Le site officiel du football européen

1996 : Le football revient à la maison

1996 : Le football revient à la maison
La Reine Elisabeth d'Angleterre vient de remettre le trophée à Jürgen Klinsmann, sous l'oeil d'Andreas Köpke, le gardien de la Nationalmannschaft ©Getty Images

Quel pays était plus approprié pour le plus important Championnat d'Europe que celui qui vit la naissance du football ? Seize équipes convergeaient vers l'Angleterre. Mais l'Allemagne seule en repartait avec le trophée.

Comme pour la Coupe du Monde de la FIFA, l'Angleterre espérait marquer l'Histoire récente en gagnant la compétition à domicile. Pour cette mission, l'Association anglaise de football choisit le sélectionneur Terry Venables, qui bâtit un record d'invincibilité en matches européens. Plusieurs nouveaux talents sont sélectionnés (Darren Anderton, Steve McManaman, Jamie Redknapp, et les frères Neville, Phil et Gary) mais l'équipe dépend toujours trop de Paul Gascoigne en milieu de terrain et les buts d'Alan Shearer se faisaient rares.

La déception issue du nul inaugural face à la Suisse (1-1) était atténuée par la réussite du buteur du Blackburn Rovers FC. Shearer doublait sa mise personnelle face à l'Ecosse, et Gascoigne marquait aussi (2-0). Le meilleur était à venir : Shearer et Teddy Sheringham marquaient des doublés pour une victoire 4-1 sur les Pays-Bas que le but de Patrick Kluivert qualifiait aux dépens de l'Écosse.

L'Italie, ainsi que les tenants du titre danois, avaient moins de chance. Ils s'inclinaient avant le but en or, qui faisait son apparition. Révélation de la République tchèque, Karel Poborský marquait un lob sublime pour battre le Portugal. C'était l'une des rares grandes envolées. Le but de la victoire de Matthias Sammer pour l'Allemagne, face à la Croatie était éclipsé par le jeu dur. L'Angleterre et la France avaient recours aux tirs au but pour battre l'Espagne et le Pays-Bas respectivement.

Ils étaient eux aussi battus lors de ce cruel épilogue. Les Bleus après 120 minutes sans but contre les Tchèques qui retrouvaient la finale pour la première fois depuis la fameuse Panenka. Dans l'autre demi-finale, Shearer marquait pour les Anglais mais Stefan Kuntz lui répondait. Gascoigne passait près du but en or mais Gareth Southgate s'ajoutait à la liste des sujets de sa Gracieuse Majesté éconduits aux tirs au but.

76 000 spectateurs assistaient à la finale dans l'ancien Wembley pour voir l'Allemagne remporter son cinquième trophée européen. Quatre ans après la surprise danoise, Patrik Berger montraient que les outsiders pouvaient prendre l'avantage. Le sélectionneur allemand Berti Vogts lançait alors Oliver Bierhoff et, après avoir égalisé de la tête, il marquait le but en or après quatre minutes dans la prolongation. Comme une passation de pouvoir au bénéfice de l'Allemagne, sacrée sur les terres qui avaient vu naître le football.

Mis à jour le: 25/04/16 14.31HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=1996/overview/index.html#1996+le+football+revient+maison

1996

Angleterre

AllemagneAllemagne

La finale - 30/06/1996

Rép. tchèque1-2Allemagne
  • Allemagne Match décidé grâce au but en or

Le saviez-vous ?

Une autre anecdote
1 de 10

Joueur clé

1 de 1

Équipe du tournoi

 

C'était cette année-là

Vainqueur de la Coupe des clubs champions européens : Juventus (1-1, 4-2 t.a.b. contre l'AFC Ajax)

Ballon d'Or : Ronaldo (PSV Eindhoven/FC Barcelona)

Prix Eurovision de la chanson : Eimear Quinn (Rép. d'Irlande, "The Voice")

Soulier d'Or : Zviad Endeladze (FC Margveti Zestafoni)

Prix Nobel de la paix : Carlos Filipe Ximenes Belo et José Ramos-Horta (pour leur travail au Timor oriental)

Champion olympique du 100 m : Donovan Bauley (Canada, 9"84, record du monde)

Champion du monde de Formule 1 : Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams)

Champion du monde de boxe en lourds : François Botha (Afrique du Sud)

Oscar du meilleur film : "Le Patient anglais"

Dates clé
8 janvier – Mort de l'ancien président François Mitterrand, à 79 ans

5 juillet – La Brebis Dolly est le premier mammifère cloné, au Roslin Institute à Midlothian (Ecosse)

15 novembre – Tomb Raider sort pour PC, Playstation et Sega Saturn.