Le site officiel du football européen

Le sauveur masqué d'Anderlecht

Publié: Mardi, 6 novembre 2012, 23.01HEC
RSC Anderlecht 1-0 FC Zenit St Petersburg
Dieu Mbokani libère son équipe après neuf ans de disette à domicile en phase de groupes.
par Chris Burke
de Constant Vanden Stock Stadium

Ce contenu est transféré de telle façon qu'il est protégé et disponible uniquement au format Flash. Votre appareil ne semble pas être compatible avec notre lecteur de vidéo Flash.

Statistiques des matches

AnderlechtZenit

Buts marqués1
 
0
cadrés4
 
2
non cadrés4
 
2
Corners5
 
1
Hors-jeu3
 
6
Fautes commises10
 
17
Cartons jaunes2
 
3
Cartons rouges0
 
0
Possession (%)49
 
51

Classements

Mis à jour le: 19/06/2013 21:15 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
 
Publié: Mardi, 6 novembre 2012, 23.01HEC

Le sauveur masqué d'Anderlecht

RSC Anderlecht 1-0 FC Zenit St Petersburg
Dieu Mbokani libère son équipe après neuf ans de disette à domicile en phase de groupes.

Le RSC Anderlecht signe sa première victoire depuis neuf ans en phase de groupes à domicile en UEFA Champions League grâce à son sauveur masqué, Dieu Mbokani. Grâce à cette courte victoire sur le FC Zenit St Petersburg, le club belge se relance dans ce Groupe C.

Anderlecht se montrait d’entrée aussi affamé que fébrile, notamment face à un Vladimir Bystrov particulièrement menaçant sur la droite. Mais la première alerte pour les Belges venait réellement d’un de ses compatriotes par Nicolas Lombaerts, qui manquait de tromper Silvio Proto sur corner, contraint de s’y reprendre à deux fois pour écarter le danger.

Malgré cette première frayeur, les hommes de John van den Brom continuaient à presser et enregistraient leur premier but dans le Groupe C après 287 minutes de jeu. L’attente en valait la peine : Mbokani enclenchait un une-deux rapide avec Sacha Kljestan à la limite de la surface avant de battre Vyacheslav Malafeev tout en finesse (17e). Les Mauves rataient le doublé sept minutes plus tard sur une frappe de Milan Jovanović bien enlevée sur sa droite par Malafeev.

Après la pause, le Zenit injectait un peu de sang neuf en la personne de Danny, entré à la place de Sergei Semak. Le milieu portugais, de retour de blessure, accélérait l'entrejeu russe. Proto, au chaud derrière un Cheikhou Kouyaté impérial ce soir, privait Axel Witsel de l’égalisation, mais les hommes de Luciano Spalletti ne pouvaient faire et rentraient battus au coup de sifflet final, et doublés d’un petit point au classement.

Anderlecht n’est plus qu’à une longueur de l’AC Milan, second, son prochain adversaire, le 21 novembre. Le Zenit recevra quant à lui le leader du Málaga CF.

Mis à jour le: 27/11/12 16.26HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2013/matches/round=2000347/match=2009548/postmatch/report/index.html#mbokani+abat+zenit

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.