Le site officiel du football européen

La surprise danoise

Le Danemark a remporté le Championnat d'Europe 1992 à la surprise générale, après avoir battu l'Allemagne en finale.
La surprise danoise
John Jensen (Denmark) 1992 ©Bob Thomas/Getty Images

La surprise danoise

Le Danemark a remporté le Championnat d'Europe 1992 à la surprise générale, après avoir battu l'Allemagne en finale.

Danemark 2-0 Allemagne
Jensen 18e, Vilfort 78e
Finale, Göteborg, 26 juin 1992

Malgré une grosse domination allemande en début de match, des buts inscrits à chaque mi-temps par John Jensen et Kim Vilfort, et une superbe prestation de Peter Schmeichel dans les buts, ont permis au Danemark de signer l'une des plus grosses surprises du football international en remportant le Championnat d'Europe 1992.

L'Allemagne était dominatrice dès le coup d'envoi et forçait Schmeichel à s'employer. Le gardien du Manchester United FC s'interposait devant Stefan Reuter et Guido Buchwald. Le Danemark laissait passer l'orage et marquait contre le cours du jeu.

Vilfort sortait gagnant d'un duel avec Andreas Brehme et passait à Flemming Povlsen qui donnait en retrait pour Jensen. Le milieu de terrain ne manquait pas l'occasion d'ouvrir le score depuis les abords de la surface, malgré le retour de Stefan Effenberg. Ce n'était que le deuxième but de Jensen en 48 sélections. Il lui faudra attendre 98 matches pour marquer son premier but pour l'Arsenal FC.

Les Allemands se jetaient à l'attaque, mais Schmeichel repoussait une tentative de Jürgen Klinsmann avant de s'interposer devant Effenberg. Pas de répit après la pause, Kent Nielsen dégageait sur sa ligne devant Karlheinz Riedle sur un centre de Klinsmann. L'attaquant du FC Internazionale Milano aurait pu marquer mais Schmeichel était là, détournant le ballon d'une claquette.

Il semblait évident qu'un but était imminent, mais c'est le Danemark qui doublait la mise. Vilfort, qui avait manqué la deuxième occasion des Danois, contrôlait le ballon avant de se remettre sur son bon pied. Il décochait une frappe à ras de terre que Bodo Illgner ne pouvait capter. Un véritable conte de fée pour Vilfort qui avait quitté le groupe danois deux fois pendant cette phase finale pour rendre visite à sa petite fille de 7 ans souffrant d'une leucémie.

Et ensuite ?
Le Danemark a ensuite remporté la Coupe des Confédérations de la FIFA en 1995, mais n'a depuis jamais répété le miracle de Göteborg. Ses meilleurs résultats remontent aux quarts de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1998 et de l'UEFA EURO 2004. L'Allemagne, de son côté, a scellé sa réputation d'équipe redoutable en remportant le Championnat d'Europe 1996 en Angleterre. Elle a aussi été finaliste à l'UEFA EURO 2008 et à la Coupe du Monde 2002, avant d'atteindre les demi-finales de la Coupe du Monde en 2006 et 2010.

Mis à jour le: 15/05/12 13.13HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/uefaeuro-finals/history/memories/newsid=1648803.html#la+surprise+danoise