Barrages : les affiches en détail

UEFA.com vous présente les dix barrages qui détermineront les derniers qualifiés pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League 2017/18.

©Getty Images

Voie de la Ligue

İstanbul Başakşehir (TUR) - Séville (ESP)
• L'Istanbul Başakşehir rencontrera un club espagnol pour la première fois en compétition UEFA.

• En Coupe UEFA 2005/06, Séville avait battu Beşiktaş 3-0 à l'Estadio Ramón Sánchez Pizjuán.

Le tirage des barrages
Le tirage des barrages©Sportsfile

• Lors de l'UEFA Champions League 2007/08, Fenerbahçe avait éliminé Séville en 8es de finale.

Young Boys (SUI) - CSKA Moskva (RUS)
• Young Boys a remporté ses deux matches à domicile contre des clubs russes, mais a perdu les deux disputés à l'extérieur.

• Le CSKA a gagné ses deux matches contre des clubs suisses (3-1 et 5-1 contre Lausanne en UEFA Europa League 2010/11).

Mario Balotelli n'a jamais battu le Napoli
Mario Balotelli n'a jamais battu le Napoli©Getty Images

Naples (ITA) - Nice (FRA)
• Le Napoli a gagné ses deux dernier matches contre un club français (contre Marseille, 2-1 à l'extérieur et 3-2 à domicile, en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2013/14).

• En matches à élimination directe, Naples compte une victoire et deux défaites contre des clubs français. Tous ces matches se sont joués en Coupe UEFA. Ils ont battu Bordeaux au 3e tour 1988/89, mais ont perdu aux tirs au but contre Toulours au premier tour 1986/87, puis contre Paris, 2-0 sur les deux matches, au deuxième tour de l'édition 1992/93.

• Nice n'a jamais affronté d'équipe de Serie A en compétition UEFA.

Hoffenheim (GER) - Liverpool (ENG)
• Ce sera la première rencontre européenne d'Hoffenheim.

Roberto Firmino a hâte de retrouver Hoffenheim
Roberto Firmino a hâte de retrouver Hoffenheim©Getty Images

• Liverpool est invaincu sur ses six derniers matches contre des clubs allemands. Son bilan général est de 36 matches, 17 victoires, 13 nuls et 6 défaites.

• L'attaquant de Liverpool Roberto Firmino a joué à Hoffenheim entre 2011 et  2015 ; il y a marqué 38 buts en 140 matches de championnat.

Sporting CP (POR) - FCSB (ROU)
• Le Sporting a joué six matches contre des clubs roumains. À chaque fois, l'équipe à domicile a gagné, et l'équipe à l'extérieur n'a jamais marqué.

• Les quatre précédentes rencontres du FCSB contre des clubs portugais se sont jouées contre Benfica. Ils ont perdu trois fois, et fait un match nul, en Roumanie, en UEFA Champions League 1994/95.

Voie des champions

Qarabağ (AZE) - Copenhague (DEN)
• Les équipes se sont rencontrées en Coupe des Vainqueurs de coupe UEFA 1998/99. Copenhague avait gagné 10-0 sur l'ensemble des deux matches. (6-0 à domicile, 4-0 à l'extérieur).

• Ce fut la seule rencontre entre deux clubs de ces deux pays.

APOEL (CYP) - Slavia Praha (CZE)
• L'APOEL a joué deux fois contre des clubs tchèques. Ils ont perdu contre le Sparta, rival du Slavia, lui aussi basé à Prague, en deuxième tour de qualification 2004/05 (2-2 à domicile, 1-2 à l'extérieur). Ils ont toutefois battu Jabolec en UEFA Europa League 2010/11 (1-0 à domicile, 3-1 à l'extérieur).

• Le club chypriote a aussi affronté le Sparta en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2015/16, pour une défaite 2-0 à l'extérieur et 3-1 à domicile.

• Le Slavia n'a jamais affronté de club chypriote en compétition UEFA.

Olympiacos (GRE) - Rijeka (CRO)
• L'Olympiacos a joué six matches contre des clubs croates.

• Rijeka n'a jamais joué contre un club grec.

Celtic (SCO) - Astana (KAZ)
• Le Celtic a rencontré Astana, la saison passée, au troisième tour de qualification. Ils ont fait 1-1 au Kazakhstan et ont gagné 2-1 en Écosse.

• La rencontre de 2016/17 fut la seule d'Astana sur le sol écossais.

Hapoel Beer-Sheva (ISR) - Maribor (SVN)
• L'Hapoel n'a jamais affronté d'équipe slovène auparavant.

• Maribor compte une victoire et une défaite contre un club israélien : ils ont été éliminés contre le Maccabi Haifa 3-2 sur les deux matches (1-2 à l'extérieur et 1-1 à domicile au troisième tour de qualification 2011/12). Ils ont ensuite battu le Maccabi Tel-Aviv, au même stade, trois ans plus tard (1-0 à domicile, 2-2 à l'extérieur).