Le site officiel du football européen

L'Espagne conserve son titre

L'Espagne conserve son titre
Celebrations (Spain) ©Getty Images

L'Espagne a réalisé un tournoi mémorable et est entrée dans l'histoire en remportant à nouveau le trophée Henri Delaunay dimanche. Certaines équipes avaient tenté le coup mais se sont cassé les dents. Elle est non seulement la première à avoir conservé son titre en Championnat d'Europe de l'UEFA, mais elle est également la première à signer trois victoires de suite en tournois majeurs. L'Allemagne de l'Ouest ou le Brésil des années 70 et la France de Zinédine Zidane n'ont pas réussi à accomplir ce que Luis Aragonés avait commencé il y a quatre ans.

L'équipe de Vicente del Bosque est montée en puissance au cours de ce mois de compétition qui a commencé avec un nul 1-1 contre l'Italie, s'est poursuivi avec une victoire nette contre la République d'Irlande puis une rencontre tendue face à la Croatie pour la troisième journée de la phase de groupes. Jesús Navas (88e minute) a été le sauveur.

Une équipe de France sans génie s'inclinait devant l'Espagne en quart de finale pour ménager un titanesque derby ibérique contre le Portugal. Les joueurs de Paulo Bento ont tout tenté au bout de 120 minutes sans but et Cesc Fàbregas marquait le tir au but de la victoire alors que Sergio Ramos s'offrait une Panenka dans cette séance "de muerte".

Il ne faisait en cela qu'imiter Andrea Pirlo, trois jours plus tôt contre l'Angleterre. Un geste qui résumait toute la flamboyance de l'Italien sur ce tournoi, bien aidé par un Mario Baloteli sur un nuage, comme en témoignait son doublé en demi-finale contre l'Allemagne.

L'Italie a ensuite ressenti la fatigue en finale, terrassée 4-0 par l'Espagne, le score le plus large jamais enregistré dans un finale de Championnat d'Europe des nations. David Silva a ouvert le score de la tête après 14 minutes. Jordi Alba (premier but en équipe nationale) doublait la mise.

La sortie sur blessure de Thiago Motta, troisième remplaçant, déséquilibrait le match pour les 28 dernières minutes. Fernando Torres et Juan Mata étaient alors sans pitié et parachevaient le premier triomphe de l'Espagne sur l'Italie en compétition dans la limite des 90 minutes depuis 92 ans.

Mis à jour le: 30/05/16 4.23HEC

https://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2012/overview/index.html#lespagne+conserve+titre

2012

Pologne-Ukraine

EspagneEspagne

La finale - 01/07/2012

Le saviez-vous ?

Une autre anecdote
1 de 10

Joueur clé

1 de 1

Équipe du tournoi

 

Photos

  • Iker Casillas (Spain)
    Iker Casillas (Spain)
  • Mario Balotelli (Italy) & Manuel Neuer (Germany)
    Mario Balotelli (Italy) & Manuel Neuer (Germany)
  • Cesc Fàbregas (Spain)
    Cesc Fàbregas (Spain)
  • Alessandro Diamanti (Italy)
    Alessandro Diamanti (Italy)
  • Xabi Alonso (Spain)
    Xabi Alonso (Spain)
  • Philipp Lahm (Germany)
    Philipp Lahm (Germany)
  • Cristiano Ronaldo (Portugal)
    Cristiano Ronaldo (Portugal)
  • Zlatan Ibrahimović (Sweden)
    Zlatan Ibrahimović (Sweden)
  • Wayne Rooney (England)
    Wayne Rooney (England)
  • Antonio Cassano & Andrea Pirlo (Italy)
    Antonio Cassano & Andrea Pirlo (Italy)
  • Jesús Navas (Spain)
    Jesús Navas (Spain)
  • Lars Bender (Germany)
    Lars Bender (Germany)
  • Cristiano Ronaldo (Portugal) & Maarten Stekelenburg (Netherlands)
    Cristiano Ronaldo (Portugal) & Maarten Stekelenburg (Netherlands)
  • Kostas Katsouranis & Grigoris Makos (Greece)
    Kostas Katsouranis & Grigoris Makos (Greece)
  • Petr Jiráček (Czech Republic)
    Petr Jiráček (Czech Republic)
  • Theo Walcott (England)
    Theo Walcott (England)
  • Yohan Cabaye &  Karim Benzema (France)
    Yohan Cabaye & Karim Benzema (France)
  • Fernando Torres (Spain)
    Fernando Torres (Spain)
  • Mario Mandžukić (Croatia) & Gianluigi Buffon (Italy)
    Mario Mandžukić (Croatia) & Gianluigi Buffon (Italy)
  • Mario Gomez (Germany) & Maarten Stekelenburg (Netherlands)
    Mario Gomez (Germany) & Maarten Stekelenburg (Netherlands)
  • Silvestre Varela (Portugal)
    Silvestre Varela (Portugal)
  • Andrey Arshavin (Russia) & Jakub Błaszczykowski (Poland)
    Andrey Arshavin (Russia) & Jakub Błaszczykowski (Poland)
  • Václav Pilař (Czech Republic)
    Václav Pilař (Czech Republic)
  • Andriy Shevchenko (Ukraine)
    Andriy Shevchenko (Ukraine)
  • Joe Hart (England) & Karim Benzema (France)
    Joe Hart (England) & Karim Benzema (France)
  • Mario Mandžukić (Croatia)
    Mario Mandžukić (Croatia)
  • David Silva (Spain) & Leonardo Bonucci (Italy)
    David Silva (Spain) & Leonardo Bonucci (Italy)
  • Michael Krohn-Dehli (Denmark)
    Michael Krohn-Dehli (Denmark)
  • Mario Gomez (Germany)
    Mario Gomez (Germany)
  • Alan Dzagoev (Russia)
    Alan Dzagoev (Russia)
  • Robert Lewandowski (Poland)
    Robert Lewandowski (Poland)
1 de 31

C'était cette année-là

Didier Drogba (Chelsea FC)

Vainqueur de la Ligue des champions : Chelsea FC (1-1 a.p., 4-3 t.a.b contre le FC Bayern München)

FIFA Ballon d'Or : Lionel Messi (FC Barcelona)

Soulier d'or ESM : Lionel Messi (FC Barcelona)

Lauréat du concours Eurovision de la chanson : Loreen (Suède), "Euphoria"

Queen Elizabeth II (2012)

Prix Nobel : l'Union européenne (pour l'avancée de la réconciliation, de la paix de la démocratie et des droits de l'Homme en Europe)

Champion olympique du 100 m : Usain Bolt (Jamaïque), 9"63

Champion du monde de Formule 1 : Sebastian Vettel (Allemagne, Red Bull-Renault)

Oscar du meilleur film  : "The Artist"

Queen Elizabeth II (2012)

Dates clé
6 février - la reine Elizabeth II fête son jubilé de diamant, marquant les 60 ans de son accession au trône du Royaume-Uni

2 mai - Une version pastel du "Cri" d'Edvard Munch se vend pour 120 millions de dollars (93 M€), un record pour une œuvre d'art aux enchères

4 juillet - La découverte d'une nouvelle particule compatible avec le boson de Higgs est annoncée après des expériences effectuées au Grand collisionneur de hadrons