Adil Rami : "C'est un but important"

Réactions des joueurs et des entraineurs de l'Olympique de Marseille et de Konyaspor après le premier match du Groupe I.

Adil Rami, défenseur de l’Olympique de Marseille et buteur
Le match est fini, on va penser à travailler et cravacher pour le match de dimanche qui est le prochain objectif. Aujourd’hui, on a gagné beaucoup plus de duels, au milieu de terrain on a récupéré beaucoup plus de ballons, il y a eu beaucoup plus de couvertures."

©AFP/Getty Images

Quand il y a tous ces éléments là, on pense les uns aux autres et on se couvre, tout change. Sur le but, je suis content, c’est mon premier sous les couleurs de Marseille. J’ai pensé à mes enfants. C’est un but important, même si ça ne va pas tout changer, ça repose l’atmosphère. On a eu deux satisfactions, marquer et ne pas encaisser de but. La pression de l’OM a toujours existé, on peut le comprendre. Quand c’est dur, il faut faire le dos rond, transpirer et travailler. Le vestiaire est soulagé parce que personne n’aime perdre. Là, c’est un soulagement, mais j’attends le match de dimanche.

Morgan Sanson, milieu de terrain de l’Olympique de Marseille
On a gagné ce soir, c’est ce qui compte. On a tous été solidaires sur le terrain et le résultat est venu. On lance bien cette phase de poule, mais le match de championnat arrive déjà dimanche. Mais une victoire fait du bien dans tous les cas ».

Mustafa Akçay, entraineur du Konyaspor
Marseille avait perdu ses matchs précédents, aujourd’hui ils ont été attentifs au début. Ils ont essayé de jouer très attentifs et avant le match nous avions la joie de jouer contre l’OM. On peut dire que nous ne sommes pas contents après le match, et même on peut dire que nous avons fait jeu égal avec l’OM. Nous allons retenir beaucoup de leçons après ce match. J’ai reçu beaucoup d’informations ce soir, on va continuer de travailler, d’essayer… On va trouver une solution. La psychologie de mes joueurs n’est pas bonne maintenant, mais cela va changer avec le temps. On va beaucoup travailler et changer beaucoup de choses pour les futurs matchs.

Rudi Garcia, entraineur de l’Olympique de Marseille
On a répondu par une victoire, c’est ce qu’il nous fallait. Les joueurs ont joué ce match dans un contexte particulier, mais la victoire est au bout. On doit se préparer pour le match de dimanche. Ce qui est certain c’est qu’on est plus fort quand on est soutenu, c’est à nous de faire en sorte de gagner pour qu’il change d’avis.