Le site officiel du football européen

Moscou tient sa Coupe

Publié: Jeudi, 19 mai 2005, 0.56HEC
Sporting - CSKA Moskva 1-3
Irrésistible en seconde période à Lisbonne, le CSKA donne une première Coupe d'Europe à la capitale russe.

Statistiques des matches

Sporting CPCSKA Moskva

Buts marqués1
 
3
Cartons jaunes1
 
0
Cartons rouges0
 
0

Classements

Publié: Jeudi, 19 mai 2005, 0.56HEC

Moscou tient sa Coupe

Sporting - CSKA Moskva 1-3
Irrésistible en seconde période à Lisbonne, le CSKA donne une première Coupe d'Europe à la capitale russe.

Mené à la pause, le PFC CSKA Moskva a fait la décision en vingt minutes, mercredi soir à l'Estádio José Alvalade, pour offrir à Moscou et à la Russie leur première Coupe d'Europe depuis la fin de l'URSS.

Le péché du Sporting
Plus frais, plus vifs et peut-être plus chanceux, notamment sur leur but du K.-O., les Rouge et Bleu ont construit leur victoire sur leur discipline collective et sur leur vitesse face à un Sporting talentueux mais peut-être trop sûr de sa force.

La fin d'une malédiction
Tombeuse du Paris Saint-Germain FC en phase de groupes de l'UEFA Champions League et de l'AJ Auxerre en quarts de finale de la Coupe UEFA, l'équipe de Valeriy Gazzaev a mis fin à la malédiction qui frappait les clubs russes en Coupe d'Europe depuis la finale de Coupe des vainqueurs de coupe européenne du FC Dinamo Moskva perdue en 1971/72 contre le Rangers FC.

La désillusion du Sporting
Pour le Sporting, la désillusion est terrible, surtout après la défaite en SuperLiga devant le rival du SL Benfica samedi. Les Lions n'ont rien gagné cette année. Pire, ils rejoignent la Juventus (Coupe UEFA 1965) et l'AS Roma (Coupe des champions 1984), seuls finalistes battus sur leur terrain en six précédents. Ils y ont pourtant cru pendant les trois-quarts du match après avoir écrasé une première période qui va nourrir de nombreux regrets sur la Praça do Commercio.

Ignashevich se fait peur
L'une des grandes inconnues était la réaction des jeunes joueurs de Valeriy Gazzaev au milieu de 50 000 spectateurs en vert et blanc. Comment allaient-ils aborder le match de leur vie ? Après quinze minutes de domination portugaise, les débats s'équilibraient. Mais alors que les Russes prenaient confiance, Sergei Ignashevich, leur capitaine, manquait de tromper son propre gardien en écartant un coup franc de la tête (25e).

La précision de Rogerio
La première vraie occasion du match était suivie par un but authentique. Le milieu brésilien Rogerio s'emparait du ballon des pieds de Carvalho dans l'arc de cercle de la surface moscovite pour le déposer de l'intérieur du pied droit dans la lucarne d'Igor Akinfeev immobile et impuissant (1-0, 29e).

Les politesses de Liedson
Les filets tremblaient, Alvalade explosait, la domination lisboète continuait. Sous l'impulsion du capitaine vétéran Pedro Barbosa et du benjamin João Moutinho, Sà Pinto et Liedson se procuraient quelques opportunités avant la pause. Sur la plus nette, Liedson et Rogerio se faisaient des politesses à un mètre du but russe (40e).

Le couac de Vágner
En face, Vágner Love gâchait plus beau encore. Seul face à Ricardo, après avoir été servi par Ivica Olic, il trouvait le moyen d'expédier son plat du pied hors cadre (44e). A la reprise, il s'illustrait encore sur une reprise beaucoup plus audacieuse mais qui passait au-dessus de la barre (55e).

Les buts de Berezoutski et Zirkhov
Le réveil du Brésilien était suivi de celui des 3000 fans russes lorsque, sur un coup franc de la droite signé Daniel Carvalho, Aleksei Berezoutski smashait le ballon de la tête (1-1, 56e). Plus que jamais, les Lions monopolisaient le ballon tandis que l'ancienne équipe de l'Armée jouait en contre. Sur l'un d'eux, Carvalho, déjà bourreau du Parma FC en demi-finale, trouvait Yuri Zhirkov qui glissait le ballon entre les jambes de Ricardo (1-2, 58e).

Le match bascule en une minute
En sept matches à domicile dans cette campagne européenne, le Sporting ne s'était incliné qu'une fois ici, contre le FC Sochaux-Montbéliard (0-1, le 1er décembre) tandis que le CSKA ne s'était jamais imposé à l'extérieur, sauf contre le Paris Saint-Germain FC en Champions League (3-1, le 6 décembre). Un poteau de Rogerio manquait de remettre les événements dans cette logique mais sur le contre suivant, Vágner Love profitait de la lenteur des Portugais pour revenir en crucifiant Ricardo de près (1-3, 75e). Terrible pour le Sporting.

Un vainqueur prometteur
Auteur d'un incroyable renversement de situation en demi-finale, Lisbonne continuait d'y croire et de pousser. S'exposant toujours au contre. Miraculeusement, le score en restait là et le jeune CSKA de Gazzaev entrait dans l'histoire. Pour sa première année sous son nouveau format intégrant une phase de groupes, la Coupe UEFA a choisi un vainqueur qui a l'avenir devant lui.

Mis à jour le: 07/08/15 15.57HEC

En relation

Équipes
  • SSI Err
  • SSI Err
Match associé
  • SSI Err

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2004/matches/round=1981/match=80814/postmatch/report/index.html#moscou+tient+coupe

Composition

sporting cp

Sporting CP

cska moskva

CSKA Moskva

76
RicardoRicardo (GA)
35
AkinfeevIgor Akinfeev (GA)
8
BarbosaPedro Barbosa (C)
Yellow Card14
4
IgnashevichSergei Ignashevich (C)
10
Sá PintoSá Pinto
Substitution73
6
A. BerezutskiAleksei Berezutski
Goal56
14
EnakarhireJoseph Enakarhire
7
CarvalhoDaniel Carvalho
Substitution82
11
TelloRodrigo Tello
9
OlićIvica Olić
Substitution67
15
Miguel GarciaMiguel Garcia
11
Vágner LoveVágner Love
Goal75
22
BetoBeto
15
OdiahChidi Odiah
26
RochembackFábio Rochemback
18
ZhirkovYuri Zhirkov
Goal65
28
João MoutinhoJoão Moutinho
Substitution88
22
AldoninEvgeni Aldonin
Substitution86
31
LiedsonLiedson
24
V. BerezutskiVasili Berezutski
37
RogérioRogério
Goal29
Substitution80
25
RahimićElvir Rahimić

Remplaçants

1
NélsonNélson (GA)
1
MandrykinVeniamin Mandrykin (GA)
4
PolgaAnderson Polga
2
ŠemberasDeividas Šemberas
Substitution82
9
M.NiculaeMarius Niculae
Substitution73
8
GusevRolan Gusev
Substitution86
17
DoualaRoudolphe Douala
Substitution80
10
FerreyraOsmar Ferreyra
23
Rui JorgeRui Jorge
17
KrasićMiloš Krasić
Substitution67
27
CustódioCustódio
19
LaizānsJuris Laizāns
45
Hugo VianaHugo Viana
Substitution88
40
SalughinAleksandr Salughin

Entraîneur

José Peseiro (POR) Valeri Gazzaev (RUS)

Arbitre

Graham Poll (ENG)

Arbitres assistants

Glenn Turner (ENG), Michael Tingey (ENG)

Quatrième arbitre

Stephen Graham Bennett (ENG)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement