Barcelone, la route vers la remontée

La gifle 4-0 reçue au Parc des Princes le 14 février semble avoir fait office de déclic pour le FC Barcelone, qui n'a cessé de monter en régime depuis son 8e aller, pour finir par obtenir le résultat irréel de mercredi soir.

Barça collage
Barça collage ©Getty Images

Sur son compte Facebook, Lionel Messi déclarait hier "lorsqu'il y a du travail, la bonne attitude et la motivation, RIEN n'est impossible". Le n°10 de Barcelone l'a prouvé sur le terrain mais le 6-1 infligé à Paris a été le point d'orgue d'une montée en puissance rapide et dévastatrice de Barcelone, depuis le match aller.

UEFA.com retrace les étapes de cette renaissance qui a marqué l'Histoire des Coupes européennes. 

14 février - Paris 4-0 Barcelone 

Après avoir touché le fond à Paris, le Barça a amorcé son rebond
Après avoir touché le fond à Paris, le Barça a amorcé son rebond©Getty Images

Face à un Barça fantomatique, Paris réussit l'une de ses plus grandes performances sur le plan européen. À ce moment-là, aucune équipe n'est jamais parvenue à se qualifier après un 4-0 subi à l'aller et l'exploit parisien est salué partout.

19 février, Liga : Barcelone 2-1 Leganés 

Le quintuple champion d'Europe est encore dans les cordes quand le mal classé de Leganés lui rend visite et il faudra un penalty de Messi à la 90e minute pour voir le Barça remporter une victoire qui est accompagnée de sifflets.

Sur ce, alors que beaucoup de coaches auraient doublé les charges de travail, Luis Enrique décide de donner deux jours de repos à ses joueurs. Messi se rend en Égypte, tenant un engagement de longue date pour la lutte contre l'hépatite C. Les autres joueurs se ressourcent en famille. C'est le point d'inflexion de la courbe.

Le Barça s'est ressourcé

26 février, Liga : Altlético 1-2 Barcelone

Barcelone l'emporte une semaine plus tard sur le même score mais dans des conditions totalement différentes, sur le terrain d'un prétendant au titre en Liga et avec la manière... S'il faut attendre l'heure de jeu pour voir Rafinha ouvrir le score et Diego Godín égaliser dans la foulée, Messi se montre encore providentiel en arrachant la victoire à la 86e minute. La machine est lancée.

La "remontada", Suárez y croit !

1er mars, Liga : Barcelone 6-1 Sporting Gijón

Luis Enrique ne sera plus l'entraîneur du Barça la saison prochaine
Luis Enrique ne sera plus l'entraîneur du Barça la saison prochaine©AFP/Getty Images

Après l’avoir emporté deux fois courtement, les Catalans s’offrent un score fleuve, le même qu'ils vont infliger aux Parisiens tout juste une semaine plus tard. Face à une équipe à la lutte pour le maintien, soit, mais avec une maîtrise qui laisse entrevoir des espoirs de "remontada" en Champions League.

Les trois membres de la MSN marquent dans ce festival offensif, imités par Paco Alcácer et Rakitić. Les Catalans bénéficient même d'un brin de réussite, avec un but contre son camp de Juan Rodríguez, qui dévie un tir de Suárez sur une passe de Neymar. La confiance revient.

Neymar l'avait prédit

1er mars, Enrique surprend tout le monde

Contre toute attente, Luis Enrique, annonce, dans la foulée de la victoire du Gijon, qu'il ne sera plus le coach du Barça la saison prochaine. Celui qui a tout gagné avec Barcelone ces trois dernières saisons a besoin "de repos". La nouvelle d'un départ prochain aurait pu affaiblir Barcelone, il n'en sera rien.

4 mars, Liga : Barcelone 5-0 Celta Vigo

Quatre jours avant leur choc européen, les Blaugranas reprennent la tête de la Liga grâce à une nouvelle démonstration de force. Emmenés par un grand Messi, auteur de deux buts et deux passes décisives, ils corrigent le Celta.

L'Argentin offre un but à Neymar, futur bourreau des Parisiens, avant que Rakitić ne s'invite à la fête et que Samuel Umtiti n'inscrive son premier but en Liga pour le Barça. Le moral est au beau fixe avant de viser l'exploit face à Paris... Et le reste appartient désormais à l'Histoire.

8 mars, Champions League : Barcelone 6-1 Paris

Et l'impossible est devenu réalité. Qui sait maintenant jusqu'ou cette dynamique peut mener le champion 2015 ?

VOIR MAINTENANT...

La démonstration parisienne au match aller
La démonstration parisienne au match aller
La
La