Le site officiel du football européen

L'Olympiacos anéantit Montpellier

Publié: Mardi, 6 novembre 2012, 23.09HEC
Olympiacos FC 3-1 Montpellier Hérault SC
Auteur d'un match sérieux et appliqué, l'Olympiacos a éliminé Montpellier de la C1.
par Cédric Nithard

Ce contenu est transféré de telle façon qu'il est protégé et disponible uniquement au format Flash. Votre appareil ne semble pas être compatible avec notre lecteur de vidéo Flash.

Statistiques des matches

OlympiacosMontpellier

Buts marqués3
 
1
cadrés5
 
5
non cadrés5
 
5
Corners5
 
6
Hors-jeu2
 
4
Fautes commises20
 
13
Cartons jaunes5
 
3
Cartons rouges0
 
0
Possession (%)43
 
57

Classements

Mis à jour le: 19/06/2013 21:15 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
 
Publié: Mardi, 6 novembre 2012, 23.09HEC

L'Olympiacos anéantit Montpellier

Olympiacos FC 3-1 Montpellier Hérault SC
Auteur d'un match sérieux et appliqué, l'Olympiacos a éliminé Montpellier de la C1.

Battu comme à l'aller par l'Olympiacos FC, lors de la 4e journée du Groupe B de l'UEFA Champions League, le Montpellier Hérault SC reste scotché à la dernière place et ne peut plus rêver que d'UEFA Europa League.

L'équation était simple pour le champion de France : ne pas perdre au Pirée pour espérer vivre un printemps européen. En ligne de mire des Athéniens, une accession en UEFA Europa League dans un premier temps.

Leonardo Jardim se méfiait de son adversaire. D'autant que son homologue héraultais, René Girard, avait décidé de consolider son milieu avec deux défensifs Djamel Saihi et Joris Marveaux.

Alors dès la quatrième minute, les joueurs athéniens décidaient de se faciliter le match. Leandro Greco perforait la défense adverse et voyait sa frappe détournée sur le poteau de Geoffrey Jourdren par Kostas Mitroglou. Sur le rebond, Paulo Machado, l'ancien loueur de Ligue 1, seul au second poteau, n'avait qu'à pousser la balle au fond des filets.

Dès lors l'équipe grecque laissait l'initiative du jeu à ses adversaires. Avec deux lignes défensives basses, les Athéniens ne laissaient d'espoir aux Montpelliérains que sur de nombreux coups de pied arrêté inexploités. Pire, la défense héraultaise se montrait fébrile à de nombreuses reprises.

Sans être meilleur,s les joueurs de l'Olympiacos controlaient cette première mi-temps et s'offraient même quelques occasions de but sur les pertes de balles montpellieraines. Au retour des vestiaires, Girard faisait entrer Gaetan Charbonnier à la place de Rémy Cabella. Le buteur montpellierain du match aller offrait son physique à la pointe de l'attaque tandis que Souleymane Camara proposait sa vivacité côté droit.

C'est pourtant l'Olympiacos qui se montrait dangereux deux fois de la même manière. Sur une perte de balle côté gauche, Djamel Abdoun débordait mais ne parvenait pas à trouver Kiras Mitroglou. Montpellier semblait avoir perdu son jeu et ses intentions.

Le technicien héraultais optait pour un deuxième changement en sortant Anthony Mounier pour Jonathan Tinhan. Dès son entrèe le jeune attaquant s'offrait une première occasion sur une passe de Younes Belhanda. Une action qui laissait espérer un réveil montpelliérain.

À la soixante-cinquième minute, Dimitris Siovas au duel avec Souleymane Camara, commettait une faute et offrait un penalty aux Montpelliérains. Younès Belhanda sur une frappe effleurée par Roy Carroll remettait les deux équipes à égalité.

Ce que l'on pensait être une éclaircie pour les Montpellierains n'était que leur crépuscule. Dans les dix dernières minutes, l'Olympiacos obtenait un corner. Belhanda, au premier poteau, remettait le ballon dans l'axe et servait involontairement Leandro Greco. L'Italien donnait l'avantage à son équipe.

Deux minutes plus tard, José Holebas faisait admirer sa qualité de centre pour Kostas Mitroglou qui d'une demi-volée fusillait Geoffrey Jourdren. Sauf miracle, Montpellier n'a plus grand-chose à espérer dans cette Champions League. Par contre avec le match nul entre le FC Schalke 04 et l'Arsenal FC, l'Olympiacos reste parfaitement dans la course aux huitièmes de finale.

Mis à jour le: 27/11/12 3.06HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2013/matches/round=2000347/match=2009547/postmatch/report/index.html#montpellier+sort+c1

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.