Le Portugal prolonge le plaisir

Portugal 1-0 France (a.p.)
Au bout du suspense, sans Ronaldo, le Portugal a brisé le rêve de conquête tricolore et a remporté son premier EURO.


EURO 2016 final highlights: Portugal 1-0 France

La France est tombée sur un os dimanche à Saint-Denis. L'équipe de Didier Deschamps n'a pu offrir à son pays son premier titre majeur depuis 16 ans et l'UEFA EURO 2000. Les Portugais ont quant à eux raflé le premier EURO de leur histoire, 12 ans après leur finale perdue à domicile face à la Grèce à l'UEFA EURO 2004, sur ce même score final de 1-0.

 

Avec le même onze de départ que face à l'Islande (5-2) et l'Allemagne (2-0), la bande à Didier Deschamps n'avait pourtant pas tardé à enflammer l'enceinte dyonisienne. Dès la 9e minute, l'inévitable Griezmann reprenait de la tête un centre parfait de Payet et obligeait Rui Patricio à un premier exploit.

Archi-dominateurs, face à une Selecçao peu fringante, à l'image de son parcours à l'arraché jusqu'en finale, les Bleus poussaient mais ne parvenaient pas à trouver la faille (22e). Blessé au genou, Cristiano Ronaldo, en pleurs, se faisait quant à lui remplacer prématurément par Quaresma (25e). Moins de 10 minutes plus tard, Sissoko, en feu, enrhumait Adrien dans la surface et remettait Rui Patricio à contribution (33e).

Au retour des vestaires, les Bleus, emmenés par un Sissoko toujours aussi mordant, tentaient d'emballer le match mais Griezmann butait encore sur Rui Patricio (57e) ou voyait sa tête frôler la transversale sur un centre de Coman (65e). Malgré plusieurs occasions tricolores (Giroud 74e, Sissoko 83e, Gignac sur la poteau 90e) et une tentative de Nani repoussée par Lloris (80e), le score restait nul et vierge.

Durant la prolongation – la 3e de la Selecçao lors de cet EURO et la première côté français –, le Portugal finissait très fort et prenait peu à peu le dessus sur les Bleus. Après deux énormes occasions (103e et 107e), Éder ouvrait le score d'un tir croisé du droit de 25 mètres (109e). Et permettaient aux siens de remporter la 15e finale de l'histoire de l'UEFA EURO. Et de soulever le fameux trophée Henri Delaunay.