Le site officiel du football européen

Monaco affrontera Porto

Publié: Jeudi, 6 mai 2004, 0.59HEC
Chelsea FC – AS Monaco 2-2 (Total : 3-5)
Monaco s’est qualifié pour sa première finale de l'UEFA Champions League.

Statistiques des matches

ChelseaMonaco

Buteurs2
 
2
Tirs cadrés9
 
6
Tirs non cadrés5
 
3
Corners8
 
4
Hors-jeu6
 
3
Fautes commises7
 
10
Cartons jaunes3
 
3
Cartons rouges0
 
0

Classements

 
Publié: Jeudi, 6 mai 2004, 0.59HEC

Monaco affrontera Porto

Chelsea FC – AS Monaco 2-2 (Total : 3-5)
Monaco s’est qualifié pour sa première finale de l'UEFA Champions League.

De Xavier Cerf

Durant un court moment, Chelsea FC était en finale. Mais c'était sans compter sur le retour de l’AS Monaco FC, à nouveau impressionnante lorsqu’il s’agit de trouver les ressources afin de renverser les situations compromises. A l’image d’un Fernando Morientes d’abord malheureux, puis auteur de son neuvième but dans la compétition, Monaco a peu à peu contrôlé la partie. Onze ans après l’Olympique de Marseille, les Monégasques joueront, le 26 mai prochain, une finale de l’UEFA Champions League.

Makelele et Desailly absents
Sans Claude Makelele et Marcel Desailly, suspendus, Chelsea devait l’emporter au moins 2-0 pour se qualifier. Une tâche ardue si l’on se réfère aux performances des "Blues" à Stamford Bridge en UEFA Champions League cette saison. Hormis Zilina lors du tour préliminaire, seule la S.S. Lazio a encaissé deux buts chez les ‘Blues’.

Rothen titulaire
Face à un adversaire à priori peu à l'aise à domicile, l’AS Monaco se présentait avec son gaucher magique, Jérôme Rothen, incertain avant le début de la rencontre, et partait favorite selon les statistiques : quatre équipes sur cinq victorieuses 3-1 à domicile au match aller se sont qualifiées jusqu'à présent.

Hasselbaink met la pression
Mais les chiffres ne disent pas toujours la vérité. Chelsea abordait la partie pied au plancher. Précis dans la relance, agressifs dans les duels, les protégés de Claudio Ranieri ne tardaient pas à mettre Monaco sous pression. Après un quart d’heure de jeu, Jimmy Floyd Hasselbaink butait sur Flavio Roma, sorti à sa rencontre avec détermination.

Grønkjær ouvre le score
Chelsea attaquait sans temps mort et finissait par ouvrir le score. Mario Melchiot alertait Jesper Grønkjær côté droite. Le Danois temporisait avant de décocher une frappe soudaine du gauche de l’angle de la surface de réparation. Le ballon terminait sa course dans la lucarne opposée.

Morientes d’abord malheureux
La réaction des Monégasques était immédiate. Jérôme Rothen débordait, une fois n’est pas coutume, sur le flanc droit et adressait un centre en retrait pour Morientes, dont le tir à hauteur du point de penalty s’écrasait sur le poteau gauche de Carlo Cudicini. L’Espagnol manquait une nouvelle fois la cible un quart d’heure plus tard. C'était pas vraiment le soir du Madrilène. Pas pour l'instant…

Lampard double la mise
Entre-temps, Chelsea avait refait son retard sur l’ensemble des deux confrontations. Après plusieurs situations dangereuses devant les buts monégasques, Frank Lampard, véritable maître à jouer de la formation londonienne, trompait Roma d’une frappe croisée du pied droit suite à une remise instantanée de Gudjohnsen.

Ibarra redonne espoir
L’exploit était en marche. Mais, au cours de cette partie au rythme très élevé, le moindre écart de concentration était sanctionné. Chelsea allait en faire la malheureuse expérience. Rothen prenait Melchiot de vitesse et centrait encore pour Morientes. La tête de l’Espagnol trouvait le montant mais Hugo Ibarra reprenait victorieusement le cuir à bout portant. A la toute dernière seconde de la première période, Monaco était à nouveau virtuellement qualifié.

Morientes se rachète
La formation de Didier Deschamps a sans doute brisé, via cette réduction du score, le bel élan de Chelsea. Mieux, les Monégasques assommaient définitivement leurs adversaires. On jouait la 60e minute de jeu. Morientes profitait d’un une-deux avec Lucas Bernardi pour se présenter seul face à Cudicini. Le ballon passait sous le ventre du gardien italien pour l'égalisation monégasque. Chelsea n’allait pas s’en remettre.

Rendez-vous à Gelsenkirchen
Rien ne pouvait remettre en cause la supériorité monégasque. Ni le remplacement d’Hasselbaink par Hernan Crespo, ni l’omniprésence de Lampard ne changeraient le cours des événements. Monaco s’envolait pour sa première finale et tentera de décrocher le Graal européen, à Gelsenkirchen, dans trois semaines.

Mis à jour le: 06/05/04 10.04HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2003/matches/round=1715/match=1063680/postmatch/report/index.html#monaco+affrontera+porto

Composition

chelsea

Chelsea

monaco

Monaco

23
CudiciniCarlo Cudicini (GA)
30
RomaFlavio Roma (GA)
8
LampardFrank Lampard
Goal44
3
EvraPatrice Evra
Yellow Card40
9
HasselbainkJimmy Floyd Hasselbaink
Substitution69
4
IbarraHugo Ibarra
Goal45+2
10
J.ColeJoe Cole
Yellow Card64
7
BernardiLucas Bernardi
Yellow Card48
13
GallasWilliam Gallas
8
GiulyLudovic Giuly (C)
Substitution67
14
GeremiGeremi
Substitution69
10
MorientesFernando Morientes
Goal60
Substitution81
15
MelchiotMario Melchiot
Substitution64
14
CisséÉdouard Cissé
18
BridgeWayne Bridge
19
SquillaciSébastien Squillaci
Substitution46
22
GudjohnsenEidur Gudjohnsen
25
RothenJérôme Rothen
Yellow Card55
26
TerryJohn Terry (C)
27
RodriguezJulien Rodriguez
30
GrønkjærJesper Grønkjær
Goal22
Yellow Card45+3
32
GivetGaël Givet

Remplaçants

31
AmbrosioMarco Ambrosio (GA)
29
SylvaTony Sylva (GA)
2
JohnsonGlen Johnson
Substitution64
Yellow Card82
6
PlašilJaroslav Plašil
Substitution46
3
BabayaroCéléstine Babayaro
9
PršoDado Pršo
Substitution67
12
StanićMario Stanić
12
OshadoganJosef Oshadogan
19
ParkerScott Parker
Substitution69
18
NondaShabani Nonda
Substitution81
21
CrespoHernán Crespo
Substitution69
24
AdebayorEmmanuel Adebayor
29
HuthRobert Huth
35
El-FakiriHassan El-Fakiri

Entraîneur

Claudio Ranieri (ITA) Didier Deschamps (FRA)

Arbitre

Anders Frisk (SWE)

Arbitres assistants

Kenneth Petersson (SWE), Peter Ekström (SWE)

Quatrième arbitre

Peter Fröjdfeldt (SWE)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement