Le site officiel du football européen

Rolando optimiste mais pas trop

Publié: Mercredi, 27 avril 2011, 15.31HEC
Rolando a hâte de pouvoir décoller l'étiquette de favoris qui colle au FC Porto à l'approche du choc face au Villarreal CF. Même si le "rêve" de l'emporter pourrait devenir réalité.
par John Atkin
de Estádio do Dragão
Rolando optimiste mais pas trop
Rolando Fonseca et André Villas Boas (FC Porto) à la poursuite d'un même rêve : le titre d'UEFA Europa League ©Getty Images

Statistiques

PortoVillarreal

Buts marqués37
 
27
Tirs cadrés99
 
97
Tirs non cadrés107
 
50
Corners112
 
67
Hors-jeu20
 
28
Fautes commises223
 
153
Cartons jaunes23
 
33
Cartons rouges4
 
1

Classements

 
Publié: Mercredi, 27 avril 2011, 15.31HEC

Rolando optimiste mais pas trop

Rolando a hâte de pouvoir décoller l'étiquette de favoris qui colle au FC Porto à l'approche du choc face au Villarreal CF. Même si le "rêve" de l'emporter pourrait devenir réalité.

Depuis son sacre en championnat, le FC Porto a l'étiquette de favori pour remporter l'UEFA Europa League. Étiquette accrochée entre autres par son prochain adversaire, le Villarreal CF. Mais pour Rolando, aussi attentif dans le choix de ses mots que dans la défense des Dragons, cela reste un rêve.

Ils ont une très bonne équipe et ont autant le droit que nous d'être à ce niveau-là ; ils sont arrivés là en jouant bien et en se défaisant de bonnes formations dans leur parcours
Rolando sur Villarreal
Si l'on s'en tient à notre plan, à notre style propre et que nous jouons comme nous avons l'habitude de le faire, alors nous ferons un résultat
Rolando

Et si le milieu de Villarreal, Bruno Soriano, déclare ouvertement que son équipe débarque en outsider, le défenseur portugais, lui, n'est pas forcément de cet avis. "Je ne comprends pas pourquoi tout le monde nous donne favoris", s'étonne le joueur de 25 ans. "Ils ont une très bonne équipe et ont autant le droit que nous d'être à ce niveau-là ; ils sont arrivés là en jouant bien et en se défaisant de bonnes formations dans leur parcours."

Besoin de preuves ? Demandez au SSC Napoli et au Bayer 04 Leverkusen. Les deux ont goûté à la patte de Giuseppe Rossi, 10 buts dans la compétition. Pas de quoi paniquer Rolando, omniprésent dans le onze de Porto. "Rossi ne nous fait pas peur", résume-t-il.

"Nous avons rencontré de très bons joueurs avant lui. Le secret, c'est de défendre en équipe et d'attaquer en équipe. Si l'on s'en tient à notre plan, à notre style propre et que nous jouons comme nous avons l'habitude de le faire, alors nous ferons un résultat."

Rolando parle comme il joue : concentré, vigilant, inflexible. Et manie l'art d'écarter les questions. À celle de savoir s'il préfère rencontrer le SC Braga ou le SL Benfica en finale, un "les deux sont forts" pour toute réponse suffira, occasionnant un large sourire entendu à son entraîneur, André Villas-Boas.

S'il reste prudent, l'homme ne cache néanmoins pas ses ambitions : "Au début de la saison, le championnat était notre priorité et l'Europa League un rêve. Nous sommes déjà champions…"

Mis à jour le: 28/04/11 13.28HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2011/matches/round=2000132/match=2007739/prematch/focus/index.html#rolando+fanfaronne

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA EUROPA LEAGUE ainsi que le logo et le trophée de l'UEFA Europa League sont protégés en tant que marques et/ou droit d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.