vainqueur de l'UEFA Champions League 1994 avec l'AC Milan, Fabio Capello, 70 ans, a pris la parole lors d'un forum des entraîneurs de l'UEFA Youth League, la compétition qui va dévoiler son vainqueur le 24 avril à Nyon.

L'UEFA Youth League
"Voyager à travers l'Europe vous permet d'améliorer vos connaissances et de vous frotter à diverses équipes. Rythme, style, mentalité : tout est différent. Il s'agit d'expériences très importantes pour un joueur. J'aurais beaucoup aimé participer à l'UEFA Youth League [quand j'entraînais]. J'ai disputé des tournois de jeunes internationaux, mais ils ne mettaient pas aux prises les meilleurs centres de formation du continent."

©UEFA.com

Fabio Capello interviewé pour UEFA.com par Ben Gladwell

Les centres de formation
"Le FC Barcelone, même sans compter Lionel Messi, compte de nombreux joueurs formés au club. Même le grand AC Milan des années 1990 s'appuyait sur la formation. Ce sont ces joueurs qui transmettent les valeurs, la philosophie et l'identité de l'équipe aux plus jeunes."

Les demi-finalistes
"On pourrait penser que Salzbourg n'est pas à sa place aux côtés du Real Madrid, de Barcelone et de Benfica en demi-finales, mais il ne faut pas sous-estimer cette équipe, c'est le devoir de l'entraîneur."

"Quand on joue contre une équipe moins prestigieuse, on peut se montrer moins rigoureux. Et, quand on réalise qu'on aurait dû aborder le match plus sérieusement, il est trop tard."

"Cela peut arriver, même si les joueurs sont prévenus. Je trouve qu'on apprend beaucoup de choses à l'échauffement des deux équipes – leur application, leur concentration... Quand mon équipe s'échauffait mal, je disais aux joueurs qu'ils n'avaient aucune chance de gagner s'ils jouaient de la même manière. Ce sont des détails auxquels il faut faire attention."

La progression des jeunes
"Si un jeune pense pouvoir s'en sortir sans faire de sacrifice, il va se perdre en route, aussi doué soit-il. On peut toujours progresser. Je ne dis pas qu'il faut vivre comme un moine, mais que pour s'améliorer, il faut bien travailler et avoir une hygiène de vie saine."

Mis à jour le: 30/03/17 17.55HEC

https://fr.uefa.com/uefayouthleague/news/newsid=2453908.html#capello+aime+luefa+youth+league