Le bel été de Luca Zidane

Demi-finaliste de la Youth League, Luca Zidane est dans le groupe pour la finale de la Supercoupe de l’UEFA. Conclusion d'un bel été.

©Getty Images

Mai 2015, Luca Zidane garde les buts d’une équipe de France des moins de 17 ans qui écrase l’Allemagne en finale de l’EURO. Un an plus tard, il retrouve plusieurs de ses coéquipiers en demi-finale de l’UEFA Youth League, le Real Madrid s’incline alors face au Paris Saint-Germain.

Le temps va alors s’accélérer pour le deuxième de la fratrie Zidane. Afin de pallier l’absence de nombreux internationaux encore au repos, Zinédine Zidane fait appel à ses fils qu’il emmène avec lui lors de la tournée américaine du Real. Si Enzo apparaîtra lors des trois matches disputés par les Merengues, Luca patiente sur le banc. Sa patience est récompensée, Luca a ainsi été convoqué par son entraîneur de père pour la grande finale de la Supercoupe de l’UEFA qui opposera le Real Madrid au FC Séville à Trondheim.

Il sera, avec Raphaël Varane et Karim Benzema, le troisième membre du clan français présent côté Merengue pour une finale que le club a remporté à deux reprises et perdu à deux reprises.

Sergio Busquets, vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA comme son père Carles
Sergio Busquets, vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA comme son père Carles©AFP/Getty Images

En cas de succès du Real Madrid lors de la finale de Trondheim, face à un FC Séville désireux de prendre sa revanche sur les deux dernières finales perdues face aux deux géants espagnols, la famille Zidane pourrait alors continuer d’écrire l’histoire.

Rejoindre les Busquets

Zinédine deviendrait le cinquième homme à brandir la Super Coupe de l'UEFA en tant qu'entraîneur et joueur (après Josep Guardiola, Carlo Ancelotti, Diego Simeone et Luis Enrique), le père et le fils pourraient quant à eux suivre les pas d’une famille de footballeurs issus du grand rival du club madrilène, les Busquets.

Regardez les temps forts de la Super Coupe 2015
Regardez les temps forts de la Super Coupe 2015

Sacré en 1997 avec le FC Barcelone lors de la dernière finale disputée en match aller-retour, Carles Busquets a ensuite pu célébrer le triplé de son fils Sergio avec le club catalan. Un exploit que ni les Cruyff, ni les Maldini ne sont parvenus à réaliser. 

Haut