Le site officiel du football européen

Frei veut soigner sa sortie

Publié: Vendredi, 16 novembre 2012, 13.40HEC
"Je veux me donner à fond jusqu'au tout dernier jour", déclare Alexander Frei. Les fans suisses digèrent encore l'annonce de sa retraite en 2013.
par Michael Schifferle
de Bâle
Frei veut soigner sa sortie
La décision d'Alexander Frei ne finit pas de surprendre les fans suisses ©Getty Images
 
 
Publié: Vendredi, 16 novembre 2012, 13.40HEC

Frei veut soigner sa sortie

"Je veux me donner à fond jusqu'au tout dernier jour", déclare Alexander Frei. Les fans suisses digèrent encore l'annonce de sa retraite en 2013.

Alexander Frei a souvent fait l'objet de controverses, mais son talent est indiscutable. L'attaquant a annoncé jeudi qu'il raccrocherait les crampons l'été prochain, et les supporters suisses savent qu'ils ne sont pas près de revoir un joueur de sa trempe.

Cette nouvelle n'est pourtant pas une réelle surprise : en fin de contrat au FC Basel 1893 en juin, Frei disposait déjà de moins de temps de jeu depuis l'arrivée du nouvel entraîneur Murat Yakin. Pourtant, cela a été un choc pour de nombreux fans et observateurs, qui pensait le voir prolonger son contrat ou chercher un autre club en 2013.

L'ancien international suisse Roger Wehrli paraissait déconcerté : "Ça me laisse sans voix. C'est un vrai choc. J'étais sûr qu'il continuerait au moins une saison de plus." Ex-entraîneur adjoint de Bâle, Marco Schällibaum ajoutait : "Il est toujours en grande forme, physiquement. Il pourrait encore jouer deux saisons de plus, sans aucun doute." Même réaction chez Granit Xhaka, l'international suisse du VfL Borussia Mönchengladbach : "Ça semble arriver trop vite, pour moi. C'est contrariant."

C'était pourtant une forme d'évidence : l'homme aux 42 buts en 84 matches pour la Nati a toujours entretenu son indépendance et l'idée d'être maître de sa destinée. "J'ai toujours voulu être celui qui choisirait quand je mettrais un point final à ma carrière", déclarait-il en expliquant sa décision.

L'annonce a pourtant généré une vague de réactions : "Le meilleur joueur de l'histoire de la Suisse, avec Stéphane Chapuisat" (Wehrli) est "un homme et un joueur génial" pour Jürgen Klopp, qui l'a dirigé au Borussia Dortmund, ou encore "l'un de mes joueurs préférés" selon Thorsten Fink, son entraîneur à Bâle de 2009 à 2011.

Connu pour son franc-parler, Frei n'en était pas moins touché par le manque de reconnaissance de la presse helvétique, et c'est après les sifflets dans plusieurs matches à domicile qu'il a mis un terme à sa carrière internationale en 2011. Une sortie qui n'était sans doute pas digne de son rang, comme l'affirme son sélectionneur Ottmar Hitzfeld : "Il a été exceptionnel avec la Nati : marquer 42 buts, c'est fantastique. Ce serait bien qu'il reste dans le monde du football, en tant qu'entraîneur ou que dirigeant."

Frei entend bien sûr gérer son propre avenir. "C'est moi qui déciderai ce que je ferai ensuite", clamait-il avec sa défiance habituelle. "Mais d'abord, je veux me donner à fond jusqu'au tout dernier jour."

Mis à jour le: 16/11/12 16.53HEC

En relation

Joueurs
Associations membres
Équipes

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=1893369.html#frei+veut+soigner+sortie

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA EUROPA LEAGUE ainsi que le logo et le trophée de l'UEFA Europa League sont protégés en tant que marques et/ou droit d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.