Coefficients : l'Italie a dépassé l'Allemagne

L'Allemagne, plombée par les six défaites de ses clubs sur le front européen cette semaine, est dépassée par une Italie en grande forme en ce début de saison.

Thiago Alcántara (Bayern) et les clubs allemands ont mis le genou à terre, cette semaine sur la scène européenne
Thiago Alcántara (Bayern) et les clubs allemands ont mis le genou à terre, cette semaine sur la scène européenne ©AFP/Getty Images

C'est une première depuis 1981 : les six représentants allemands engagés en compétitions européennes cette semaine se sont inclinés. Le Borussia Dortmund, le RB Leipzig et le Bayern Munich avaient bien mal lancé cette 2e journée de phase de groupes allemande en UEFA Champions League, mardi et mercredi. La déroute s'est prolongée jeudi avec les défaites conjuguées du Hertha Berlin, de Cologne et de Hoffenheim en Europa League. Déjà dépassée par l'Angleterre, l'Allemagne voit donc l'Italie la devancer à l'issue de cette semaine européenne.

Coefficients des clubs, le Real toujours en tête

Les clubs italiens ne se sont en effet pas fait prier pour en profiter. Ainsi, Naples a donné le ton dès mardi soir en Champions League (victoire 3-1 sur Feyenoord), imité mercredi par la Juventus et la Roma mercredi soir. En Europa League aussi, les clubs italiens ont brillé, à l'image de la Lazio et de Milan, tous deux vainqueurs à domicile, tandis que l'Atalanta décrochait un nul méritoire sur la pelouse de l'Olympique lyonnais.

Solidement accrochée à sa première place, l'Espagne creuse l'écart avec l'Angleterre qui, elle-même, grappille encore un peu d'avance sur l'Allemagne. Au cinquième rang, la France maintient plus ou moins l'écart avec la Russie et le Portugal, malgré la large victoire Porto à Monaco (3-0).

Coefficients des associations

Place Pays 13/14 14/15 15/16 16/17 17/18 Points
1 Espagne Espagne 23.000 20.214 23.928 20.142 5.571 92.855
2 Angleterre Angleterre 16.785 13.571 14.250 14.928 6.928 66.462
3

Italie Italie

14.166 19.000 11.500 14.250 6.000 64.916
4 Allemagne Allemagne 14.714 15.857 16.428 14.571 2.428 63.998
5 France France 8.500 10.916 11.083 14.416 4.333 49.248
6 Russie Russie 10.416 9.666 11.500 9.200 5.600 46.382
7 Portugal Portugal 9.916 9.083 10.500 8.083 4.666 42.248
8 Belgique Belgique 6.400 9.600 7.400 12.500 1.200 37.100
9 Ukraine Ukraine 7.833 10.000 9.800 5.500 3.400 36.533
10 Turquie Turquie 6.700 6.000 6.600 9.700 3.000 32.000



Le classement complet

Comment lire ces classements

Un club français réalisera-t-il un parcours à la Monaco 2016/17 ?
Un club français réalisera-t-il un parcours à la Monaco 2016/17 ?©AFP/Getty Images

Le classement par coefficient des associations est calculé sur la base des résultats des clubs de chaque association sur la saison d'UEFA Champions League et d'UEFA Europa League. Le classement, combiné à celui des quatre années précédentes, est utilisé pour déterminer le nombre de clubs qu'une association (pays) pourra engager dans les compétitions de clubs de l'UEFA dans les années à venir.

Barème
1. Chaque équipe remporte deux points en cas de victoire et un en cas de nul (et la moitié de ces points dans les tours de qualification et les barrages).
2. Les clubs qui atteignent les 8es de finale, quarts de finale, demi-finales ou finale de l'UEFA Champions League, ou les quarts de finale, demi-finales ou finale de l'UEFA Europa League, reçoivent un point en plus à chaque tour.
3. En outre, quatre points sont accordés pour une participation à la phase de groupes de l'UEFA Champions League et quatre autres pour une qualification pour les 8es de finale.

Calcul du coefficient
Le coefficient est obtenu à partir d'une moyenne, le résultat de la division du nombre de points obtenus par le nombre total de clubs représentant une association dans une saison donnée dans les deux compétitions.

Ces classements seront mis à jour après chaque tour des compétitions de clubs de l'UEFA.

VOIR MAINTENANT...

Les évolutions de la C1 expliquées
Les évolutions de la C1 expliquées
Paris 3-0 Bayern
Paris 3-0 Bayern
Monaco 0-3 Porto
Monaco 0-3 Porto
Milan 3-2 Rijeka
Milan 3-2 Rijeka