Le site officiel du football européen

UEFA EURO 2020

Les 13 associations qui accueilleront la 16e édition de la phase finale seront désignées à Genève vendredi à 13 heures, en direct.
UEFA EURO 2020
Sur les 54 associations membres de l'UEFA, 32 souhaitent accueillir des matches de l'UEFA EURO 2020 ©Getty Images

UEFA EURO 2020

Les 13 associations qui accueilleront la 16e édition de la phase finale seront désignées à Genève vendredi à 13 heures, en direct.

• Décision sur les associations hôtes de l'UEFA EURO 2020 le 19 septembre à Genève

• Annonce à l'Espace Hippomène en direct à 13 heures (HEC).

• Le Comité exécutif sélectionnera 13 associations/villes sur 19 candidatures

• 12 lots (3 matches de phase de groupes, un quart de finale ou 8e de finale)

• One association/city will host the semi-finals and final (London or Munich)

L'organisation de l'EURO UEFA 2020 à travers l'Europe promet d'offrir une mémorable fête du football à travers le continent – et de donner à quelques pays et villes la possibilité de faire partie d'un tournoi qu'ils n'auraient pas été en mesure d'accueillir autrement.

Jeudi 6 décembre à Lausanne (Suisse), le Comité exécutif de l'UEFA a décidé d'organiser un "EURO pour l'Europe" dans huit ans, plutôt qu'un tournoi qui se déroulerait dans un ou deux pays d'accueil. La décision fait suite à une première idée soumise par le président de l'UEFA Michel Platini à la fin de l'UEFA EURO 2012 cet été. Le Comité exécutif a également pris sa décision en tenant compte des commentaires positifs émis par ses associations membres dans le cadre d'un processus de consultation qui a eu lieu ces derniers mois.

Le 25 janvier 2013, le Comité exécutif a ensuite décidé que la phase finale de l'UEFA EURO 2020 serait organisé dans 13 villes réparties en Europe et approuvé les principes clés footballistiques et liés aux événements concernant l'"EURO pour l'Europe". Ces principes sont les suivants :

• les matches seront répartis en treize packages différents, à savoir douze packages ordinaires comprenant trois matches de groupe et un match à élimination directe (huitième ou quart de finale), et un package pour les demi-finales et la finale ;
• il y aura au maximum un site par pays, soit un stade pour chacun des treize packages disponibles. Les demi-finales et la finale se disputeront dans le même stade ; et
• chaque association pourra soumettre jusqu'à deux candidatures, une pour le package ordinaire et l'autre pour le package demi-finales et finale. Chaque association nationale peut décider de proposer la même ville pour ces deux packages ou deux villes différentes.

La construction de stades sera autorisée dans le cadre de la procédure de candidature, un délai étant fixé en 2016 pour le début des travaux de construction de tout nouveau stade, faute de quoi la décision concernant la ville hôte pourrait être revue.

Les capacités nettes minimums requises seront les suivantes:

• 70 000 places pour les demi-finales/la finale ;
• 60 000 places pour les quarts de finale ;
• 50 000 places pour les huitièmes de finale et les matches de groupe ; et
• jusqu'à deux exceptions seront autorisées pour des stades d'une capacité nette minimum de 30 000 places (candidature limitée à des matches de groupe et à un huitième de finale).

Toutes les équipes participeront à la phase de qualification, et les treize pays qui accueilleront des matches ne seront donc pas automatiquement qualifiés.

Au maximum deux équipes organisatrices seront tirées au sort dans chacun des six groupes de la phase finale, chaque équipe organisatrice qualifiée étant assurée de jouer deux matches à domicile lors de la phase de groupe. Une telle garantie n'existera pas pour la phase à élimination directe.

Pour la phase de groupes, la composition des groupes restera soumise à l'établissement de têtes de série et à un tirage au sort. Toutefois, l'attribution des équipes organisatrices aux groupes tiendra également compte des distances à parcourir (par exemple, si possible, des vols d'au maximum deux heures entre les villes hôtes afin de faciliter les déplacements des supporters).

Lors de la réunion du Comité exécutif de l'UEFA le 13 mai 2014 à Turin, la procédure de vote pour l'attribution des matches de l'UEFA EURO 2020 a été confirmée. La ville hôte de la finale et des deux demi-finales sera sélectionnée en premier, suivie de quatre villes hôtes des quarts de finale et de trois matches de groupe. Des zones régionales, qui seront finalisées d'ici la fin août par les membres du Comité exécutif de l'UEFA dont les associations ne sont pas candidates, postuleront pour la nomination de stades pour les 8es de finale et trois matches de groupe, avant que les stades restants ne soient désignés pour les rencontres restantes. Le découpage régionale, chaque zone comprenant au moins deux stades, garantira que les matches auront lieu dans toute l'Europe.

Le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé le calendrier suivant pour la procédure de candidature :

• 28 mars 2013 : approbation des exigences pour les candidatures et du règlement de candidature
• Avril 2013 : publication des exigences pour les candidatures et lancement de la phase de candidature
• Septembre 2013 : confirmation officielle des candidatures par les candidats
• Avril/mai 2014: soumission des dossiers de candidature et début de la phase d'évaluation de 19 candidats.
19 septembre 2014 : désignation des villes hôtes par le Comité exécutif de l’UEFA

M. Infantino a déclaré qu'un certain nombre de réflexions ont abouti à la décision du Comité exécutif. "Permettez-moi de dire que cette décision ne concerne que l'édition 2020," a-t-il souligné. "Ce sera le 60e anniversaire du Championnat d'Europe. Évidemment, le fait que la phase finale de l'EURO mette désormais en lice 24 équipes au lieu de 16 impose des contraintes supplémentaires pour les pays candidats. Pour de nombreux pays, il devient de plus en plus difficile de postuler en raison des exigences de plus en plus élevées.

"Donner à de nombreuses villes et de nombreux pays la possibilité d'accueillir ne serait-ce qu'une partie de l'EURO est certainement une excellente chose, à plus forte raison lorsque la conjoncture économique est susceptible de freiner les investissements nécessaires à un tel événement pour un seul pays. Cette décision vise en grande partie à aider les pays qui hésitent aujourd'hui à construire un stade national, à leur donner l'élan nécessaire pour construire un tel stade. Au lieu d'avoir une fête dans un seul pays, nous aurons une grande fête dans toute l'Europe en 2020."

Lors du XXXVIIe Congrès ordinaire de l'UEFA, à Londres, en mai 2013, le Président de l'UEFA Michel Platini, initiateur de l'idée, a exprimé la grande anticipation qui précède l'UEFA EURO 2020. "En 2020, l'EURO n'aura jamais mieux porté son nom", a-t-il dit. "Il se jouera sur tout le continent et sera profondément européen. Ce sera un EURO de l'unité et du partage d'expériences. Il représentera un nouveau défi à relever dans une seule langue, celle du football".

Mis à jour le: 18/09/14 13.17HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/news/newsid=1844975.html#uefa+euro+2020

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations UEFA et EURO 2016, le logo et les slogans de l'UEFA EURO 2016 ainsi que le trophée de l'UEFA EURO sont protégés en tant que marques et/ou droit d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.