Le site officiel du football européen

Alves déplore un relâchement coupable

Publié: Vendredi, 27 avril 2012, 10.11HEC
"On ne peut rien reprocher aux joueurs" a déclaré le gardien Diego Alves après le lourd revers du Valencia CF (tot. 5-2) contre le Club Atlético de Madrid.
par Paul Bryan
de Mestalla
Alves déplore un relâchement coupable
Le désespoir de Sofiane Feghouli, de Valence (à d.), après la défaite de son club face au Club Atlético de Madrid ©AFP/Getty Images
 
 
Publié: Vendredi, 27 avril 2012, 10.11HEC

Alves déplore un relâchement coupable

"On ne peut rien reprocher aux joueurs" a déclaré le gardien Diego Alves après le lourd revers du Valencia CF (tot. 5-2) contre le Club Atlético de Madrid.

Le gardien Diego Alves ne nourrissait aucun regret après l'élimination : son équipe a tout donné malgré la défaite (1-0) en demi-finales de l'UEFA Europa League face au Club Atlético de Madrid. "On ne peut rien reprocher aux joueurs" confirme-t-il. À la prestation décevante de l'aller, si en revanche, comme s'en est expliqué le gardien aux reporters d'UEFA.com.

En première mi-temps, on a cherché en vain à ouvrir le score malgré un gros travail et quelques occasions franches. En seconde, ils nous ont cueillis à froid sur leur première tentative. Ca a rendu les choses extrêmement compliquées, on ne s'en est pas remis
Diego Alves, gardien de Valence
On a essayé d'attaquer l'Atlético au sol et par les airs, par de longs ballons ; on a tout essayé, mais impossible de passer
Sofiane Feghouli, milieu de Valence

L'équipe d'Unai Emery jouissait du statut privilégié de ceux qui sont passés par l'UEFA Champions League cette saison. Un statut de peu d'utilité face à une envie madrilène décuplée par la débâcle des Valencians à l'aller 4-2.

"Revenir d'une telle défaite était presque mission impossible", estime justement Alves. "En première mi-temps, on a cherché en vain à ouvrir le score malgré un gros travail et quelques occasions franches. En seconde, ils nous ont cueillis à froid sur leur première tentative. Ca a rendu les choses extrêmement compliquées, on ne s'en est pas remis."

Sortis d'une groupe d'UEFA Champions League comptant les finalistes du Chelsea FC, le Bayer 04 Leverkusen et le KRC Genk, les vainqueurs de la Coupe UEFA 2004 avaient su rester dans la course à l'UEFA Europa League aux dépens du Stoke City FC, du PSV Eindhoven et de l'AZ Alkmaar.

"On ne peut rien reprocher aux joueurs" a ajouté le natif de Rio de Janeiro. "Ce soir, on a tout tenté mais ça n'est pas passé. Leur gardien (Thibaut Courtois) a fait son match. Le secret, c'était l'aller."

La chance aussi, selon Sofiane Feghouli : "On a essayé d'attaquer l'Atlético au sol et par les airs, par de longs ballons ; on a tout essayé, mais impossible de passer", se désole-t-il. "La chance ne nous a pas souri ce soir. Tout ce que j'aimerais dire, c'est un 'grand merci' à tous nos supporters."

Mis à jour le: 27/04/12 12.34HEC

En relation

Joueurs
Équipes

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=1790589.html#alves+deplore+relachement+coupable

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA EUROPA LEAGUE ainsi que le logo et le trophée de l'UEFA Europa League sont protégés en tant que marques et/ou droit d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.