2008 : Le Zenit, premier titre russe

Manchester United FC 1-2 FC Zenit St. Petersburg
(Vidić 73e ; Pogrebnyak 44e, Danny 59e)

Le FC Zenit St. Petersburg a pratiqué un magnifique jeu de passes pour remporter sa première Super Coupe de l'UEFA, grâce aux buts de Pavel Pogrebnyak et Danny face au Manchester United FC à Monaco.

Le football russe venait de vivre des mois mémorables, avec le sacre du Zenit en Coupe UEFA en mai, suivi du parcours de son équipe nationale jusqu'en demi-finales de l'UEFA EURO 2008™. Le club de Saint-Pétersbourg écrivait là un autre chapitre dans l'histoire de la Russie en Principauté, avec des buts inscrits par deux joueurs particulièrement motivés.

Pogrebnyak, qui avait manqué à la fois la finale de la Coupe UEFA et l'EURO, respectivement sur blessure et suspension, a inscrit le premier but de la tête juste avant la pause, avant que Danny, auteur d'une prestation digne d'un Homme du match, ne marque son premier but pour le Zenit à la 59e minute.

Nemanja Vidić réduisait bien le score, mais Manchester United semblait confronté à une tâche trop compliquée, et Paul Scholes devenait le premier joueur à être expulsé dans cette compétition. De son côté, le Zenit tenait bon et ajoutait un nouveau trophée avant de disputer sa toute première campagne en UEFA Champions League.

"Je crois que quand on voit les occasions qu'on s'est créé, c'est une victoire méritée", déclarait Dick Advocaat, l'entraîneur du premier club russe à remporter la Super Coupe de l'UEFA. "Les débuts ont été un peu difficiles, pendant 15 minutes nous avons eu du mal avec les déplacements des attaquants. A partir d'un certain moment nous avons commencé à prendre le contrôle et à nous créer des occasions, même si nous n'avons pas assez marqué. Ce soir, nous avons donné un avertissement, les gens savent à quoi s'en tenir."

Sir Alex Ferguson, son homologue de MU, allait dans le même sens : "On ne peut pas dire que le Zenit n'a pas mérité de gagner ce match. On a mieux joué quand on était menés 2-0. On s'est créé plus d'occasions. Quand on a marqué, on a eu du temps ensuite pour égaliser. C'était un match ouvert avec beaucoup d'activité de part et d'autre malgré la chaleur. J'aimerais féliciter Saint-Pétersbourg pour sa victoire."