2016 : Le Real sur le fil

Il aura fallu attendre la toute fin de match pour que le Real Madrid vienne à bout d’un Séville qui a longtemps cru tenir la Super Coupe de l’UEFA.

Super Cup highlights: Real Madrid 3-2 Sevilla

Real Madrid 3-2 Séville (ap)
(Asensio 21e, Ramos 90e+3, Carvajal 119e ; Vázquez 41e, Konoplyanka 72e sp)

Dani Carvajal (Real Madrid)
Carvajal fête son but vainqueur à Trondheim©AFP/Getty Images

Le Real a débuté de la meilleure des manières et a été récompensé de son excellent début de match par un magnifique but signé Marcos Asensio qui célèbre sa première apparition européenne par une frappe enroulée dans la lucarne. Séville, qui avait le contrôle de la possession, est parvenu à revenir dans le match à quatre minutes de la pause. Franco Vázquez récupérait un ballon contrôlé par Vitolo plein axe et plaçait une demi-volée du gauche dans le petit filet de Kiko Casilla.

Le 3-3-4, le contrôle de la possession et le pressing haut des hommes de Sampaoli continuaient de poser bien des problèmes à la défense madrilène en seconde période. Déjà impliqué sur le but égalisateur, Vitolo obtenait un penalty que Yevhen Konoplyanka, entré en jeu cinq minutes plus tôt, transformait.

Dani Carvajal (Real Madrid)
C'est au fond ! Le Real s'impose face à Séville©Getty Images

Zinédine Zidane faisait alors entrer James Rodríguez pour donner plus d’impact offensif mais le Real ne parvenait pas à se montrer véritablement dangereux, battu dans la bataille du milieu. Alors qu’on n’y croyait plus pour les Merengues, sur un dernier débordement, Lucas Vázquez déposait le ballon sur la tête de Sergi Ramos, seul dans les six mètres. Le Real égalisait et arrachait la prolongation.

Le match avait basculé. Modrić aux commandes, Vázquez intenable côté droit provoquait l’exclusion de Kolodziejczak, le Real dominait la première période et pensait prendre les devants lorsque Sergio Ramos marquait. La joie de l’ancien sévillan était de courte durée, son but était refusé pour une faute sur Rami. Spécialiste des fins de match, le Real allait alors attendre la toute fin de la prolongation pour aller chercher le titre.

Une dernière montée rageuse de Daniel Carvajal se terminait dans le petit filet de Sergio Rico. Comme en 2014, le Real Madrid s’impose face au FC Séville et rejoint Liverpool au palmarès de la compétition avec un troisième succès.