1988 : Le miracle malinois

Celebration (KV Mechelen)
©Getty Images

KV Mechelen 3-0 PSV Eindhoven
PSV Eindhoven 1-0 KV Mechelen
(tot. 3-1)

La campagne européenne 1987/88 du KV Mechelen ne ressemblait à aucune autre. Bien que le club ait fait faillite et ait disparu au début des années 2000, peu en Belgique oublieront ses exploits.

Le 11 mai 1988 à Strasbourg, l'attaquant néerlandais Piet den Boer reprenait de la tête un centre de l'international israélien Eli Ohana pour tromper le gardien de l'AFC Ajax et marquer le seul but de la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne, offrant la victoire aux Belges, au palmarès vierge jusque-là, face aux géants des Pays-Bas voisins.

Pour les 10 000 supporteurs malinois qui avaient fait le déplacement en France, il s'agissait du point d'orgue d'une première campagne européenne étonnante qui voyait le "Kavé" éliminer successivement le FC Dinamo Bucuresti, le Saint Mirren FC, le FC Dinamo Minsk et l'Atalanta BC pour forcer les portes de la finale.

Bénéficiant du soutien financier du magnat local de l'électronique John Cordier et dirigé par l'entraîneur néerlandais Aad de Mos, Malines associait la fermeté de joueurs belges tels que Michel Preud'homme et Lei Clijsters (le père de l'ancienne n°1 mondiale de tennis Kim Clijsters) au talent de joueurs néerlandais tels que Erwin Koeman, Piet Den Boer et Graeme Rutjes.

Après avoir goûté au plaisir de battre des voisins néerlandais, les Malinois se voyaient offrir une nouvelle opportunité en affrontant en finale de la Super Coupe de l'UEFA une équipe du PSV Eindhoven qui s'était imposée aux tirs au but face au SL Benfica pour décrocher la Coupe des clubs champions européens à Stuttgart.

Sur le papier, les joueurs du PSV partaient favoris, mais le miracle malinois ne s'était pas encore éteint au moment de donner le coup d'envoi du match aller de la finale en Belgique le 1er février 1989. Deux buts du Néerlandais John Bosman, et un but contre son camp de Stan Valckx, coupaient les ailes de l'équipe batave.

Au match retour, Malines parvenait à contrer son adversaire jusqu'à la 78e minute lorsque Johann Gillhaus inscrivait le seul but de la rencontre. Cette victoire 3-1 au total des deux rencontres s'ajoutait au palmarès d'une équipe de Malines dont le seul sacre en championnat de Belgique remonte à la saison 1988/89.

Haut