Marseille veut marquer son territoire

Marseille et Braga étaient restés maîtres à domicile lors de leur précédent affrontement européen. Ils se retrouvent en France.

Georges-Kévin N'Koudou après son but de la victoire pour Marseille en 2015 contre Braga
Georges-Kévin N'Koudou après son but de la victoire pour Marseille en 2015 contre Braga ©Getty Images

Ayant tous deux débuté leur campagne au troisième tour de qualification, Olympique de Marseille et Braga se croisent en seizièmes de finale lors de la première manche au stade Vélodrome.

• Les Olympiens ont terminé deuxième du Groupe I (2 victories, 2 nuls, 2 défaites) alors que Braga a remporté le Groupe C en prenant 10 points lors de cette phase, soit le plus petit total parmi les 12 vainqueurs de groupe.

Antécédents
• C’est l’un des deux matches opposant deux équipes qui se sont déjà rencontrées en competition européenne, l’autre rencontre étant FC København-Atlético de Madrid.

• Marseille et Braga ont chacun remporté leur match à domicile lors de leur double confrontation en phase de groupes de l’UEFA Europa League 2015/16. Braga s’est impose 3-2 lors de la troisième journée, l’ensemble des buts ayant été inscrit dans la dernière demi-heure.

• Marseille s’est imposé chez lui 1-0 lors de la journée suivante. Les deux clubs s’étaient qualifiés pour les seizièmes de finale.

La victoire de l'OM sur Braga lors de leur dernier affrontement
La victoire de l'OM sur Braga lors de leur dernier affrontement

• Le bilan de l’Olympique de Marseille face aux clubs portugais est de trois victoires, deux nuls et sept défaites. Tous les succès ont été obtenus à domicile, la dernière victime des Olympiens au Vélodrome étant le Vitória SC lors de la phase de groupe cette saison. L’OM s’est incliné 1-0 au retour.

• Braga n’a rencontré qu’un seul club français, le Paris Saint-Germain, qui l’a éliminé de la Coupe de l’UEFA 2008/09 (match nul 0-0 à l’extérieur, défaite à domicile).

Forme européenne
• Marseille a remporté quatre de ses cinq dernières rencontres européennes au stade Vélodrome. Les Marseillais ont inscrit 10 buts et n’en ont encaissé que trois. Leur dernière défaite européenne à domicile date d’il y a deux ans, en seizièmes, de finale face l’Athletic Club (0-1).

• Braga reste sur 22 matches européens au cours desquels il a encaissé au moins un but mais n’a perdu qu’un seul de ses sept derniers matches en competition de l’UEFA (2 victoires, 4 nuls)  

• Finaliste de la Coupe de l’UEFA en 1998/99 et en 2003/04, quart de finaliste en 2008/09, Marseille est présent en seizième de finale de l’UEFA Europa League pour la troisième fois de son histoire. Les deux précédents furent face au FC København (tot. 6-2 en 2009/10) et face à l’Athletic Club (tot. 1-2 en 2015/16).

• Finaliste de l’édition 2010/11 de l’UEFA Europa League, Braga est présent pour la quatrième fois en seizièmes de finale de l’épreuve, pour la septième si on inclut la Coupe UEFA.

• La dernière fois que Braga a remporté son groupe d’UEFA Europa League, en 2015/16), le club portugais avait atteint les quarts de finale après avoir éliminé Sion (tot.4-3).

Changements dans les groupes UEFA Europa League
• Marseille
Arrivées : Henri Bedimo, Romain Cagnon
Départs : Dória, Tomáš Hubočan, Christian Madede

• Braga
Arrivées : Wilson Eduardo, Diogo Figueiras, Andrej Lukić
Départs: Ricardo Ferreira, Fransérgio, André Moreira

On se connait ?
• Rolando (Campomaiorense 1999–2003, Belenenses 2003–08, Porto 2008–15) et Kostas Mitroglou (Benfica 2015–17) ont évolué avec des clubs portugais.

• Rolando a disputé 16 matches contre Braga pour un bilan de 10 victoires avec notamment la victoire en finale de l’UEFA Europa League 2010/11 reportée 1-0 à Dublin avec Porto. Mitroglou a quant à lui remporté ses cinq matches face à Braga et inscrit 5 buts.

• André Horta et Danilo ont joué avec Mitroglou à Benfica en 2016/17; Danilo a également joué aux côtés d’Aymen Abdennour à Valence en 2015/16.

• Adil Rami a remporté l’UEFA Europa League 2015/16 avec le FC Séville, étant titulaire lors de sept matches dont la finale face à Liverpool.

• Raúl Silva (Braga) sera suspendu pour ce 16e de finale aller.

• Suspendus en cas de nouvel avertissement : Lucas Ocampos (Marseille) ; Ricardo Esgaio (Braga).

Les entraîneurs
• À la tête de Marseille depuis octobre 2016, Rudi Garcia a débuté comme milieu de terrain à Lille avant de revenir au club en tant qu’entraîneur entre 2008 et 2013 pour y décrocher le doublé Coupe-Championnat lors de la saison 2010/11. Il a ensuite passé trois saisons à la Roma, faisant des Giallorossi un dauphin en Série A deux saisons consécutivement.

• Abel Ferreira a pris les commandes de Braga en avril 2017 après avoir été l’entraîneur de la réserve. Latéral droit, il a joué à Penafiel puis au Vitória SC, à Braga et au Sporting CP, avec qui il a remporté la Coupe du Portugal lors de ses deux premières saisons. Il a pris sa retraite en 2011 pour diriger alors les équipes de jeunes du Sporting. 

Haut