Le site officiel du football européen

Paris à l'assaut de la forteresse de Valence

Publié: Mardi, 15 janvier 2013, 10.28HEC
Avec huit victoires en huit matches à domicile face aux clubs français, Valence attend le Paris Saint-Germain de pied ferme pour leur 8es de finale aller.

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...

Statistiques

ValenciaParis

Buts marqués14
 
20
cadrés42
 
76
non cadrés33
 
48
Corners34
 
45
Hors-jeu18
 
44
Fautes commises128
 
132
Cartons jaunes21
 
22
Cartons rouges2
 
1
 
Publié: Mardi, 15 janvier 2013, 10.28HEC

Paris à l'assaut de la forteresse de Valence

Avec huit victoires en huit matches à domicile face aux clubs français, Valence attend le Paris Saint-Germain de pied ferme pour leur 8es de finale aller.

Après avoir réalisé le match nul au cours de ses trois dernières sorties en 8es de finale aller de l'UEFA Champions League, le Valencia CF espère obtenir un bon résultat en accueillant le Paris Saint-Germain FC. L'histoire penche en faveur du club espagnol, qui a remporté ses huit confrontations précédentes à domicile face à des adversaires français.

• Deuxième du Groupe F, Valence espère poursuivre sa redoutable série à domicile, face à des Parisiens qui ont remporté leur Groupe A et possèdent un bilan respectable en Espagne.

Précédents
• Les deux équipes ne se sont rencontrées qu'une seule fois, à l'occasion d'un tournoi de pré-saison organisé à l'Arsenal Stadium, le 29 juillet 2007. Le PSG s'était imposé 3-0, grâce aux buts d'Amara Diané, David N'Gog et Péguy Luyindula.

• Voici les compositions pour cette rencontre :
Valence : Hildebrand, Lillo, Moretti, Marchena, Lomban, Albelda (Baraja 46e), Angulo, Sunny (Carles 86e), Gavilán (Mata 46e), Villa (Morientes 46e), Arizmendi (Joaquín 46e).
PSG : Alonzo, Mendy, Bourillon, Yepes (Armand 65e), Sakho, Arnaud, Sankharé, Ngoyi (Mulumbu 81e), Gallardo, Diané, N'Gog (Luyindula 79e).

• Mamadou Sakho et Sylvain Armand évoluent encore au PSG, tandis que David Albelda porte toujours le maillot de Valence.

Repères
• En s'imposant deux fois face au LOSC Lille dans le Groupe F, Valence a porté à 17 matches son invincibilité face aux clubs français. Son dernier revers remonte à la première confrontation du genre, une défaite 2-1 sur le terrain du FC Nantes en demi-finale aller de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1979/80.

• Valence avait remporté le match retour 4-0 pour se qualifier en finale, où il battait l'Arsenal FC aux tirs au but (5-4) après un score nul et vierge.

• Le club espagnol a remporté la Coupe UEFA 2003/04 aux dépens d'une autre équipe française, en battant l'Olympique de Marseille 2-0 dans la finale de Göteborg.

• Le bilan des Blanquinegros à domicile face aux clubs de l'Hexagone est parfait, avec huit victoires en huit matches, dont le dernier est un succès 2-0 face au LOSC le 2 octobre dernier. Valence s'est également imposé 1-0 dans le Nord le 5 décembre.

• À domicile en phase de groupes, Valence a également battu le FC BATE Borisov 4-2 et tenu en échec (1-1) le FC Bayern München, qui lui a infligé sa seule défaite du Groupe F lors de la 1re journée.

• Valence est invaincu en neuf matches à domicile en UEFA Champions League (6 victoires, 3 nuls) depuis un revers 1-0 face au Manchester United FC le 29 septembre 2010.

• Le club espagnol participe aux 8es de finale pour la deuxième fois en trois saisons. En 2010/11, il concédait le nul 1-1 face au FC Schalke 04, malgré l'ouverture du score de Roberto Soldado. Ricardo Costa débloquait le compteur au match retour pour donner de l'espoir aux Valenciens, qui s'inclinaient finalement 3-1.

• La dernière participation de Valence aux quarts de finale remonte à 2006/07, lorsqu'il avait ramené le nul 1-1 du Chelsea FC, avant de s'incliner 2-1 au match retour. Au tour précédent, Valence avait tenu le FC Internazionale Milano en échec 2-2 en Italie, avant de tenir le 0-0 au retour.

• De son côté, le PSG voyage plutôt bien cette saison, comme le prouvent ses victoires 2-0 chez les GNK Dinamo Zagreb et FC Dynamo Kyiv. Les vainqueurs du Groupe A n'ont concédé qu'un seul but hors de leurs bases, lors de la défaite 1-0 sur le terrain du FC Porto à la 2e journée.

• Il s'agissait là des uniques points laissés en chemin par des Parisiens impressionnants pour leur retour dans la compétition après huit ans d'absence. Avec 14 buts inscrits, le PSG possède l'une des meilleures attaques de la phase de groupes, seulement devancé par les Real Madrid CF, Bayern et Chelsea.

• L'équipe de Carlo Ancelotti s'est montrée intraitable à domicile : 3 matches, 3 victoires, avec quatre buts inscrits face au Dynamo Kyiv et autant contre le Dinamo Zagreb, avant de battre Porto pour s'adjuger la première place.

• Si le PSG avait atteint la deuxième phase de groupes de l'UEFA Champions League en 2000/01, il s'agit de sa première participation à un tour à élimination directe depuis 1994/95, où il s'était hissé jusqu'en demi-finale.

• En 16 matches face aux clubs espagnols, le PSG compte 8 victoires, 3 nuls et 5 défaites (dont 3V 1N 3D en Espagne). Son dernier déplacement dans ce pays remonte à septembre 2011, où il s'inclinait 2-0 chez l'Athletic Club en phase de groupes de l'UEFA Europa League.

• La rencontre la plus prestigieuse entre le PSG et un représentant de la Liga s'est déroulée en finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1996/97, où les Parisiens s'inclinaient 1-0 à Rotterdam face au FC Barcelona, sur un penalty de Ronaldo.

On se connaît ?
• Mohamed Sissoko a disputé 45 matches de Liga avec Valence entre 2003 et 2005. L'international malien a ensuite porté le maillot du Liverpool FC et de la Juventus avant de signer au PSG.

• Le directeur sportif du PSG, Leonardo, a joué 71 rencontres pour Valence entre 1991 et 1993, inscrivant six buts.

• Zlatan Ibrahimović a passé la saison 2009/10 sous le maillot du FC Barcelona, avec qui il remportait le championnat et la Super Coupe d'Espagne. Il n'a pas affronté Valence alors, mais il faisait partie de l'équipe de l'Inter battue par le club espagnol en 8es de finale de la 2006/07.

• Mamadou Sakho, Blaise Matuidi et Jérémy Ménez ont aidé la France à ramener le match nul 1-1 de l'Espagne le 16 octobre 2012 au stade Vicente Calderón de Madrid, en éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA.

• Adil Rami était titulaire et Ménez remplaçant lors de la défaite 2-0 des Bleus face à l'Espagne en quarts de finale de l'UEFA EURO 2012.

• Rami a participé à 129 matches de Ligue 1 avec le LOSC de 2007 à 2011, et il a battu le PSG 1-0 en finale de la Coupe de France, le 14 mai 2011 au Stade de France. C'est au Parc des Princes, la semaine suivante, qu'il disputait son dernier match avec les Dogues, qui ramenaient le nul 2-2 pour remporter leur premier titre de championnat en 50 ans.

• Jérémy Mathieu a évolué au FC Sochaux-Montbéliard entre 2000 et 2005, avant de rejoindre le Toulouse FC jusqu'en 2009. Lors de sa dernière saison en Garonne, il battait le PSG 1-0, le 29 octobre 2008.

• Aly Cissokho a joué à l'Olympique Lyonnais entre 2009 et l'été dernier, date à laquelle il a rejoint Valence. Son dernier match face au PSG était une rencontre à rebondissements, qui s'achevait sur le résultat de 4-4, le 25 février 2012 au stade de Gerland.

• Tino Costa a disputé plusieurs saisons dans les divisions inférieures françaises, chez les RC Paris, Pau FC et FC Sète, avant de signer à Montpellier en 2008, tandis que Ricardo Costa a passé la première partie de 2010 en prêt au LOSC.

• Sofiane Feghouli a porté le maillot du Grenoble Foot 38 de 2005 à 2010, s'imposant 1-0 au Parc des Princes le 27 septembre 2008.

Mis à jour le: 08/02/13 17.01HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2013/matches/round=2000348/match=2009586/prematch/background/index.html#paris+lassaut+valence

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.