Le site officiel du football européen

Watt éclaire le Celtic et éteint le Barça

Publié: Mercredi, 7 novembre 2012, 23.19HEC
Celtic FC 2-1 FC Barcelona
Nuit de folie pour les hommes de Neil Lennon qui viennent à bout des Catalans à l'énergie et au coeur. 
par Alex O'Henley
de Celtic Park
Watt éclaire le Celtic et éteint le Barça
Fraser Forster (Celtic FC) & Lionel Messi (FC Barcelona) ©Getty Images

Statistiques des matches

CelticBarcelona

Buts marqués2
 
1
cadrés4
 
14
non cadrés1
 
10
Corners2
 
7
Hors-jeu4
 
1
Fautes commises11
 
8
Cartons jaunes1
 
2
Cartons rouges0
 
0
Possession (%)27
 
73

Classements

Mis à jour le: 19/06/2013 21:15 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
 
Publié: Mercredi, 7 novembre 2012, 23.19HEC

Watt éclaire le Celtic et éteint le Barça

Celtic FC 2-1 FC Barcelona
Nuit de folie pour les hommes de Neil Lennon qui viennent à bout des Catalans à l'énergie et au coeur. 

Le Celtic FC écrit une nouvelle page dans son histoire en l’emportant avec le coeur sur le FC Barcelona, grâce à deux buts de Victor Wanyama et du nouveau venu en UEFA Champions League, Tony Watt, au lendemain du 125e anniversaire du club.

Au premier but de Wanyama (20e) répondait une énorme pression catalane, dont les montants de Forster ne sortaient pas indemnes. Watt, 18 ans, doublait en fin de partie avant que Messi ne trouve enfin la faille, pour l’honneur.

Déjà privés de précieuses forces vives (Gary Hooper, Emilio Izaguirre et James Forrest), les Hoops apprenaient, stoïques, le forfait de dernière minute de leur capitaine, Scott Brown. Et pourtant, ce furent eux qui marquèrent les premiers en exploitant au mieux leur premier corner, une menace constante pour les Catalans ces dernières semaines : Charlie Mulgrew envoyait un ballont haut au second poteau, que Wanyama propulsait d’une tête puissante dans les filets de Victor Valdés.

Pas du genre à paniquer pour si peu, les Blaugrana faisaient le siège du camp adverse, comme à l’aller. Messi et Andrés Iniesta combinaient en une-deux à la limite de la surface avant que l’Argentin ne déclenche une frappe déviée par Fraser Forster sur sa barre. Quelques minutes plus tard, Alexis Sánchez battait le portier écossais sur un centre de Daniel Alves mais voyait sa tête rebondir, inoffensive, à la base du poteau.

Les hommes de Tito Vilanova revenaient des vestiaires avec les mêmes intentions, pour les mêmes résultats. Forster, dans un de ses grands soirs, se montrait imperméable.

À 20 minutes du terme, la muraille écossaise semblait sur le point de rupture. Mais la frappe enroulée de Messi promise au petit filet échouait à nouveau dans les bras de ce diable de Forster, surgi de nulle part. Contre le cours du jeu, Watt profitait d’une bévue de Xavi Hernández pour filer droit au but et battre Valdés. Dans les arrêts de jeu, Messi sauvait l’honneur en bondissant sur un des seuls ballons relâchés par Forster. Trop peu et trop tard pour Barcelone, qui n’est pas encore qualifié dans ce Groupe G.

Mis à jour le: 09/11/12 0.15HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2013/matches/round=2000347/match=2009541/postmatch/report/index.html#le+celtic+touche+bois

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.