Le site officiel du football européen

Saint-Pétersbourg peut s'en vouloir

Publié: Mercredi, 21 novembre 2012, 18.43HEC
FC Zenit St Petersburg 2-2 Málaga CF
Les Russes ont totalement dominé la partie, mais après avoir encaissé deux buts d'entrée.
par Richard van Poortvliet
de Stadion Petrovski

Ce contenu est transféré de telle façon qu'il est protégé et disponible uniquement au format Flash. Votre appareil ne semble pas être compatible avec notre lecteur de vidéo Flash.

Statistiques des matches

ZenitMálaga

Buts marqués2
 
2
cadrés9
 
6
non cadrés7
 
4
Corners12
 
2
Hors-jeu2
 
1
Fautes commises20
 
17
Cartons jaunes3
 
4
Cartons rouges1
 
0
Possession (%)56
 
44

Classements

Mis à jour le: 19/06/2013 21:10 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
 
Publié: Mercredi, 21 novembre 2012, 18.43HEC

Saint-Pétersbourg peut s'en vouloir

FC Zenit St Petersburg 2-2 Málaga CF
Les Russes ont totalement dominé la partie, mais après avoir encaissé deux buts d'entrée.

Le FC Zenit St-Petersburg est éliminé de l'UEFA Champions League après son nul 2-2 à domicile contre le Málaga CF, qui remporte le Groupe C.

Les Russes ont toutes les raisons de s'en vouloir d'avoir complètement loupé leur début de match, encaissant les deux buts espagnols dans les huit premières minutes. Ce retard à l'allumage est d'autant plus rageant que le Zenit a ensuite livré une très belle prestation pour égaliser et échouer à un but de l'espoir.

Ce début de match n'a pas fini de faire cauchemarder les fans du Zenit. Il y avait d'abord le premier contre espagnol, qui était aussi la première occasion et se terminait par le premier but. Le centre de Seba était millimétré à destination de Diego Buonanotte qui, malgré un crochet un peu long, profitait d'être étrangement seul pour marquer son premier but en Champions League (0-1, 8e).

Une minute plus tard, une erreur de Vyacheslav Malafeev offrait un deuxième but à Málaga. Pensant trouver Bruno Alves d'une passe courte, Malafeev livrait le ballon à Roque Santa Cruz, qui transmettait à Seba pour un but facile (0-2, 9e). Les joueurs de Luciano Spalletti pouvaient d'autant plus s'en vouloir que, par la suite, ils allaient montrer qu'ils pouvaient faire bien mieux que résister à l'équipe surprise de la saison.

En fin de première période, Hulk était proche de la réduction du score, qui survenait finalement quatre minutes après la reprise. Tomáš Hubočan débordait sur la gauche et trouvait Danny, qui parvenait à contrôler le centre surpuissant de son coéquipier pour tromper en douceur Willy d'une volée du plat du pied (1-2, 49e). Les vagues bleues continuaient de déferler. Aleksandr Kerzhakov loupait l'immanquable à bout portant (52e).

Alors qu'il restait trois minutes à jouer, Danny réussissait à faire encore pire, se prenant les pieds dans le tapis à 30 cm de la ligne. Le ballon revenait miraculeusement à Viktor Fayzulin qui se posait beaucoup moins de questions et expédiait une demi-volée de l'extérieur du pied gauche dans le but de Willy. L'égalisation arrivait trop tard pour les anciens vainqueurs de la Coupe UEFA, qui sont éliminés de la Champions League et doivent maintenant aller chercher une place en UEFA Europa League à Anderlecht.

Mis à jour le: 02/04/13 22.41HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2013/matches/round=2000347/match=2009556/postmatch/report/index.html#le+zenit+peut+sen+vouloir

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.