Le site officiel du football européen

L'Olympiacos moissonne à La Mosson

Publié: Mercredi, 24 octobre 2012, 19.57HEC
Montpellier Hérault SC 1-2 Olympiacos FC
Désillusion pour les Français en tête puis battus dans le temps additionnel par des Grecs opportunistes.
par Cédric Nithard
de La Mosson

Ce contenu est transféré de telle façon qu'il est protégé et disponible uniquement au format Flash. Votre appareil ne semble pas être compatible avec notre lecteur de vidéo Flash.

Statistiques des matches

MontpellierOlympiacos

Buts marqués1
 
2
cadrés9
 
2
non cadrés9
 
3
Corners8
 
4
Hors-jeu5
 
3
Fautes commises13
 
12
Cartons jaunes2
 
3
Cartons rouges0
 
0
Possession (%)59
 
41

Classements

Mis à jour le: 19/06/2013 21:09 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
 
Publié: Mercredi, 24 octobre 2012, 19.57HEC

L'Olympiacos moissonne à La Mosson

Montpellier Hérault SC 1-2 Olympiacos FC
Désillusion pour les Français en tête puis battus dans le temps additionnel par des Grecs opportunistes.

Le Montpellier Hérault SC a vécu une désillusion, en tête puis battu dans son troisième match du Groupe B de l'UEFA Champions League par l'Olympiacos FC réaliste et relancé.

Les champions de France ont cru pouvoir remporter leur première victoire en UEFA Champions League après le premier but dans la compétition de Gaëtan Charbonnier mais deux réalisations dans les 17 dernières minutes, de Vassilis Torossidis et Kostas Mitroglou, ont remis le Pirée sur les rails sur les rails.

Ce match constituait déjà pour les deux entraîneurs une finale. Le Français René Girard, qui suivait la rencontre des tribunes, comptait retrouver la solidité défensive de son équipe qui faisait merveille l'année dernière à domicile. Leonardo Jardim, son homoogue, espérait tout simplement marquer ses premiers points dans la compétition.

Dans les cages montpelliéraines, Laurent Pionnier était préféré à Geoffrey Jourdren. Tandis que le jeune Charbonnier était chargé de concrétiser les actions montpelliéraines. Dès l'entame de match, la possession de balle et les intentions étaient héraultaises. Younès Belhanda voyait sa frappe frôler le montant gauche de Roy Caroll.

Sur l'une des rares occasions grecques, Paulo Machado dans l'axe ne parvenait à reprendre un centre de David Fuster. Au milieu de terrain, Belhanda semblait avoir retrouvé sa meilleure forme. Omniprésent dans l'orientation du jeu mais également efficace dans le travail défensif, le Marocain permettait à son équipe de garder la balle haut sur le terrain.

 Peu avant la mi-temps, il s'en fallait de peu pour que Charbonnier n'ouvre la marque et concrétise une possession de balle de 65 %. Les deux équipes rentraient au vestiaire sur un score vierge flatteur pour l'Olympiacos. Dès la reprise, les joueurs montpelliérains montraient la même volonté offensive. Sur un centre côté gauche, Charbonnier trouvait John Utaka lancé plein axe qui réussissait à lui remettre. Le jeune attaquant reprenait d'une demi-volée du gauche et trompait Carroll.

 Dix minutes plus tard, Belhanda transperçait la défense grecque, Mounier pour un une-deux mais sa frappe était détournée en corner. Pascal Baills, sur le banc à la place de Girard, faisait rentrer Marco Estrada et Souleymane Camara à la place de Mounier et Charbonnier.

 Toujours très offensif, Montpellier concédait un coup franc à 35 mètres par l'intermédiaire de Camara revenu défendre sur David Fuster. José Holebas envoyait le ballon sur Torossidis. Se servant de son corps comme protection l'attaquant international grec égalisait à la 73e minute.

Dans le dernier quart d'heure, Montpellier, à court de jus, se montrait trop brouillon dans ses attaques s'exposant aux contres grecs. Et dans la dernière minute du match, Djamel Abdoun, suite à bon débordement côté droit, centrait idéalement pour Kostas Mitroglou. Seul devant la ligne de but, l'attaquant grec n'avait plus qu'à pousser la balle au fond des filets.

Le résultat est cruel pour Montpellier, auteur d'un bon match, mais qui n'a pas réussi à se mettre à l'abri. Le club héraultais occupe désormais la dernière place du groupe tandis que l'Olympiacos se relance avant le retour dans deux semaines.

Mis à jour le: 27/11/12 12.14HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2013/matches/round=2000347/match=2009523/postmatch/report/index.html#le+piree+pour+montpellier

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.