Dans le rétro : Drogba couronne Chelsea

Il y a cinq ans jour pour jour, Didier Drogba offrait aux Blues de Chelsea leur première, et unique à ce jour, UEFA Champions League. Retour sur une finale d'anthologie à Munich.

⬆ Les temps forts du match ⬆

Finale 2017 – Cardiff

Didier Drogba et la Coupe aux grandes oreilles
Didier Drogba et la Coupe aux grandes oreilles©Getty Images
Les Blues ont sorti le Barça en demies
Les Blues ont sorti le Barça en demies©AFP/Getty Images
La Joie de l'Ivoirien après son penalty décisif
La Joie de l'Ivoirien après son penalty décisif©AFP/Getty Images
Battu en finale sur sa pelouse, le Bayern allait se rattraper la saison suivante...
Battu en finale sur sa pelouse, le Bayern allait se rattraper la saison suivante...©AFP/Getty Images

FC Bayern München 1-1 Chelsea FC (a.p., 3-4 t.a.b.)
(Müller 83e ; Drogba 88e)
Fußball Arena München

L'UEFA Champions League 2011/12 s'est achevée avec un nouveau nom gravé sur le trophée pour la première fois en 15 ans, le Chelsea FC anéantissant les espoirs du FC Bayern München de devenir la première équipe à remporter la compétition dans son stade grâce à une victoire spectaculaire à Munich.

Les Blues semblaient éliminés de la compétition en s'inclinant 3-1 sur le terrain du SSC Napoli en 8es de finale aller, mais au moment du match retour, Roberto Di Matteo avait remplacé André Villas-Boas en tant que manager et le but de Branislav Ivanović en prolongation offrait aux Londoniens une victoire 4-1.

Plus rien n'allait arrêter Chelsea. Le SL Benfica était battu à l'extérieur (1-0) et à domicile (2-1) en quarts de finale, avant qu'un but de Didier Drogba n'offre une victoire 1-0 à domicile devant les tenants du titre du FC Barcelona en demi-finale aller. Une fois de plus, Chelsea semblait se diriger tout droit vers l'élimination lorsque Sergio Busquets et Andrés Iniesta donnaient l'avantage aux Catalans en première période, marquée par l'expulsion de John Terry à la 37e minute, au Camp Nou, mais Ramires réduisait le score avant le repos et, après avoir résisté aux assauts du Barça, Fernando Torres scellait le billet des Blues pour la finale dans les dernières secondes au terme d'un raid solitaire.

Le Bayern, adversaire de Chelsea en finale, avait été guidé par le désir de brandir sa cinquième Coupe d'Europe à la Fußball Arena München, les éliminations sans accrocs du FC Basel 1893 (7-1 sur l'ensemble des deux matches) et de l'Olympique de Marseille (4-0) précédant un match nul 3-3 haletant sur les deux rencontres face au Real Madrid CF. Ce résultat donnait lieu à une séance de tirs au but au cours de laquelle le gardien de but du Bayern Manuel Neuer a été l'homme clé, arrêtant les tentatives de Cristiano Ronaldo et Kaká. Lorsque Sergio Ramos tirait au-dessus de la barre transversale lors de la quatrième tentative du Real, il ne restait plus qu'à Bastian Schweinsteiger à envoyer son équipe en finale.

Le résultat était tout autre pour le Bayern et Schweinsteiger pour leur finale "à domicile", malgré l'ouverture du score de la tête de Thomas Müller à la 83e minute. Alors que Munich se préparait à faire la fête, Didier Drogba égalisait et offrait une prolongation à Chelsea, même si le Bayern semblait débuter celle-ci de la meilleure des manières en obtenant un penalty pour une faute de Drogba sur Franck Ribéry dans la surface. Mais Petr Čech arrêtait la tentative de l'ancien ailier de Chelsea Arjen Robben, et le portier tchèque était à nouveau le héros de la séance de tirs au but, sauvant son but devant Ivica Olić et Schweinsteiger après que Juan Mata avait manqué la première tentative de Chelsea. Cela offrait à Drogba l'occasion de ramener le trophée pour la première fois à Stamford Bridge, et le buteur ivoirien ne laissait pas passer cette chance de convertir ce qui s'avèrerait être sa dernière frappe pour le club.

Parmi les surprises, le parcours remarquable de l'APOEL FC du deuxième tour de qualification jusqu'en quarts de finale, alors que les deux premiers clubs à l'issue de la saison en Angleterre, le Manchester City FC et le Manchester United FC, ne parvenaient pas à s'extirper de la phase de groupes, les Red Devils étant éliminés par Bâle. Le Valencia CF, l'AFC Ajax, le Borussia Dortmund, le FC Shakhtar Donetsk et le FC Porto, tenant du titre en UEFA Europa League, faisaient partie des autres grands noms à être éliminés avant la phase à élimination directe.

Pour la quatrième année de rang, Lionel Messi terminait meilleur buteur, établissant un nouveau record en UEFA Champions League avec 14 buts (égalant le record en Coupe d'Europe du buteur de l'AC Milan José Altafini en 1962/63), dont cinq en 8es de finale retour contre le Bayer 04 Leverkusen, une première !