Séville OK, le Deportivo K.-O.

En reconquête après une année en Champions League, Séville a battu Salzbourg, au premier tour aller de la Coupe UEFA, montrant la voie au Racing Santander et à Valence. Mais pas au Deportivo.

Diego Capel a ouvert le score pour Séville
Diego Capel a ouvert le score pour Séville ©Getty Images

En reconquête après une année en UEFA Champions League, le Sevilla FC a battu le FC Salzburg, au premier tour aller de la Coupe UEFA, montrant la voie aux autres clubs espagnols du Real Racing Santander et du Valencia CF. Mais pas au RC Deportivo La Coruña.

Sevilla FC 2-0 FC Salzburg
Diego Capel a donné l'avantage à Séville, de retour dans la compétition que le club espagnol a remporté en 2006 et 2007. Capel frappait après six minutes sur une passe de Jesús Navas. Les Autrichiens ont eu quelques occasions de recoller mais ils cédaient encore, après deux minutes dans le temps additionnel devant Adriano.

SK Brann 2-0 RC Deportivo La Coruña
Le club norvégien, éliminé de la Champions League par l'Olympique de Marseille, a pris l'avantage à la 25e minute par Olafur Örn Bjarnason sur penalty (faute sur Erlend Hanstveit). Quatorze minutes plus tard, Jan Gunnar Solli logeait le ballon sous le ventre de Daniel Aranzubia. Les deux clubs ont eu leurs chances de marquer après la pause.

Real Racing Club Santander 1-0 FC Honka Espoo
Le club cantabrique a pris l'avantage à la 57e minute face aux Finlandais. Une passe de Juanjo arrivait à Jonathan. Le buteur prêté par le Villarreal CF ne manquait pas la cible. Pour sa première saison en Coupe UEFA, Santander est bien parti pour accéder à la phase de groupes après avoir dominé la rencontre, notamment en première période.

CS Marítimo 0-1 Valencia CF
Valence cherche cette saison à rééditer l'exploit de remporter la compétition comme en 2004, et cette rencontre a mis les Espagnols sur de bons rails. Face à une équipe du Marítimo qui n'a passé le premier tour de la Coupe UEFA qu'une seule fois en cinq tentatives, les Levantins n'ont attendu que douze minutes avant de prendre l'avantage grâce à Fernando Morientes. Les Portugais auront beau toucher deux fois du bois avec Marcinho et le remplaçant Bruno Fogaça, Valence jouera le match retour avec un avantage important.

Haut