Le site officiel du football européen

Salzbourg succède à Chelsea

Manchester City, Paris Saint-Germain, Atlético Madrid, Barcelona et Benfica – Salzbourg a dû batailler dur pour s'adjuger sa première UEFA Youth League.
Salzbourg succède à Chelsea
Salzbourg fête son titre sur la pelouse du Stade Colovray ©Sportsfile

Salzbourg succède à Chelsea

Manchester City, Paris Saint-Germain, Atlético Madrid, Barcelona et Benfica – Salzbourg a dû batailler dur pour s'adjuger sa première UEFA Youth League.

Un nouveau nom a été ajouté au jeune palmarès de l'UEFA Youth League suite au triomphe de Salzbourg lors du traditionnel tour finale disputé au Stade Colovray de Nyon.

Les Autrichiens rejoignent les doubles vainqueurs de Chelsea et Barcelone, couronnés en 2014, en tant que vainqueurs du trophée Lennart Johansson. Pour atteindre ce dernier week-end de compétition, les jeunes champions ont dû sortir de grands noms européens tels que Manchester City, le Paris Saint-Germain et l'Atlético Madrid, après s'être débarassés de Vardar et du Kairat Almaty sur la Voie des champions.

À Nyon, Salzbourg était mené 1-0 par le Barça à l'heure de jeu avant de s'imposer 2-1 grâce au deuxième but dans la compétition de Daka Patson, vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations M20 avec la Zambie le mois précédent.

Encore mené, cette fois jusqu'à la 72e minute, en finale par Benfica, Salzbourg allait à nouveau inverser la tendance, tout d'abord sur un coup de tête signé Patson puis une réalisation s'Alexander Schmidt, joueur disputant son premier match de Youth League depuis une blessure contractée au mois de novembre.

Finale : Benfica 1-2 Salzbourg

Les troupes de Marco Rose terminent donc vainqueurs de l'UEFA Youth League, invaincues en neuf rencontres et possédant la meilleure attaque de l'Histoire de la compétition avec 29 buts marqués depuis le début de la saison.

Hannes Wolf, auteur de trois passes décisives et un but à Nyon, et Mergim Berisha ont tous deux marqué à sept reprises au cours de la campagne de Salzbourg. Les attaquants étaient deux des trois joueurs convoqués par Rose pour la phase finale à avoir déjà représenté l'équipe première. Le troisième, Amadou Haidara, faisait trembler les filets lors de ses débuts pros en Coupe d'Autriche moins de trois semaines avant de se rendre à Nyon.

Benfica dominait le Real Madrid 4-2 dans l'autre demi-finale, infligeant aux jeunes Merengues leur troisième revers aux portes de la finale après des défaites en demies 2014 et 2016. Les équipes espagnoles quittaient donc la Suisse bredouilles, même si le Barça comptait en Jordi Mboula, buteur face à Salzbourg, le meilleur buteur de la compétition cette saison, à égalité avec Kaj Sierhuis (Ajax), avec huit réalisations.

Au total, ils furent 40 pays, trois de plus que la saison dernière, à prendre part à l'édition 2016/17. Pour la première fois, l'ARY de Macédoine, la République d'Irlande et le Monténégro étaient représentés.

L'un des objectifs majeurs de cette compétition est de permettre aux jeunes joueurs d'intégrer plus aisément leurs équipes premières respectives. Cette saison, ils sont 16 à avoir effectué cette transition et à avoir également disputé l'UEFA Champions League, dont Fedor Chalov (CSKA Moscou), José Gomes (buteur en finale pour Benfica) et Felix Passlack (Borussia Dortmund).

Passlack disputait son premier match d'UEFA Youth League en septembre contre le Legia Varsovie, avant de devenir le plus jeune allemand buteur en UEFA Champions League lors du match retour entre les deux clubs remporté 8-4 par le Borussia Dortmund.

Les finalistes de l'UEFA Youth League en action

https://fr.uefa.com/uefayouthleague/history/season=2017/index.html#salzbourg+succede+chelsea