Le site officiel du football européen

L’Italie en danger

Publié: Samedi, 19 juin 2004, 0.53HEC
Italie – Suède 1-1
Une aile de pigeon de Zlatan Ibrahimović à cinq minutes de la fin place la Suède aux portes des quarts.
par Xavier Cerf
L’Italie en danger
Zlatan Ibrahimovic, buteur de la Suède ©Getty Images

Statistiques des matches

ItalieSuède

Buts marqués1
 
1
Tirs cadrés8
 
4
Tirs non cadrés11
 
7
Corners10
 
5
Fautes commises15
 
22
Cartons jaunes3
 
2
Cartons rouges0
 
0

Classements

Mis à jour le: 27/06/2012 12:21 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
Publié: Samedi, 19 juin 2004, 0.53HEC

L’Italie en danger

Italie – Suède 1-1
Une aile de pigeon de Zlatan Ibrahimović à cinq minutes de la fin place la Suède aux portes des quarts.

L’Italie, qui avait battu la Suède 2-1 à l’UEFA EURO 2000, a cette fois concédé le nul face à l’équipe scandinave à l’issue d’une partie alerte. Tenus en échec par le Danemark pour leur entrée dans le tournoi (0-0), les Italiens devront l’emporter contre la Bulgarie (déjà éliminée) pour se qualifier en quarts de finale. Elle devra aussi espérer qu'il y ait un vainqueur entre la Suède et Danemark. Car un nul supérieur à 1-1 qualifierait les Scandinaves.

La large victoire contre la Bulgarie (5-0) a laissé des traces côté suédois. Le latéral droit, Teddy Lucić, blessé à une côte, n’était pas inscrit sur la feuille de match. Dans le camp italien, Francesco Totti, suspendu trois matches pour avoir craché au visage du Danois Christian Poulsen, obligeait le sélectionneur transalpin, Giovanni Trapattoni, à revoir sa stratégie offensive. Alessandro Del Piero et Antonio Cassano, 21 ans, étaient associés en soutien de Christian Vieri.

Le robuste attaquant italien ne se contentait pas de jouer. Il montrait l’exemple. Prenant le meilleur sur deux défenseurs suédois, Vieri se retournait mais butait sur Andreas Isaksson, sorti à sa rencontre. L’Italie avait décidé de ne pas passer par la case "round d’observation". Pour preuve, Simone Perrotta testait les réflexes du gardien suédois d’une frappe sèche du pied gauche des 20 mètres.

Face à une équipe suédoise regroupée dans l’axe, le salut des Italiens passait par les côtés. Et au petit jeu des centres, les Azzurri se montraient plutôt tranchants. Seule la réussite manquait à l’appel. A deux reprises, Vieri manquait le cadre de la tête suite à des centres de Cassano et Gianluca Zambrotta. Del Piero, alerté par Zambrotta, encore lui, en retrait, reprenait du pied droit. Sa tentative passait de peu à côté du poteau droit d’Isaksson.

Les Italiens manquaient, chose inhabituelle, de réalisme devant le but. Mais les événements allaient enfin tourner en leur faveur. Christian Panucci, de l’aile droite, enroulait sa passe aérienne et trouvait la tête de Cassano, démarqué aux six mètres. L’attaquant de la Roma devançait Isaksson et inscrivait son deuxième sous le maillot italien (en cinq sélections). Côté suédois, pas grand-chose à signaler hormis un tir hors cadre de Zlatan Ibrahimović en début de rencontre suite à une judicieuse talonnade de Fredrik Ljungberg.

À la pause, l’avantage des protégés de Trapattoni était mérité. La formation suédoise avait été débordée par les centres des ailiers italiens en première période. Elle l’était à nouveau au retour des vestiaires. Panucci alertait Vieri au premier poteau. La reprise du plat du pied droit ne trouvait pas la cible. Désireuse de se mettre à l’abri, la Squadra Azzurra ne se contentait pas seulement de gérer la rencontre.

Del Piero, maître à jouer de l’Italie en l’absence de Totti, régalait l’Estádio do Dragão. Sa louche à l’entrée de la surface de réparation lobait Isaksson. Il fallait un retour d’Andreas Jakobsson devant sa ligne pour mettre le ballon en corner. La formation transalpine ne profitait pas d’autres situations dangereuses. Elle allait le regretter…

Remonter un but à l’Italie est en général difficile. Voire impossible. Mais la Suède jouait crânement sa chance. Les Scandinaves mettaient une pression terrible sur le but de Buffon. Et il s’en fallait de peu d’assister à l’égalisation. Henrik Larsson décalait Mattias Jonson à droite de la surface de vérité. La frappe en pleine course était détournée d’une main ferme par le gardien italien, auteur d’un plongeon splendide.

Un avertissement sans frais. À cinq minutes du coup de sifflet final, l’Italie ne parvenait pas à dégager un corner. Le ballon végétait en l’air. Ibrahimovic coupait court à tout suspense en égalisant d’une aile de pigeon qui lobait Vieri sur sa ligne. 1-1. Les Azzurri poussaient une dernière fois. Trop tard. Après un large succès face à la Bulgarie (5-0), la Suède poursuivait de belle manière son aventure portugaise.

Mis à jour le: 24/01/12 13.46HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2004/matches/round=1581/match=1059177/postmatch/report/index.html#litalie+danger

Composition

Italie

Italie

Suède

Suède

1
BuffonGianluigi Buffon (GA)
1
IsakssonAndreas Isaksson (GA)
2
PanucciChristian Panucci
3
MellbergOlof Mellberg (C)
5
CannavaroFabio Cannavaro (C)
Yellow Card46
5
EdmanErik Edman
Yellow Card54
Substitution77
7
Del PieroAlessandro Del Piero
Substitution82
6
LinderothTobias Linderoth
Yellow Card75
8
GattusoGennaro Gattuso
Yellow Card39
Substitution76
7
NilssonMikael Nilsson
9
VieriChristian Vieri
8
SvenssonAnders Svensson
Substitution55
13
NestaAlessandro Nesta
9
LjungbergFredrik Ljungberg
18
CassanoAntonio Cassano
Goal37
Substitution70
10
IbrahimovićZlatan Ibrahimović
Goal85
19
ZambrottaGianluca Zambrotta
Yellow Card58
11
LarssonHenrik Larsson
20
PerrottaSimone Perrotta
15
JakobssonAndreas Jakobsson
21
PirloAndrea Pirlo
21
WilhelmssonChristian Wilhelmsson
Substitution67

Remplaçants

12
ToldoFrancesco Toldo (GA)
12
HedmanMagnus Hedman (GA)
22
PeruzziAngelo Peruzzi (GA)
23
KihlstedtMagnus Kihlstedt (GA)
14
FioreStefano Fiore
Substitution70
16
KällströmKim Källström
Substitution55
15
FavalliGiuseppe Favalli
Substitution76
18
JonsonMattias Jonson
Substitution67
16
CamoranesiMauro Camoranesi
Substitution82
20
AllbäckMarcus Allbäck
Substitution77
3
OddoMassimo Oddo
2
LucicTeddy Lucic
4
ZanettiCristiano Zanetti
4
MjällbyJohan Mjällby
6
FerrariMatteo Ferrari
13
Pe. HanssonPetter Hansson
11
CorradiBernardo Corradi
14
ÖstlundAlexander Östlund
17
Di VaioMarco Di Vaio
17
Anders AnderssonAnders Andersson
23
MaterazziMarco Materazzi
19
FarnerudPontus Farnerud
22
WahlstedtErik Wahlstedt

Arbitre

Urs Meier (SUI)

Arbitres assistants

Francesco Buragina (SUI), Rudolf Käppeli (SUI)

Quatrième arbitre

Markus Merk (GER)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement