Le site officiel du football européen

Milan à la perfection en finale

Publié: Mercredi, 18 mai 1994, 23.11HEC
AC Milan 4-0 FC Barcelona
Malgré leur défense décimée par les suspensions, Milan choisit de contrer le feu catalan par la foudre.

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...

Statistiques des matches

MilanBarcelona

Buts marqués4
 
0
Cartons jaunes4
 
5
Cartons rouges0
 
0

Classements

 
Publié: Mercredi, 18 mai 1994, 23.11HEC

Milan à la perfection en finale

AC Milan 4-0 FC Barcelona
Malgré leur défense décimée par les suspensions, Milan choisit de contrer le feu catalan par la foudre.

Pour la première fois de mémoire d'historien du football, l'AC Milan se présente en finale de Coupe d'Europe des clubs champions en position d'outsider, sa défense décimée par les suspensions, prête à gauchir sous le feu catalan. Fabio Capello décidait de surprendre son monde en répliquant au feu par le feu. Daniele Massaro allumait victorieusement les deux premières mèches et lorsque Dejan Savićević enfonça le 3-0 d'un magnifique lob peu après la reprise, le match était plié. Marcel Desailly eut l'honneur du coup de grâce.

"Je vais ramener trois trophées à la maison", déclarait Massaro après le match. "Mes deux buts et le maillot de Hristo Stoichkov ; c'est mon idole." Plus de respect que de déférence, voilà sous quels auspices était placée cette mémorable soirée athénienne. Avec Demetrio Albertini à la baguette dans le rond central, les Rossoneri commençaient très tôt à bander leurs arcs. Lors de l'ouverture du score à mi-course de la première période par Massaro, qui plongeait au second poteau après que Savićević s'était joué de Josep Guardiola comme d'un poussin, Christian Panucci s'était déjà vu refuser un but.

Massaro récidivait à l'entame de la seconde et le Barcelone tant célébré de Johan Cruyff comprenait que ce n'était décidément pas son jour lorsque Sergi Barjuán tergiversait sur un rebond, laissant Savićević bondir, lever les yeux et lober Andoni Zubizarreta de loin. "Il Genio" (Le Génie) aurait pu aggraver les choses s'il n'avait trouvé la barre, que Desailly frôlait du bon côté pour la curée juste avant l'heure de jeu.

Mauro Tassotti – capitaine en l'absence de Franco Baresi et Alessandro Costacurta suspendus – brandissait le trophée. Privé du graal 12 mois plus tôt par l'Olympique de Marseille, Milan emportait Scudetto et Coupe d'Europe la même année, pour la première fois. "Voilà", devait conclure Capello, "ce que j'appelle la perfection."

Mis à jour le: 20/06/14 17.08HEC

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=1993/matches/round=57/match=51078/postmatch/report/index.html#milan+parfait

Composition

milan

Milan

barcelona

Barcelona

1
RossiSebastiano Rossi
1
ZubizarretaAndoni Zubizarreta
2
TassottiMauro Tassotti (C)
Yellow Card35
3
GuardiolaJosep Guardiola
3
PanucciChristian Panucci
Yellow Card88
4
KoemanRonald Koeman
4
AlbertiniDemetrio Albertini
Yellow Card53
5
NadalMiguel Nadal
Yellow Card54
5
GalliFilippo Galli
6
BakeroJosé Mari Bakero (C)
Yellow Card48
6
MaldiniPaolo Maldini
Substitution83
7
Sergi BarjuánSergi Barjuán
Yellow Card55
Substitution71
7
DonadoniRoberto Donadoni
8
StoichkovHristo Stoichkov
Yellow Card24
9
BobanZvonimir Boban
9
AmorGuillermo Amor
10
SavićevićDejan Savićević
Goal47
10
RomárioRomário
11
MassaroDaniele Massaro
Goal22
Yellow Card45
Goal45+3
11
BegiristainAitor Begiristain
Substitution51

Remplaçants

12
IelpoMario Ielpo
13
BusquetsCarlos Busquets
13
NavaStefano Nava
Substitution83
14
EusebioEusebio
Substitution51
14
CarboneAngelo Carbone
16
Quique EstebaranzQuique Estebaranz
Substitution71
15
LentiniGianluigi Lentini
12
Juan CarlosJuan Carlos
16
SimoneMarco Simone
15
GoikoetxeaAntonio Goikoetxea

Entraîneur

Fabio Capello (ITA) Johan Cruyff (NED)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement