Pépite de la semaine : Donis Avdijaj

"Le foot, c'est de l'émotion et je montre parfois mes émotions", dit le buteur de Schalke Donis Avdijaj, 19 ans, brillant en prêt à Graz.

Donis Avdijaj en action avec l'équipe d'Allemagne des moins de 19 ans
Donis Avdijaj en action avec l'équipe d'Allemagne des moins de 19 ans ©Getty Images

Schalke est tellement convaincu des qualités de son attaquant Donis Avdijaj que sa clause de départ se monte à 50 millions d'euros, selon le club allemand. Ce joueur très direct de 19 ans n'aura plus aucun secret pour vous après que vous aurez lu ce qui suit.

Nome : Donis Avdijaj
Club : Sturm Graz (prêté par Schalke)
Débuts en pros : 21 février 2015 (3-3 contre Wiener Neustadt)
Poste : attaquant ou milieu de terrain
Nationalités : allemand et albanaise
Date de naissance : 25 août 1996
Pied de prédilection : right
Taille : 1,72 m

Ce qu'ils en disent...
"Donis dispose du potentiel pour faire de grandes choses, tout comme Max Meyer (le milieu de terrain de Schalke, âgé de 20 ans). Mais le talent seul ne suffit pas, il faut également un mental."
Horst Heldt, directeur sportif de Schalke

"Il est jeune, mais il a déjà des positions bien tranchées. Nous voulons des forts caractères. Donis possède des qualités, c'est la raison pour laquelle nous l'avons pris ici. Lorsqu'il est en forme, ses qualités transparaissent. Je suis très heureux de l'avoir avec nous."
Franco Foda, entraîneur de Graz

D'où vient-il ?
Après Julian Draxler, Meyer et Leroy Sané, Avdijaj espère poursuivre une longue série de jeunes talents formés au club de Gelsenkirchen. Un accident de voiture, une forme fluctuante et un fort caractère l'ont pour l'instant empêché de faire ses débuts avec le club allemand. Mais il a déjà été intégré une fois dans le groupe en UEFA Champions League, contre Chelsea.

Style de jeu…
Un centre de gravité très bas et une bonne technique lui permettent de faire de belles choses devant le but. Il peut également se montrer altruiste. Il a déjà été comparé avec l'ancien milieu de terrain allemand Mehmet Scholl. L'ancien joueur du Bayern Munich n'avait pas son pareil pour effacer son vis-à-vis, mais il se pourrait qu'Avdijaj soit encore plus performant que lui dans le dernier geste.

Son moment…
Né de parents albanais qui ont émigré en Allemagne, le joueur est aujourd'hui à Graz, en Autriche, où il progresse vite. Il a marqué 12 buts et donné 8 passes décisives dans le championnat national.

La suite…
Il se pourrait qu'il retrouve la vallée de la Ruhr à la mi-saison, d'autant que le club manque de talent offensif en ce moment. En outre, l'entraîneur de Schalke Breitenreiter a déjà démontré, lorsqu'il était en poste à Paderborn, qui savait parfaitement gérer les talents non conformistes.

Ce qu'il dit…
"Le football est un sport qui véhicule de l'émotion, et parfois je montre mes émotions. J'ai grandi dans un milieu populaire. J'obtenais mes vêtements grâce à des dons. Je n'ai pas vraiment été un adolescent gâté. Je dis juste ce que je pense vraiment. Je m'efforce d'être honnête, et je m'attends à la même chose de la part des autres personnes. Je veux rendre ma famille fière et heureuse en jouant au football. Un sourire de la part de mon père efface tout pour moi, même quand je ne me sens pas bien. C'est lui qui a fait ce que je suis. Il a vécu 1000 fois plus de moments difficiles que moi."

Haut