1986 : Tour de Hagi pour le Steaua

Lineup (FC Steaua Bucureşti)
©Getty Images

FC Steaua Bucureşti 1-0 FC Dynamo Kyiv

À plus d'un titre, la Super Coupe de l'UEFA 1986 marque le début des finales modernes. Elle apporte également la conclusion à une superbe saison européenne du FC Steaua Bucuresti. Le but inscrit à la 44e minute par Gheorghi Hagi était la première réalisation de la compétition en plus de deux ans, l'édition 1985 ayant été annulée, et il allait permettre aux Roumains de remporter leur deuxième trophée européen en neuf mois.

Le Steaua avait battu le FC Barcelona aux tirs au but à Séville pour brandir la Coupe des clubs champions européens, et devait affronter le FC Dynamo Kyiv, vainqueur de la Coupe des vainqueurs de coupes européenne au stade de Gerland (3-1), déjà face à une club espagnol, le Club Atlético de Madrid.

Au lieu de disputer la Super Coupe de l'UEFA en matches aller-retour (domicile et extérieur) comme il était de coutume, le Steaua et le Dynamo décidaient de s'affronter sur un seul match. L'UEFA imposait alors un terrain neutre pour cette rencontre, et choisissait le stade Louis II de Monaco, pour cette finale disputée le 24 février 1987. C'est bien entendu dans ce même stade qu'ont eu lieu toutes les éditions de la Super Coupe depuis 1998.

Hagi inscrivait l'unique but de la rencontre juste avant la pause. Oleg Blokhin concédait un coup franc à 25 mètres de son but pour une faute sur Alin Stoica, et la future star de la sélection roumaine assénait un coup franc brossé qui allait devenir sa marque de fabrique par la suite.

Le quotidien "L'Équipe" résumait ce duel comme une victoire "des jambes, des muscles et des nerfs" roumains contre les "esprits" ukrainiens. Ce succès était bien mérité, à l'image de la domination du Steaua, qui s'installait après les 25 premières minutes. Auteur d'un jeu agréable lors de son sacre en Coupe des vainqueurs de coupes européenne de l'UEFA, le Dynamo était présenté comme favori avant cette rencontre, mais avec la blessure de Vladimir Bessonov, c'est le Steaua qui prenait les commandes du match. Marius Lacatus passait tout près de doubler l'avantage des Roumains à la 66e minute, mais cet unique but allait finalement se révéler suffisant.

Haut