Le site officiel du football européen

La technique slovaque a suffi !

Publié: Mercredi, 15 juin 2016, 15.59HEC
Un quart d'heure a suffi aux Slovaques, techniquement plus forts, pour venir à bout des Russes. Le but en fin de match de Denis Glushakov n'aura finalement été qu'anecdotique.
par Benoît Dequevauviller
de Lille

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...

Statistiques des matches

RussieSlovaquie

Buts marqués1
 
2
Possession (%)62
 
38
Nombre de tirs 15
 
9
cadrés2
 
3
non cadrés7
 
4
Tirs contrés6
 
2
sur le poteau0
 
0
Corners6
 
5
Hors-jeu0
5
Cartons jaunes0
1
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises8
 
12
Fautes subies12
 
8

Classements

Légende :

J: Joués   
pts: Points   
Mis à jour le: 17/11/2017 10:11 HEC
SSI Err
Publié: Mercredi, 15 juin 2016, 15.59HEC

La technique slovaque a suffi !

Un quart d'heure a suffi aux Slovaques, techniquement plus forts, pour venir à bout des Russes. Le but en fin de match de Denis Glushakov n'aura finalement été qu'anecdotique.

Les hommes de Jän Kozák ont fait la différence sur le plan technique, bien aidés également par l'apathie généralisée de la défense russe durant une bonne partie de la première période.

Les troupes de Leonid Slutski avaient pourtant bien mieux entamé cette rencontre décisive du Groupe B que leurs adversaires. Plus incisifs, plus précis dans les transmissions de balle, notamment au milieu de terrain, les partenaires de Vasili Berezutski acculaient à plusieurs reprises les Slovaques devant leur surface de réparation. Mais les frappes à mi-distance du capitaine russe (14e) ou de Fedor Smolov (16e et 23e) ne trouvaient pas le cadre. 

Au fil des minutes, les Slovaques allaient sortir de leur coquille. Sans se montrer dangereux, ils faisaient quand même sentir à tout le stade Pierre-Mauroy que la défense russe n'offrait aucun gage de solidité ou de rapidité. Vladimir Weiss allait être le premier à en profiter.

Sur une ouverture lumineuse de Marek Hamšík, désigné à juste titre Homme du match, l'attaquant déboulait sur le côté gauche. À défaut de partenaires disponibles, au centre Weiss décidait d'y aller seul depuis l'entrée de la surface de réparation : un crochet intérieur mettait dans le vent Sergei Ignashevitch et lui ouvrait le chemin du but pour placer une frappe enroulée du pied droit qui se logeait dans le filet opposé d'Igor Akinfeev (1-0, 32e).

Les Russes allaient alors souffrir jusqu'à la pause et encaisser un but assassin d'Hamšík en toute fin de première période. Sur un service de Weiss, le Napolitain crucifiait Akinfeev d'une frappe qui heurtait le poteau avant de finir sa course au fond des filets (2-0, 45e).

Slutski tentait le tout pour le tout en sortant ses deux milieux de terrain au retour des vestiaires. Et ses joueurs, bougés pendant la pause, allaient enfin bousculer des Slovaques, beaucoup plus attentitistes grâce à leurs deux buts d'avance. Mais dans l'ensemble, le jeu offensif russe restait trop faible, si ce n'est sur la réduction du score signée Glushakov en toute fin de match (2-1, 80e), une magnifique tête décroisée sur un centre en retrait d'Oleg Shatov.

Dans cette rencontre, les Russes n'ont jamais été aussi solides que face aux Anglais lors du premier match (1-1). Et comme devant, cela n'a pas été beaucoup mieux... la technique slovaque a suffi ! 

 

Mis à jour le: 14/07/16 20.09HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2016/matches/round=2000448/match=2017888/postmatch/report/index.html#la+technique+slovaque+suffi