Varane au Real, "ce n'était pas une blague"

Raphaël Varane est revenu sur ses débuts, son aventure au Real avec lequel le Français peut vivre une grande fin de saison. L’occasion pour lui de révéler la teneur cocasse de son premier contact avec Zinédine Zidane.

Raphaël Varane, ses premiers contatcs avec le Real ont failli tourner très court
Raphaël Varane, ses premiers contatcs avec le Real ont failli tourner très court ©Getty Images

Arrivé au Real Madrid en 2011, Raphaël Varane était protagoniste de l’émission "Campo de Estresllas" diffusée sur "Real Madrid TV" (article en espagnol). Après avoir parcouru le livre de ses souvenirs de jeunesse, notamment au RC Lens, l’actuel défenseur central "merengue" s’est livré à une confidence lorsqu’il s’agissait d’évoquer son arrivée au Real.

Benzema-Varane, pour égaler Kopa

Varane en action
Varane en action

"J’étais au lycée et Zizou m'appelle. J’ai répondu sans vraiment savoir qui parlait", raconte l'international français. "Il me parle et à un moment il m’a dit que ce n’était pas une blague, que c'était bien lui. J’ai reconnu la voix et j’avais honte. Au final, étant confus, je lui ai demandé de me rappeler plus tard car j’étais occupé et je ne pouvais pas parler."

Accueil de Benzema et Diarra

Alors jeune du centre de formation, Varane préparait en effet son bac et ne souhaitait alors pas parler de son projet de footballeur. Dans un sourire, celui qui a depuis pris le numéro de Zidane sur le terrain – le 5 – se souvient que ses amis l’avaient alors déclaré fou. "Quand tu es jeune, tu t'imagines plein de choses, mais jamais que le Real va t'appeler."

Mais Zidane le rappellera et Varane rejoindra Madrid. Il se souvient ainsi de l’accueil du vestiaire, Benzema et Lassana Diarra le prenant sous leur coupe, "ils ont été très importants pour moi", se remémore la joie de son premier but avec le Real "pendant cinq secondes, j’étais dans un autre monde."

Real, pour un premier doublé en 60 saisons

Varane et Zidane
Varane et Zidane©AFP/Getty Images

Puis, Varane évoque l’UEFA Champions League. La Décima notamment : "On m’a dit que je jouerai juste avant la sieste. Je n’ai pas pu dormir. C’est le match que j’ai le plus apprécié, qui m’a le plus ému."

"On ne s'habitue pas"

"À Madrid, il se passe des choses au-delà du normal, ce n’est pas un club comme les autres". Et de rappeler, comme pour mieux préparer la possibilité de décrocher une troisième couronne en quatre ans "on ne s’habitue pas à gagner la Champions League. C’est toujours incroyable. On en a gagné et on en a profité mais on veut toujours en gagner d’autres."

VOIR MAINTENANT...

Juve - Real, les précédents
Juve - Real, les précédents
Le sacre du Real à Milan
Le sacre du Real à Milan
Comment le Real Madrid s'est qualifié pour la finale
Comment le Real Madrid s'est qualifié pour la finale
Ronaldo, ses buts contre Buffon
Ronaldo, ses buts contre Buffon