1975 : Le Bayern plie devant Blokhin

FC Bayern München 0-1 FC Dynamo Kyiv
FC Dynamo Kyiv 2-0 FC Bayern München
(tot. 3-0)

Pas de Super Coupe en 1974 qui avait été abandonnée en raison de l'impossibilité de trouver des dates convenables pour le FC Bayern München, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens, et le 1. FC Magdeburg, vainqueur de la Coupe des vainqueurs de coupe de l'UEFA. La Super Coupe de l'UEFA a repris l'année suivante suite à la seconde victoire consécutive du Bayern en Coupe des champions.

Le Bayern était favori pour cette rencontre aller-retour qui l'opposait au vainqueur de la Coupe des Coupes 1975, le Dynamo Kyiv, mais, inspiré par Oleh Blokhin, Ballon d'Or 1975, le club soviétique créait la surprise. Vedette de la superbe équipe de Valeriy Lobanovskiy, Blokhin offrait la victoire au Dynamo lors du match aller, à l'Olympiastadion, à Munich, le 9 septembre, lorsqu'il s'élançait depuis le milieu de terrain et trompait toute la défense du Bayern pour inscrire le seul but de la rencontre à la 66e minute. Blokhin montrait à tout le monde pourquoi il avait été nommé joueur soviétique de l'année pour la troisième fois consécutive lors du match retour, le 6 octobre, à Kiev. Devant les plus de 100 000 supporteurs, il trompait Sepp Maier à la 40e minute puis à nouveau à la 53e minute pour offrir la Super Coupe au Dynamo (tot. 3-0).

C'était alors l'apogée de cette superbe équipe du Dynamo qui, sous les ordres de Lobanovskiy, façonnait le style du jeu en passes précises, toujours d'actualité au stade qui a été renommé selon le regretté entraîneur. Blokhin, depuis, est devenu la coqueluche de l'Europe. Il jouait toujours au Dynamo quand le club a à nouveau remporté la Coupe des vainqueurs de coupe en 1986, jouant sa seconde Super Coupe, le 24 février 1987. Il a ensuite quitté le Dynamo et passé deux saisons à l'étranger au SK Vorwärts Steyr et à l'Aris Limassol FC avant d'entamer sa carrière d'entraîneur.