Le site officiel du football européen

2010/11 : Barcelone règne à nouveau sur l'Europe

Publié: Lundi, 6 juin 2011, 11.20HEC
L'UEFA Champions League 2010/11 a connu le même dénouement qu'en 2006 et 2009 : Barcelone a brandi le trophée après avoir battu une équipe anglaise en finale.
par Andrew Haslam

Ce contenu est transféré de telle façon qu'il est protégé et disponible uniquement au format Flash. Votre appareil ne semble pas être compatible avec notre lecteur de vidéo Flash.

Résultat final

La finale - 28/05/2011
Barcelona3-1Man. United
EspagneEspagne
 
AngleterreAngleterre
  • Stade: Wembley Stadium
  • Ville: Londres (ENG)
demi-finalistes
Real MadridEspagneEspagne
SchalkeAllemagneAllemagne
 
 

Calendrier

Éliminatoires

Barrages

Phase de groupes

Phase à élimination directe

Finale

Publié: Lundi, 6 juin 2011, 11.20HEC

2010/11 : Barcelone règne à nouveau sur l'Europe

L'UEFA Champions League 2010/11 a connu le même dénouement qu'en 2006 et 2009 : Barcelone a brandi le trophée après avoir battu une équipe anglaise en finale.

FC Barcelona 3-1 Manchester United FC
(Pedro Rodríguez 27e, Messi 54e, Villa 69e ; Rooney 34e)
Stade de Wembley, Londres

L'UEFA Champions League 2010/11 a connu le même dénouement que lors de deux des cinq saisons précédentes : le FC Barcelona a brandi le trophée après avoir triomphé d'une équipe anglaise en finale.

Comme c'était le cas à Rome il y a deux ans, les hommes de Josep Guardiola ont dominé le Manchester United FC en finale (3-1) à Wembley, écrin du premier succès en Coupe des clubs champions européens des deux formations. Il s'agit du quatrième sacre du Barça, soit un de plus que son adversaire du soir. De son côté, Lionel Messi, qui a clôturé le score de la finale, a égalé le record de 12 buts inscrits en UEFA Champions League par Ruud van Nistelrooy en 2002/03.

Six "débutants" ont pris part à la phase de groupes : Tottenham Hotspur FC, SC Braga, Bursaspor, FC Twente, Hapoel Tel-Aviv FC et MŠK Žilina. Tottenham a atteint les quarts de finale, alors que Braga et Twente ont brillé en UEFA Europa League (Braga se hissant jusqu'en finale). Par contre, le 7-0 encaissé par Žilina contre l'Olympique de Marseille lors de la 4e journée constitue la plus sévère défaite à domicile de l'histoire de la compétition.

Le FC Shakhtar Donetsk et le FC København ont pour la première fois goûté aux 8es de finale, les Danois échouant devant le Chelsea FC. Mais les deux autres nouveaux venus ne s'en sont pas laissé compter : Peter Crouch a inscrit l'unique but de la double confrontation entre Tottenham et l'AC Milan, pendant que le Shakhtar laminait l'AS Roma 6-2 en score cumulé.

Le futur vainqueur a marqué deux fois dans les 21 dernières minutes pour se défaire de l'Arsenal FC, et le Real Madrid CF a passé le cap des 8es pour la première fois depuis 2003/04 en éliminant l'Olympique Lyonnais. Tenant du titre, le FC Internazionale Milano est devenu la deuxième équipe dans l'histoire de l'UEFA Champions League (la première depuis 15 ans) à se qualifier après avoir perdu le match aller à domicile : le FC Bayern München s'est imposé 1-0 à San Siro avant de sombrer 3-2 en Bavière pour cette revanche de la finale 2010.

L'Inter n'a pu rééditer l'exploit en quarts de finale, où l'étonnant succès 5-2 du FC Schalke 04 en Italie a eu raison de sa volonté en même temps qu'il qualifiait les Allemands pour leur première demi-finale. Manchester United a gagné ses deux matches contre le Chelsea FC, qu'il avait déjà battu en finale de l'édition 2008. Le Real s'est facilement débarrassé des Spurs grâce à un succès 4-0 à l'aller et Barcelone a mis fin au beau parcours du Shakhtar.

La demi-finale 100 % espagnole a encore vu briller Messi, auteur d'un doublé à Santiago Bernabéu, le Barça se qualifiant 3-1 au total. Également vainqueur 2-0 à l'extérieur, les Red Devils de Sir Alex Ferguson ont triomphé 4-1 de Schalke en score cumulé.

Manchester a bien débuté la finale et a parfaitement répondu à l'ouverture du score de Pedro Rodríguez à la 27e minute par l'intermédiaire de Wayne Rooney (34e). Mais le Barça a su faire la différence au cours d'une deuxième période qu'il a outrageusement dominée, Messi puis David Villa assurant le succès Azulgrana. Éric Abidal, tout juste remis d'une tumeur au foie, héritait du brassard et soulevait le trophée tant convoité : le Barça règne à nouveau sur l'Europe.

Mis à jour le: 27/11/12 8.59HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2011/overview/index.html#201011+barcelone+regne+nouveau+leurope

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.