Le site officiel du football européen

Le roman de l'EURO 2012 : troisième partie

Publié: Vendredi, 14 décembre 2012, 12.08HEC
Dans la dernière partie de notre rétrospective sur l'EURO 2012, analysons l'héritage laissé par le tournoi avec Surkis, Gusev, Rebrov et Lewandowski.

Ce contenu est transféré de telle façon qu'il est protégé et disponible uniquement au format Flash. Votre appareil ne semble pas être compatible avec notre lecteur de vidéo Flash.

 
Publié: Vendredi, 14 décembre 2012, 12.08HEC

Le roman de l'EURO 2012 : troisième partie

Dans la dernière partie de notre rétrospective sur l'EURO 2012, analysons l'héritage laissé par le tournoi avec Surkis, Gusev, Rebrov et Lewandowski.

Si l'UEFA EURO 2012 nous a offert joie et plaisir sur le terrain, c'est à l'aune de l'héritage que laissera le tournoi sur la Pologne et l'Ukraine que se mesurera son succès. Dans cette troisième et dernière partie du résumé de la compétition réalisé par UEFA.com, nous analysons les bénéfices à plus long terme pour les deux pays coorganisateurs.

Les huit villes hôtes (quatre de chaque nation) ont accueilli des matches dans des stades neufs ou rénovés, reliés par des réseaux ferroviaires, routiers et aériens améliorés. Oleh Gusev, milieu de terrain de l'Ukraine, déclarait à UEFA.com : "Ça a été un honneur que l'Europe nous choisisse pour organiser l'EURO. Cela veut dire qu'on a prouvé notre valeur, non seulement dans le football, mais aussi en tant que pays fiable. Je suis fier de mon pays, c'est certain."

L'attaquant polonais Robert Lewandowski ajoutait : "Les Polonais ont démontré qu'ils étaient capables d'organiser ce tournoi. Les visiteurs ont pu voir qu'en Pologne, tout est de classe mondiale. Le tournoi a été fantastique. Les fans ont vécu une grande fête de football pendant toute la compétition. D'un coup, tous les supporters étaient unis, peu importe d'où ils venaient."

Selon les estimations, l'Ukraine a attiré à elle seule environ 2 millions de visiteurs pendant le tournoi. Une partie de ce succès revient certainement aux prestigieux Amis de l'EURO, dont faisaient partie Vitaliy et Volodymyr Klitschko, Serhiy Bubka ou encore Andriy Shevchenko.

Ancien coéquipier de ce dernier, Serhiy Rebrov déclarait : "Les personnes comme Klitschko, Bubka et Shevchenko ont fait une formidable promotion d'une vie saine. Les jeunes qui débutent dans la vie et cherchent leur voie peuvent se tourner vers eux comme une source d'inspiration. L'EURO démontre qu'il existe de véritables leaders, comme Andriy Shevchenko. Je pense que de nombreux enfants qui ont regardé ses matches vont s'en servir comme d'un modèle pour se donner à fond."

L'opportunité donnée à la Pologne et l'Ukraine de faire évoluer leur football est sans doute le plus grand cadeau que pouvait leur faire l'UEFA EURO 2012. Les deux pays ont d'ores et déjà augmenté leurs investissements dans le football de base, ce qui devrait bénéficier à des milliers de jeunes dans les années à venir.

Grigoriy Surkis, président de la Fédération ukrainienne de football (FFU) expliquait : "Un événement d'une telle importance engendre un essor footballistique. C'est une chose de regarder des matches à la télévision, mais c'en est bien sûr une autre de pouvoir être présent au stade pour assister aux rencontres."

Lewandowski confirmait : "Le Championnat d'Europe, c'était vraiment unique. Un superbe tournoi, non seulement pour les Polonais, mais aussi pour l'ensemble de l'Europe, grâce à son mélange de nouveaux stades, de fortes attentes, de fête du football et d'une ambiance extraordinaire.

"Alors bien sûr, on voulait jouer à notre meilleur niveau. Dommage que nous ayons perdu le dernier match, sinon on se serait retrouvés en quarts de finale : on a manqué une belle occasion, mais on sait qu'on a tout donné. Je pense que les fans ont pris beaucoup de plaisir, surtout dans nos matches contre la Grèce et la Russie, où on a bien joué et marqué de superbes buts. C'était quelque chose de spécial, à la fois pour les joueurs et les fans. Ça nous a beaucoup apporté en tant que nation."

Mis à jour le: 24/01/13 11.08HEC

En relation

Joueurs
Équipes

http://fr.uefa.com/uefaeuro/finals/history/memories/newsid=1907069.html#le+roman+leuro+2012+troisieme+partie

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations UEFA et EURO 2016, le logo et les slogans de l'UEFA EURO 2016 ainsi que le trophée de l'UEFA EURO sont protégés en tant que marques et/ou droit d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.