Le site officiel du football européen

Un Lyon déchaîné se qualifie à Zagreb

Publié: Mercredi, 7 décembre 2011, 19.23HEC
GNK Dinamo Zagreb 1-7 Olympique Lyonnais
Lyon décroche une improbable qualification pour les 8es au terme d'un exploit fabuleux.
par Sylvain Lartaud

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...

Statistiques des matches

Dinamo ZagrebLyon

Buts marqués1
 
7
Tirs cadrés6
 
13
Tirs non cadrés2
 
6
Corners0
6
Hors-jeu0
1
Fautes commises10
 
19
Cartons jaunes3
 
3
Cartons rouges1
 
0
Possession (%)35
 
65

Classements

Mis à jour le: 21/05/2012 17:38 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
 
Publié: Mercredi, 7 décembre 2011, 19.23HEC

Un Lyon déchaîné se qualifie à Zagreb

GNK Dinamo Zagreb 1-7 Olympique Lyonnais
Lyon décroche une improbable qualification pour les 8es au terme d'un exploit fabuleux.

Toutes griffes dehors en seconde période Olympique Lyonnais a inscrit six buts pour s'imposer sur le score ahurissant de 7-1 sur le terrain du GNK Dinamo Zagreb et décrocher une qualification incroyable pour les 8es de l'UEFA Champions League. Les Croates étaient éliminés au coup d'envoi.

L'OL avait besoin d'une défaite de l'AFC Ajax contre le Real Madrid CF et de remonter une différence de buts de sept unités pour terminer à la deuxième place du Groupe D. Autant dire que ses chances étaient minimes. Et pourtant, les joueurs de Rémi Garde, qui décidait de laisser Lisandro sur le banc, sont montés sur le terrain avec la ferme intention d'accomplir un exploit qui figure en bonne place dans les annale du club rhodanien.

Servi par Yoann Gourcuff, Jimmy Briand était le premier en action. Sa frappe croisée flirtait avec le poteau. Bafétimbi Gomis avait lui aussi, dans les premières minutes, l'occasion de marquer. Pour aider les Lyonnais, qui avaient passé la phase de groupes ces huit dernières années, un ancien de la Ligue 1, Jerko Leko, se "dévouait" côté croate, en écopant de deux cartons jaunes après seulement 28 minutes de jeu.

Alexandre Lacazette en profitait pour solliciter le gardien du Dinamo, Ivan Kavala, avant la douche froide. Mateo Kovačić ouvrait le score pour le Dinamo à la 40e minute. Incroyable fébrilité de la défense lyonnaise qui laissait passer Fatos Beqiraj qui butait deux fois sur Hugo Lloris. Mais le ballon revenait dans les pieds de Kovačić qui ouvrait le score. Ce ne fut pas la fin de l'OL. Gomis redonnait vaguement espoir aux Lyonnais en égalisant juste avant le repos. L'attaquant international français taclait dans les filets un centre contré d'Aly Cissokho.

Au retour des vestiaires, l'OL haussait le rythme et le Dinamo allait explosait en plein vol. Sur un corner de Gourcuff, le ballon était dévié par Briand avant que Maxime Gonalons marque du genou au deuxième poteau. Un vent de folie soufflait sur Zagreb. Gomis, d'une frappe dans la surface sous la barre après un super service de Briand marquait le but du 3-1. Encore Gomis, quelques instants plus tard, pour convertir un centre de Cissokho.

Entré quelques instants plus tôt, Lisandro apportait tout son réalisme. Sa frappe croisée passait entre les jambes de Kelava. Puis, à 20 minutes de la fin, Gomis rejoignait le cercle très restreint des auteurs de quadruplés en Champions League. Il était le huitième à frapper quatre fois et le deuxième à le faire à l'extérieur, après Andryi Shevchenko, le 23 novembre 2005, avec l'AC Milan, sur le terrain du Fenerbahçe SK. Par la même occasion, Cissokho donnait sa troisième place décisive de la soirée.

Pour Lyon, le dernier but, signé Jimmy Briand, achevait d'embellir la plus large victoire dans les Coupes d'Europe, un record au goût de qualification puisque dans l'autre match, l'AFC Ajax était battu 3-0 par le Real Madrid CF. Le Dinamo allait quitter la compétition tout de même avec un record, peu enviable certes, celui de la défense la plus perméable de l'Histoire de la phase de groupes, 22 buts.

Mis à jour le: 06/12/13 5.05HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2012/matches/round=2000263/match=2007663/postmatch/report/index.html#lyon+dechaine+qualifie

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.