Le site officiel du football européen

Chelsea terrassé par le retour du Napoli

Publié: Mardi, 21 février 2012, 20.16HEC
SSC Napoli 3-1 Chelsea FC
Le doublé de Lavezzi entrouvre la voie des quarts à des Italiens impressionnants.
par Aurélien Sagnier
Chelsea terrassé par le retour du Napoli
Ezequiel Lavezzi (SSC Napoli) ©Getty Images

Statistiques des matches

NapoliChelsea

Buts marqués3
 
1
Tirs cadrés8
 
6
Tirs non cadrés7
 
9
Corners4
 
4
Hors-jeu5
 
4
Fautes commises7
 
19
Cartons jaunes1
 
2
Cartons rouges0
 
0
Possession (%)47
 
53

Classements

 
Publié: Mardi, 21 février 2012, 20.16HEC

Chelsea terrassé par le retour du Napoli

SSC Napoli 3-1 Chelsea FC
Le doublé de Lavezzi entrouvre la voie des quarts à des Italiens impressionnants.

Le SSC Napoli a fait forte impression en s’imposant 3-1 ce soir face au Chelsea FC, ce soir en 8es de finale aller de l’UEFA Champions League.

Les Napolitains ont enregistré une belle victoire face à des Blues qui avaient pourtant ouvert le score par Juan Mata. Peine perdue, Ezequiel Lavezzi et Edinson Cavani combinaient pour marquer trois buts et donner un sérieux avantage aux Partenopei en vue de la qualification.

Ce sont les Italiens qui entraient le mieux dans la rencontre, dominant des Blues prudents mais pourtant malmenés. Le premier éclair venait d’Ezequiel Lavezzi, servi en profondeur, qui butait sur un Petr Čech sorti à sa rencontre (7e). Deuxième avertissement sans frais pour Chelsea six minutes plus tard, quand Edinson Cavani était signalé hors-jeu alors qu'il filait au but sur une nouvelle bonne passe de Lavezzi.

Chelsea réagissait, à l’image de Florent Malouda qui remportait son duel aérien face au gardien adverse Morgan De Sanctis qui était sorti, avant de commettre une faute sur un défenseur napolitain bien revenu. Et avant la demi-heure de jeu, les Blues ouvrait le score contre le cours du jeu : Didier Drogba écartait sur Daniel Sturridge. Son centre était mal dégagé par Paolo Cannavaro et atterrissait dans les pieds de Juan Mata, qui battait le gardien à bout portant (27e).

L’attaquant espagnol manquait même de se muer en passeur décisif dix minutes plus tard, en plaçant un corner sur la tête de David Luiz, qui devançait la sortie de De Sanctis, mais voyait sa tête passe au ras de la transversale. Les Londoniens allaient regretter cette occasion, car le Napoli, piqué au vif, égalisait à la 39e minute.

Après s’être montré dangereux à plusieurs reprises, Ezequiel Lavezzi battait en effet Petr Čech d'un tir au ras du poteau droit à l'entrée de la surface, après un service d'Edinson Cavani. Dans les instants qui suivent, Ramires se procurait une occasion en or de redonner l’avantage aux Blues, mais après s’être ouvert le chemin du but, il voyait sa frappe s’envoler.

Et une nouvelle fois, les Napolitains allaient punir leurs visiteurs : un magnifique centre de Gökhan Inler sur l’aile droite échappait Branislav Ivanović et Gary Cahill, battus dans la conquête par Edinson Cavani. L’attaquant inscrivait son cinquième but en sept matches dans cette édition, en battant Petr Čech de la poitrine juste avant la pause (45e+2).

Au retour des vestiaires, les Blues affichaient clairement leur volonté d’aller chercher l’égalisation et enchaînait les occasions, grâce à un Malouda omniprésent. L’ailier français se montrait dangereux à deux reprises (demi-volée aux abords de la surface, tir écrasé à bout portant) et servait magnifiquement Drogba dans la profondeur un Drogba qui se faisait enlever le ballon des pieds juste avant de tirer (61e).

Après avoir subi, les Italiens rebondissaient, avec une longue passe d’Hugo Campagnaro qui créait le chaos dans la défense de Chelsea. David Luiz ne parvenait pas à le dégager, ce qui laissait la voie libre à Edinson Cavani. Ce dernier faisait preuve d’un remarquable sang-froid pour glisser le ballon à Lavezzi, qui arrivait lancé dans l’axe et faisait le break en battant Gary Cahill pour réaliser le doublé (3-1, 65e).

Dès lors, les Blues se retrouvaient confrontés à véritable dilemme : pousser pour marquer un deuxième but qui ferait de ce déplacement une bonne opération, ou tenter de contenir une équipe napolitaine débridée qui ne semblait pas s’arrêter là ? Ils tentaient de faire les deux et passaient tout près de la correctionnelle quand Christian Maggio reprenait à bout portant un centre de Marek Hamšík, un tir qu’Ashley Cole sauvait sur sa ligne (81e).

Chelsea devra réussir un sans-faute dans trois semaines, pour la conclusion de cette confrontation le 14 mars à Stamford Bridge.

Mis à jour le: 23/02/12 10.51HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2012/matches/round=2000264/match=2007666/postmatch/report/index.html#chelsea+domine+naples

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.