Le site officiel du football européen

Ancelotti, les résultats avant la manière

Publié: Lundi, 5 novembre 2012, 19.12HEC
Sans être entièrement conquis par le jeu de son équipe, Carlo Ancelotti met en avant les résultats à l'heure de recevoir le Dinamo Zagreb pour la 4e journée.
par Aurélien Sagnier
de Paris

Ce contenu est transféré de telle façon qu'il est protégé et disponible uniquement au format Flash. Votre appareil ne semble pas être compatible avec notre lecteur de vidéo Flash.

Statistiques

ParisDinamo Zagreb

Buts marqués20
 
1
cadrés76
 
28
non cadrés48
 
21
Corners45
 
35
Hors-jeu44
 
15
Fautes commises132
 
63
Cartons jaunes22
 
8
Cartons rouges1
 
0
 
Publié: Lundi, 5 novembre 2012, 19.12HEC

Ancelotti, les résultats avant la manière

Sans être entièrement conquis par le jeu de son équipe, Carlo Ancelotti met en avant les résultats à l'heure de recevoir le Dinamo Zagreb pour la 4e journée.

Sans être entièrement conquis par le jeu de son équipe, Carlo Ancelotti met en avant les résultats à l'heure où le GNK Dinamo Zagreb vient défier le Paris Saint-Germain FC en quatrième journée du Groupe A d'UEFA Champions League. Les champions de Croatie n'ont toujours pas marqué de but ni pris de point, une situation à laquelle l'entraîneur Ante Čačić entend bien mettre un terme mardi soir.

PSG
Carlo Ancelotti, entraîneur

Mes joueurs n’ont pas démontré un jeu fantastique en ce début de saison, mais nous avons parfois bien joué. Je pense que nos résultats sont le fruit d’un certain équilibre. L’important maintenant, c’est de viser la continuité. Nous avons gagné 9 de nos 12 matches, donc ça prouve que si on n'a pas pratiqué un jeu formidable, on a au moins été efficaces.

Zagreb mérite de disputer cette compétition, car elle est passée par les tours préliminaires, donc il faut la respecter. Si elle n'a pas encore marqué de but, on ne peut qu’espérer que ça continue demain. L’objectif du club est d’aller au prochain tour, et on ne sait pas ce que le PSG peut réussir par la suite. Il est possible de gagner ce groupe pour nous qualifier : après ça, on verra.

Salvatore Sirigu, gardien du PSG
On ne parle pas de (la défaite 2-1 contre) l’AS Saint-Étienne, car on a un match important devant nous, même si ça nous servira à l'avenir pour ne pas commettre les mêmes erreurs. Je ne pense absolument pas que Zagreb soit une équipe faible : en Champions League, il n’y a pas d’équipe faible. Mais demain, j'espère gagner les trois points. La Champions League, c'est le très haut niveau. Il y a plusieurs joueurs qui n'ont pas encore d'expérience dans cette compétition, donc ça peut être parfois un peu difficile, mais pour tous.

Une partie de la qualification se joue sûrement demain : ce n’est pas encore décisif, mais c’est un match important. J’espère que ce match ne sera pas plus difficile que l’aller. L’aller était dur pour nous, déjà j’espère qu’il y aura une ambiance pour nous aider, comme la grosse ambiance qu’on a vu contre le (FC) Dynamo (Kyiv), ça pourra nous aider. C’est un peu tôt pour juger mon début de saison : reposez-moi la question en fin de saison.

Le Dinamo est habitué à gagner dans son championnat et ils savent qu’ils peuvent nous poser des problèmes, surtout en fermant derrière pour jouer en contre-attaque. On a besoin d'espaces pour jouer sur nos qualité

Ce week-end
PSG : 1-2 AS Saint-Étienne (Hoarau 88e ; Sakho c.s.c. 55e, Aubameyang 73e)

Sirigu ; Van der Wiel, Sakho, Silva, Maxwell ; Chantôme (Sissoko 67e), Verratti (Hoarau 59e), Pastore, Matuidi (Bodmer 30e), Menez, Ibrahimović.

• Zlatan Ibrahimović a été expulsé à 20 minutes du terme samedi lors du du premier revers du PSG à domcile sous Carlo Ancelotti.

Blessés et suspendus
Ezequiel Lavezzi est de retour dans le groupe pour la première fois depuis la défaite sur le terrain du FC Porto où il avait été touché aux adducteurs. Blaise Matuidi, touché à une cuisse à contre Saint-Étienne, est mobilisé, à l'inverse de Clément Chantôme (cheville), Nenê (pommette fracturée), Thiago Motta (dos), et Mathieu Bodmer.

Dinamo
Ante Čačić, entraîneur
Mon équipe n’est bien entendu pas favorite. Mais nous ne sommes pas venus en touristes : nous allons tout donner sur le terrain, et tout est possible, c’est pourquoi j’affiche un certain optimisme. Je pense que nous avons tiré les enseignements de notre défaite à Zagreb : on en a beaucoup discuté, et on va tout faire pour éviter de prendre une correction par le PSG. Si on joue tous ensemble, on peut faire quelque chose demain soir. Je pense que le PSG va démarrer fort pour essayer de faire la différence le plus vite possible, afin de faire reposer ses joueurs. Mais si on arrive à conserver le score de 0-0, on peut les faire douter.

Le PSG est une grande équipe, qui joue dans un grand championnat et qui a joué de nombreux matches européens : ils ont beaucoup plus d’expérience que le Dinamo Zagreb. Mais cette victoire n’est pas du tout impossible, nous avons une motivation extrême et un mental d’acier. Notre handicap, c’est qu’il nous est impossible de nous préparer pour les compétitions européennes en disputant notre championnat, car nous le survolons tellement qu'aucune équipe n’ose attaquer lorsqu’elle joue contre nous. Donc nous devons redoubler d’attention quand on affronte une équipe comme Paris.

Ivan Kelava, gardien de Zagreb
On ne va pas baisser le pavillon, ici à Paris : on va laisser notre cœur sur le terrain. Le PSG a beaucoup de qualités individuelles, mais on verra demain soir. La rencontre de demain peut être capitale, car on pourrait gagner notre premier point. Mais ce sera contre la meilleure équipe du groupe... La concentration devra être totale, mais tant qu’on garde le score à 0-0, tout sera possible.

Ce week-end
Vendredi : Dinamo 3-1 NK Istra 1961 (Vida 19e, 56e, Sammir 23e ; Roce 34e)

Kelava ; Vrsaljko, Vida, Šimunić, Pivarić ; Ademi, Kovačić, Čop (Calello 76e), Sammir (Brozović 46e), Rukavina (Puljić 63e) ; Beqiraj.

• Domagoj Vida a signé un doublé contre Istra et revendique désormais quatre buts cette saison. Après 11 matches, il a déjà fait aussi bien que sa saison la plus prolifique, avec le NK Osijek en 2009/10. Sammir a également inscrit son 11e but en 12 matches de championnat, son meilleur total en onze saisons au Dinamo.

Blessés et suspendus
Touché au pubis, Ivan Tomečak est toujours indisponible, tandis qu'Ivan Krstanović, Ivan Tomečak et Ivan Peko, diminués, sont restés à Zagreb. En délicatesse avec ses ischio-jambiers, Sammir est incertain.

Mis à jour le: 27/11/12 9.37HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2013/matches/round=2000347/match=2009545/prematch/preview/index.html#ancelotti+fait+valoir+bilan

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.