Le site officiel du football européen

La première Youth League pour le Barça

Le célèbre centre de formation de La Masia a aidé le FC Barcelona à remporter la toute première édition de l'UEFA Youth League.
La première Youth League pour le Barça
Le meilleur buteur de la compétition Munir El Haddadi (Barcelone) a illuminé la phase finale ©Getty Images
 

La première Youth League pour le Barça

Le célèbre centre de formation de La Masia a aidé le FC Barcelona à remporter la toute première édition de l'UEFA Youth League.

Le trophée Lennart Johansson a été brandi pour la première fois lors d'un doux après-midi au stade Colovray de Nyon.

Le nom du FC Barcelona est le premier gravé sur le dernier trophée estampillé UEFA, mais un parfum de succès se faisait également ressentir suite à l'impact global de l'UEFA Youth League pour sa première édition.

Personne ne sait vraiment à quoi s'attendre lorsqu'une nouvelle compétition est introduite, encore moins quand il s'agit d'un tournoi de jeunes au niveau des clubs. Les principaux objectifs étaient de développer et offrir aux jeunes un véritable avant-goût des compétitions européennes, et le projet a rapidement obtenu l'adhésion des clubs.

Le premier but de l'histoire de l'UEFA Youth League était inscrit par le joueur du Manchester City FC Sinan Bytyqi. Le club anglais semblait bien parti pour atteindre la finale avant de tomber sur le SL Benfica en quarts.

La compétition a beau être nouvelle, elle n'a pas été exempte de grands noms : City était dirigé par l'ancien milieu de terrain de la France Patrick Vieira tandis que son attaquant de pointe était un certain Devante Cole, fils d'Andrew, qui a terminé deuxième ex æquo au classement des buteurs dans la compétition.

Zinédine Zidane et Mehmet Scholl voyaient également leurs rejetons disputer la compétition alors que, sur le banc, Filippo Inzaghi dirigeait les M19 de l'AC Milan. "Les gars sont très fiers de jouer des matches comme celui-ci, et ils progressent", confiait Inzaghi pendant la phase de groupes. "On se déplace dans des endroits splendides et on affronte de grandes équipes."

Reflétant les clubs et le calendrier des rencontres de la phase de groupes de l'UEFA Champions League, la compétition prenait son propre chemin à partir de la phase de groupes, avec des confrontations sur match simple en 8es et en quarts de finale. Les demi-finales et la finale étaient disputées dans un stade Colovray à guichets fermés au siège de l'UEFA à Nyon.

Les quatre équipes qualifiées (Barcelone, Benfica, le Real Madrid CF et le FC Schalke 04) livraient un excellent football sur un terrain spécialement préparé par le jardinier du Real. Les rencontres se déroulaient dans une ambiance festive et sous un soleil radieux devant des écoles locales et beaucoup de supporters ayant effectué le déplacement.

Les fans de Benfica étaient particulièrement nombreux, et le club portugais les récompensait de leur mobilisation. Les Lisboètes menaient 3-0 au bout de 17 minutes en demi-finale face aux Merengues, l'équipe espagnole se voyant même réduite à dix. Finalement vainqueurs 4-0, les Aigles pouvaient se détendre et assister à la seconde demi-finale entre Schalke et le Barça. La rencontre était plus serrée et les Catalans faisaient la différence sur un but de Munir El Haddadi en seconde période, le meilleur buteur de la compétition qualifiant les Blaugrana pour la finale inaugurale.

L'équipe catalane était irrésistible en finale, battant 3-0 un Benfica pourtant invaincu jusque-là, une victoire couronnée par un moment de pure magie d'El Haddadi, qui inscrivait le troisième but de son équipe d'une frappe sensationnelle du milieu de terrain. Dans une compétition consacrée au développement, il rappelait que la première année de l'UEFA Youth League avait également été riche en spectacle.

http://fr.uefa.com/uefayouthleague/history/season=2014/index.html#la+premiere+barca